Idris Macouangou rejoint les Canonniers

Le club Messin est passé à la vitesse supérieure dans son recrutement. Après l’annonce il y a quelques jours de l’arrivée d’un arrière originaire de Pro B en la personne de Marcos Suka-Umu, les Canonniers viennent d’annoncer l’arrivée d’un joueur polyvalent en provenance de Beyssac Beaupuy Marmande : Idris Macouangou.

Les Canonniers de Metz ne semblent pas décidés à traîner durant cette intersaison inédite. Les dirigeants gardent le cap sur leurs ambitions de montée en Nationale 1 et se montrent très actifs afin de composer une équipe qui leur permettra d’y parvenir. Une nouvelle pièce du puzzle vient donc d’être ajoutée avec le recrutement d’Idris Macouangou. Ce joueur de 27 ans peut, du haut de ses 2 mètres, évoluer aux postes 4 et 3 (ailier fort / ailier). Il est notamment passé par Niort de 2017 à 2019, où il a participé à la montée en Nationale 2 et au premier maintien du club, avant de rejoindre une autre équipe de la poule B en 2019/2020 : le BBM Marmande. Dans le Lot et Garonne il a traversé une saison mouvementée où il a évolué principalement en tant qu’ailier, son poste habituellement “secondaire” et marquée par un changement de coach à la mi saison, avant que la crise sanitaire ne vienne prématurément mettre un terme aux débats. Et alors que Marmande est une nouvelle fois à la recherche d’un coach pour la saison à venir, son président a pris la décision de recentrer l’équipe autour des joueurs du cru, montrant ainsi la porte aux pièces rapportées comme Macouangou.
Qu’à cela ne tienne, le joueur aura donc le loisir de découvrir une nouvelle poule du côté de la Moselle sous le maillot grenat en 2020/2021 et Stéphane Frentzel le coach de l’équipe semble particulièrement compter sur lui.

C’est un joueur intéressant par sa polyvalence, il peut jouer poste 3 et 4 et être dangereux proche du panier et loin du panier. Mais ce qui est surtout intéressant c’est son état d’esprit, c’est un joueur d’équipe. Il a aussi une grosse densité physique et il peut apporter en attaque mais aussi en défense où il peut poser des problèmes aux intérieurs et aux extérieurs.

Stéphane Frentzel dans une interview exclusive à paraître sur Let’s Go Metz

David Sainsbury Garcia, recruteur à mi temps ?

L’intérieur Anglo-Espagnol est connu pour son enthousiasme à toute épreuve et après avoir vécu son confinement loin des siens entre son appartement Messin et la salle d’entraînement de l’équipe à Frescaty, il semble investi plus que jamais dans le développement de l’équipe.
Alors qu’il aurait, selon nos sources, joué un rôle dans le recrutement de son compatriote Espagnol Marcos Suka-Umu, l’arrivée d’Idris Macouangou semble à nouveau marquée de l’influence du pivot. En effet les deux joueurs ont évolué ensemble sous les couleurs Niortaises en 2018/2019…
Il faudra peut être se montrer un peu plus patients (et insistants) avant qu’il ne parvienne à attirer d’anciens coéquipiers de son club formateur, le prestigieux Estudiantes à Madrid, mais cette implication et cet enthousiasme vis à vis du projet Messin ont déjà de quoi convaincre.

Idris Macouangou et David Sainsbury Garcia à Niort

Le bilan du recrutement

L’équipe des Canonniers continue de prendre forme avec en vue la saison 2020/2021 de Nationale 2 et des ambitions de montée. La liste des mouvements s’allonge et au-delà des prolongations, nous connaissons à présent deux des nouvelles recrues qui officieront au complexe Saint Symphorien lors de la saison à venir. Retrouvez sur notre site dans quelques jours une interview de Stéphane Frentzel où il évoque son nouveau rôle et le recrutement en cours.

Crédit photo : BBM Marmande (Macouangou) / Matthieu Henkinet (Sainsbury Garcia) / Droits Réservés (photos à Niort fournies par David Sainsbury Garcia)

Relecture: Benjamin Feller