Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

L’or Olympique au cou des handballeuses Françaises

C’est un match pas comme les autres qui attendait les handballeuses Françaises ce Dimanche matin : un match pour l’or Olympique face au comité Russe.

Quel parcours pour l’équipe de France féminine de handball. Après une préparation réussie, il y avait fallu batailler en phase de poules pour se qualifier par la petite porte, avant de dominer en quart, puis en demie et se permettre de disputer à nouveau l’or Olympique, comme à Rio. Avec pour adversaire en finale le “Russian Olympic Committee”, une dénomination qui cache maladroitement la Russie pénalisée jusqu’en 2022 en raison d’un dopage organisé d’état, c’est une revanche de la finale des JO de Rio en 2016 qui se profilait sous les yeux des handballeurs français médaillés d’or et supporters du jour.

Avantage France

Si l’équipe de France a démarré le match en obtenant deux jets de 7m, témoignant d’un manque de discipline Russe, elle a aussi signé deux pertes de balles dans les 5 premières minutes. Une certaine fébrilité, témoignage de l’enjeu de cette finale Olympique, mais sans conséquence dramatique. Rapidement, Laura Flippes obtenait la suspension de Kuznetsova pour deux minutes, la première supériorité numérique qui, à défaut de donner un avantage solide, permettait aux bleues de prendre les devants (3-4, 10′).

Dans une phase de jeu plutôt favorable, les handballeuses Françaises prenaient le premier avantage de deux buts sur un jet de 7 mètres de Béatrice Edwige. Mais il ne fallait que quelques minutes aux Russes pour recoller via un jet de 7 mètre d’Ekaterina Ilina, puis un tir imparable de Daria Dmitrieva (6-6, 14′). Une interception de Méline Nocandy n’était pas récompensée avant que les deux équipes ne se neutralisent pendant plusieurs phases de jeu. Cependant, après quelques minutes, le nouvel avantage était créé et appuyé coup sur coup par le bras droit de Chloé Valentini (7-9, 18′).

Anna Vyakhireva profitait d’une suspension de deux minutes pour placer sa spéciale et rester au contact. Pourtant c’est bien l’équipe de France qui continuait de faire le chemin en tête (9-12, 23′) alors que Grâce Zaadi sortait pour deux minutes après avoir terrassé Ana Sen. Pourtant, l’infériorité était une nouvelle fois sans conséquence puisque Poline Vedekhina sortait à son tour quelques secondes plus tard et laissait la place à un joli lob sur jet de 7 mètres de la part d’Alison Pineau avant que Pauletta Foppa signe le +3 (11-14, 26′), son cinquième but en cinq tentatives. Désormais solidement en tête à la mi temps, les handballeuses Françaises s’offraient l’avantage psychologique à 30 minutes du dénouement : 13-15

Une belle bataille

A l’aube de la seconde mi temps, les Bleues se perdaient dans un jeu trop rapide, malgré leur avance au score, et signaient plusieurs attaques stériles. Seulement, Kuznetsova écopait de deux minutes après un plaquage sur Niakaté, sa deuxième suspension de la partie qui ne payait pas pour la France, au gré d’une attaque virulente de quasiment 2 minutes et d’une contre attaque Russe qui remettait le match à niveau (16-16, 38′).

Cependant il n’en fallait pas plus pour réveiller les Bleues qui scoraient coup sur coup par l’intermédiaire d’Océane Sercien Ugolin (16-18, 39′). Au rythme des “davaï” venus de la touche, les Russes durcissaient leur défense mais Pauletta Foppa venait inscrire une nouvelle fois le +3. Par la suite, Chloé Valentini sortait de sa boite pour intercepter un précieux ballon et donner à Pauline Coatanea la passe décisive du +4 (16-20, 42′), suivi d’un but rageur de Grâce Zaadi après un “spin move” savoureux pour le +5, puis d’un nouveau but de l’inébranlable Pauletta Foppa pour le +6 (16-22, 45′) occasionnant un temps mort de panique du côté Russe.

L’or au bout du chemin

Bien aidées par une Cléopatre Darleux impeccable depuis le début de la mi temps (6 arrêts / 9 tirs), les handballeuses Françaises abordaient les 15 dernières minutes avec un bel avantage à gérer. Et si les débats se tendaient dans les minutes suivantes, avec notamment plusieurs interceptions Russes, le score restait solidement à l’avantage tricolore (26-21, 52′).

Après un temps mort, Anna Vyakhireva trouvait la lucarne pour relancer les siennes et un marcher de Laura Flippes donnait l’occasion aux Russes de réitérer, mais Méline Nocandy chipait un ballon pour aller s’imposer seule face au but. (23-28, 55′). Et si le sursaut d’orgueil Russe leur permettait d’animer les débats, les bleues restaient redoutablement solides alors que la Marseillaise descendait des tribunes à l’initiative de l’équipe de France masculine. Chloé Valentini fermait la boutique (30-24, 29′) et assurait l’or Olympique pour la première fois de l’histoire de l’équipe de France de Handball : 30 – 25

Les statistiques

France
Méline Nocandy : 2 buts en 3 tirs
Pauline Coatanea : 3 buts en 5 tirs
Chloe Valentini: 4 buts en 5 tirs
Allison Pineau : 7 buts en 10 tirs
Coralie Lassource : 0 but en 1 tir
Grâce Zaadi : 2 buts en 4 tirs
Oceane Sercien Ugolin : 2 buts en 2 tirs
Laura Flippes : 2 buts en 3 tirs
Pauletta Foppa : 7 buts en 7 tirs
Estelle Nze Minko : 1 but en 1 tir

Amandine Leynaud : 3 arrêts sur 15 tirs
Cléopatre Darleux : 9 arrêts en 21 tirs

ROC
Polina Gorshkova : 3 buts en 4 tirs
Daria Dmitrieva : 6 buts en 10 tirs
Anna Sen : 0 but en 1 tir
Anna Vyakhireva : 4 buts en 8 tirs
Polina Vedekhina : 7 buts en 10 tirs
Vladlena Bobrovnikova : 1 but en 1 tir
Olga Fomina : 0 but en 1 tir
Ekaterina Ilina : 2 buts en 4 tirs
Luliia Managarova : 1 but en 1 tir
Antonina Skorobogatchenko : 1 but en 4 tirs

Anna Sedoykina : 4 arrêts sur 28 tirs
Viktoriia Kalinina : 1 arrêt sur 7 tirs

Crédit photo : DR (réseaux sociaux de l’équipe de France de handball)

Écrit Par

Messin convaincu, fanatique de sports, photographe à www.MHphoto.fr et basketteur du dimanche.

Les derniers articles

NEWS

Pour leur deuxième match de la saison, les rugbymen Messins ont calé face à leur public dans le cadre d’un RC Metz – RT...

FC METZ

L’ancien entraîneur du FC Metz Vincent Hognon n’a pas duré du côté du Swift Hesperange dans le championnat du Luxembourg, après un début de...

+ DE SPORTS

Alors que les qualifications ont démarré ce Dimanche, tous les yeux sont déjà tournés vers le premier tour du tableau final du Moselle Open...

FC METZ

Les réservistes messins, portés par de nombreux renforts professionnels en quête de temps de jeu, ont mal débuté leur rencontre avant de renverser logiquement...

METZ HANDBALL

Ce Samedi, Metz Handball faisait le déplacement à Odense au Danemark pour y disputer son premier match de Ligue des Champions de la saison....

FC METZ

Comme chaque année, le déplacement à la Meinau est un rendez-vous très attendu par les supporters du club à la Croix de Lorraine. A...

Vous aimerez aussi

NEWS

Pour leur deuxième match de la saison, les rugbymen Messins ont calé face à leur public dans le cadre d’un RC Metz – RT...

FC METZ

L’ancien entraîneur du FC Metz Vincent Hognon n’a pas duré du côté du Swift Hesperange dans le championnat du Luxembourg, après un début de...

+ DE SPORTS

Alors que les qualifications ont démarré ce Dimanche, tous les yeux sont déjà tournés vers le premier tour du tableau final du Moselle Open...

METZ HANDBALL

Ce Samedi, Metz Handball faisait le déplacement à Odense au Danemark pour y disputer son premier match de Ligue des Champions de la saison....