Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Un début de saison compliqué pour les Troyens de Laurent Batlles. (Crédit photo : FEP/Panoramic)

FC METZ

Parole Adverse : “Batlles et Furlan sont des coachs bornés !”

Après deux semaines de trêve internationale la Ligue 1 Uber Eats est de retour… et il était temps ! Le FC Metz doit rassurer face à Troyes suite à ses dernières sorties compliquées. L’ESTAC, une autre équipe en difficulté avec un seul point pris face à Strasbourg. L’invité de ce parole adverse est @LeCafeTroyen.


Salut, peux-tu te présenter brièvement et nous raconter comment t’en es venu à supporter Troyes ?

Pour le Café Troyen, on est trois potes à s’être lancés dans les commentaires façon l’Equipe 21 #YoannRiou lors des matchs de l’ESTAC l’année dernière pendant les confinements et les huis-clos. Personnellement, premier Stade de l’Aube en 98/99 pour soutenir l’ATAC à l’époque et suivre cette première montée en D1. Je ne savais pas que j’en vivrais autant depuis !

“Quantitativement, c’est un mercato réussi !”

Troyes c’est aujourd’hui le City Football Group, qu’est-ce que ce rachat a changé pour le club ?

On fête en septembre notre premier anniversaire sous pavillon City Group. Ça n’a pas changé grand chose en Ligue 2 l’an passé. Les nouveaux dirigeants se sont installés discrètement et comme tout tournait bien, ils n’ont touché à rien de peur de dérégler la machine. Ce n’est qu’une fois le titre de champion acquis que ça a commencé à bouger avec la nomination d’un nouveau président, Aymeric Magne.

Un gros coup de balai a été mis dans les équipes jeunes puisqu’un des objectifs de City Group est d’attirer des pépites du bassin parisien pour les former. Donc ça va beaucoup évoluer du côté de la formation dans les mois et années à venir. L’autre objectif est de pérenniser l’équipe fanion en Ligue 1 et de prôner les idées de jeu du City Group. On a vite compris avec les 17/18M sortis cet été qu’on allait avoir un peu plus d’influence dans les transferts qu’avant, lorsque Masoni, l’ex-président recrutait 7/8 joueurs gratuitement.

Le mercato a été agité mais pas mal de recrues n’ont pas encore joué, penses-tu tout de même que ce mercato est « réussi » ?

Justement, énormément de départs (et même pas assez si on lit les dires de la presse récemment) et encore plus d’arrivées. On a rapidement prolongé la colonne vertébrale Gallon, Giraudon, Salmier, Tardieu. Puis on a levé l’option d’achat de Kouamé et recruté Ripart. Donc on partait sur de bonnes bases.

Puis le mercato s’est essoufflé avec l’Euro sans vraiment reprendre de plus bel après. On a recruté à des postes ciblés par le coach Batlles, un mélange de joueurs qui ont de l’expérience en L1 et des jeunes en devenir. On a même explosé notre PEL avec ce jeune brésilien, Metinho, acheté 5M (sachant que notre record était à 3M). Bon, malheureusement, il s’est blessé à l’épaule et a dû être opéré. Bilan, on ne le verra pas avant Noël.

Idem pour Larouci, un jeune latéral gauche qui évoluait dans la réserve de Liverpool. Blessé depuis le début de saison. Et puis, lors de la dernière journée du mercato, quelques jours après l’arrivée du champion du monde Adil Rami, on a ouvert une ligne d’avion privée entre Manchester et l’aérodrome de Troyes-Barberey.
Quatre joueurs prêtés dont trois par Man City pour essuyer les différents refus de fin de mercato. Donc le mercato est réussi quantitativement puisque le coach peut doubler tous les postes ciblés. Au niveau de la qualité, beaucoup de joueurs souhaités ont refusé de signer à l’ESTAC à cause de la réputation d’ascenseur malgré les offres plus alléchantes émanant du City Group. Donc on attendra un peu pour parler de qualité et de réussite.

“Bozok est un travailleur de l’ombre”

Début de saison compliqué pour l’ESTAC, comment expliques-tu cela ?

Si on voit le verre à moitié plein, on se dit que jouer le PSG et Monaco à domicile en Septembre n’était pas gage d’obtenir énormément de points. Le premier déplacement à Clermont était encore plus piège avec une équipe à la motivation décuplée pour son premier match de son histoire en L1 à domicile (sans parler du carton rouge reçu par Kaboré à la 30e).

Seul match « normal », c’est ce déplacement à Strasbourg où on prend un point en ne jouant que la première mi-temps. Si le verre est à moitié vide, on se dit que le mercato a traîné, que beaucoup de joueurs sont blessés, que d’autres ne jouent pas à leur poste (Ripart baladé partout comme on l’avait vu à Nîmes, Azamoum qui joue défenseur central face à Paris, qui rentre ailier gauche à Clermont …) On était trop juste au niveau de l’effectif. Excuse plus recevable en Septembre. Le niveau de jeu laisse aussi à désirer. On fait un match très propre face à Paris mais c’est 0 point. Ensuite, quinze minutes correctes à Clermont puis plus rien. Une mi-temps correcte à Strasbourg puis on arrête aussi. C’était poussif face à Monaco à domicile. Il y a de quoi s’inquiéter légèrement.

Crédit photo : FEP/Panoramic


Alors Bozok, meilleur pianiste ou buteur ?

Aaaah Umut Bozok ! La légende dit que « tout attaquant passé par Nîmes ne marquera pas plus d’un but à Troyes. ». Prions pour que Ripart détruise cette légende ! Bien sûr, Bozok meilleur pianiste. Un but sur penalty face à Chambly, c’est pas flamboyant ! Plus sérieusement, pour avoir commenté et donc regardé tous les matchs la saison dernière, Bozok c’est un Bozogneux (cadeau). Énormément de travail dans l’ombre, mais un seul but au compteur. Il est d’ailleurs impliqué sur le but du titre et ça, seuls les vrais s’en souviendront. C’est donc tout naturellement que le club n’a pas chercher à prolonger l’aventure avec lui.

“Batlles et Furlan sont des coachs bornés”


À Metz on s’y connait en tribune dépareillées, quand est-ce que le stade de l’Aube changera ses combinaisons de couleurs hasardeuses ?

J’avoue pour avoir fait Saint-Symphorien qu’il y a match côté sièges horribles ! On a lu une interview du président Magne dans laquelle il dit que « le Stade de l’Aube appartient à la ville de Troyes… pour l’instant ». On a bien compris le message ! L’arrivée du City Group va peut-être faire bouger les choses rapidement et on va pouvoir uniformiser les tribunes et ce mélange de bleu et orange délavé, vert sans dossier et bleu roi.

De quoi te faire mal au cœur, Furlan ou Batlles ?

Alors bizarrement, ni l’un ni l’autre. Il y a 6 mois j’aurais dit Batlles mais je trouve de plus en plus de ressemblance chez ces deux Coachs :
– Les deux ont une philosophie de jeu basé sur la possession, le beau jeu, bien ressortir les balles.
– Je trouve les deux très bornés. Cela peut être une qualité mais à Troyes c’est un défaut quand il faut se maintenir. Furlan, à vouloir faire jouer toujours les mêmes hommes et Batlles, à vouloir imposer son système de jeu à trois défenseurs centraux même quand on n’a pas les joueurs.
– Et depuis peu, les deux portent la casquette #ElieBaup.

Mon cœur va plus vers Alain Perrin pour ce qu’il a fait au club depuis les divisions régionales mais aussi parce qu’il est nancéien et que c’est la meilleure équipe de Lorraine #humour. Et si j’étais provocateur, je dirais même qu’en deux, je mettrais Rui Almeida pour son pragmatisme.

“Tchimbembé ? Le profil type de nos joueurs…”

Adil Rami rassure nous c’est pour le folklore c’est pas pour jouer ?

La dernière fois que le club a fait venir une vieille gloire de l’Équipe de France. C’était Patrice Loko en 2001. On finit septième de L1, notre record, on gagne l’Intertoto et on est à deux doigts de pieds de Loko justement, d’éliminer le 1/2 finaliste de la LdC précédente, Leeds United. Alors normal que tant de réussite nous pousse à recruter une vieille gloire. Il se murmure qu’on a refusé Mandanda. En réalité, on cherche de “l’eSperience” en défense et Adil peut être cet homme. Un coup de poker mais surtout un coup de com. Ça fait parler du club et on va forcément suivre les performances personnelles de notre nouvelle star !

Ce match sera l’occasion pour les troyens de revoir deux anciens joueurs, Warren Tchimbembé et Kiki Kouyaté, quels souvenirs ces joueurs ont-ils laissés dans l’aube ?

Warren Fauco pour les intimes ! Le profil type de nos joueurs pas hyper grands mais très puissants formés régulièrement au club (type Beauvue, Grandsir, Jean…) . Dommage que sa blessure ait freiné sa progression l’an passé. Mais évidemment content de le revoir du moment qu’il ne marque pas ! Y’a justement plus de risque de voir Kiki marquer ! Il a quand même fini meilleur buteur de l’ESTAC il y a deux ans, lorsque la LFP a décidé de stopper le championnat pendant que Lens était dans le bon wagon pour la L1 (non, c’est pas digéré !). Six buts dont cette frappe énorme pied gauche de trente mètres à Guingamp ! Il a lui aussi marqué le club et ses supporters.

Crédit photo : Julien Buret/LGM

Un petit prono ?

Mon compte Winamax est à -647€ mais je me lance quand même : 2-2. Je vois les troyens ouvrir le score et même mener 2-1 avant de se faire reprendre en fin de partie. C’est la vie qu’on a décidé de mener.

Crédits photos : FredericChambert/Panoramic (Batles) – MAO/Panoramic (Stade de l’Aube) – FEP/Panoramic – AnthonyBIBARD/FEP/Panoramic (Jean-Marc Furlan)

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Titulaire indiscutable dans la défense du FC Metz, Marine Morel nous en dit plus sur sa carrière, sur le club et sur l’évolution du...

+ DE SPORTS

La journée du mercredi 22 septembre a livré son verdict au Moselle Open ! Andy Murray a confirmé son succès face à Ugo Humbert....

FC METZ

Devant près de 30.000 spectateurs survoltés, le FC Metz a livré une prestation énorme face au PSG, avant de craquer dans le money time....

METZ HANDBALL

Quatre joueuses de Metz Handball ont été appelées en équipe de France U20 pour un stage à la maison du handball : Sarah Bouktit,...

METZ HANDBALL

Metz Handball a annoncé aujourd’hui que la situation de Tamara Horacek était régularisée. Jusqu’alors privée de compétition officielle en raison de soucis administratifs, la...

+ DE SPORTS

Hier, le Moselle Open attirait tous les projecteurs avec un match de prestige entre Andy Murray et Ugo Humbert. Voici un tirage que l’on...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Titulaire indiscutable dans la défense du FC Metz, Marine Morel nous en dit plus sur sa carrière, sur le club et sur l’évolution du...

FC METZ

Devant près de 30.000 spectateurs survoltés, le FC Metz a livré une prestation énorme face au PSG, avant de craquer dans le money time....

METZ HANDBALL

Quatre joueuses de Metz Handball ont été appelées en équipe de France U20 pour un stage à la maison du handball : Sarah Bouktit,...

METZ HANDBALL

Metz Handball a annoncé aujourd’hui que la situation de Tamara Horacek était régularisée. Jusqu’alors privée de compétition officielle en raison de soucis administratifs, la...