Les Canonniers signent un joueur de Pro B

L’équipe fleuron du basketball messin a pris tous ses supporters à contre pied ce Mercredi soir avec une annonce plutôt intéressante pour la saison prochaine : la signature de l’Espagnol Marcos Suka-Umu jusqu’alors pensionnaire de Pro B.

Posons rapidement le décor, Marcos Suka-Umu n’a rien d’un “recrutement exotique” comme on peut souvent l’entendre lorsqu’une équipe de ce niveau attire un joueur étranger. L’arrière d’1 mètre 93 a tout ce qu’il faut pour être un cador dans cette équipe et tout simplement en Nationale 2. A l’issue de sa formation, il a évolué pendant une dizaine d’années en Espagne avant de rejoindre la France en 2017 et plus précisément l’équipe de Lille en Pro B où il a été utilisé et titularisé à 67 reprises en deux saisons pour un total de 842 points inscrits à 41,52% pour 280 rebonds et 388 passes décisives. Il a ensuite pris le chemin de Vichy-Clermont où l’expérience à tourné court en raison tout d’abord d’une fracture au pied gauche puis de la crise sanitaire, il y a tout de même disputé 15 matchs avec une moyenne de 10,9 points par match à 44,9% de moyenne pour 2,6 rebonds et 3,7 passes par match.
En descendant de deux échelons il devra la saison prochaine s’adapter au jeu de Nationale 2, réputé pour être plus imprévisible et plus physique, mais du haut de ses 34 ans il a le métier nécessaire pour trouver un nouveau rythme dans cette équipe, d’autant plus qu’il s’est engagé pour trois saisons. L’autre hispanophone de l’équipe, l’intérieur David Sainsbury Garcia, ne pourra que s’en réjouir.

Une arrivée qui cache un départ

Il s’agit d’une annonce de poids, qui tombe dans une période où l’attente était faible, qui en cache une autre. Matthew Lee, chouchou du public Messin dans cette frustrante saison 2019/2020, ne portera plus les couleurs des Canonniers. L’arrière américain flamboyant n’aura disputé qu’une saison tronquée en Lorraine, où il aura impressionné par ses feuilles de stats bien remplies et son côté showman. Parfois boudé pour certains aspects individualistes de son jeu, il aura été au centre de nombreux débats pendant son séjour Messin. Malgré quelques signes qui allaient dans le sens d’une prolongation, les négociations sont finalement tombées à l’eau en raison notamment des demandes financières du joueur.
Nous reviendrons sur son passage dans l’équipe dans un nouvel article prochainement.

Des contours qui se précisent

L’équipe des Canonniers continue de prendre forme avec en vue la saison 2020/2021 de Nationale 2 et des ambitions de montée. Après plusieurs prolongations et une promotion, les grenats viennent de valider leur première recrue.

Crédit photo : Matthieu Henkinet (Lee, Ory, Sainsbury Garcia, Frentzel)
Relecture: Benjamin Feller

Derniers articles

30/11/2020
29/11/2020
28/11/2020
28/11/2020
27/11/2020
24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020