Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

during the Women’s EHF EURO 2020 Norway, Denmark, Preliminary Round, Group C, Hungary vs Croatia, Kolding Arena, Kolding Denmark, 04.12.2020, Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff

EHF Euro 2020

Ćamila Mičijević : l’Euro de la révélation.

Depuis son arrivée à Metz l’été dernier, on a tout entendu sur Ćamila Mičijević : terminée, surcotée, machine à fautes… Un traitement très dur pour une joueuse qui vit son sport à travers tout le panel d’émotions qu’il peut offrir. Du 3 au 20 Décembre, elle a disputé un Euro étonnant aussi bien personnellement que collectivement avec l’équipe nationale Croate, jusqu’à une médaille de Bronze historique. Retour sur son parcours à Metz et à l’Euro ces derniers mois.

Son arrivée au Metz Handball

Première apparition face au public Messin, en amical face à Bietigheim le 28/08/2020

L’histoire de Ćamila Mičijević au Metz Handball n’aurait pas été possible sans le départ d’une véritable cadre des “jaunes et bleues” : Xenia Smits. Annoncé en Janvier 2020, ce débarquement a fait trembler les supporters et laissé un vide certain au poste d’arrière gauche aux côtés d’Orlane Kanor. A compter de ce moment l’encadrement de l’équipe à commencer par Thierry Weizman se sont voulus rassurants, promettant l’arrivée d’une joueuse de qualité en remplacement et des ambitions inchangées pour l’équipe.
Quelques mois plus tard, le 11 Mai précisément, était annoncée la signature d’une Croate méconnue du public Français : Ćamila Mičijević. Nous évoquions alors une nouvelle trouvaille au sein du vivier Croate, après la cruciale Ivana Kapitanovic et l’intérim haut de gamme de Téa Pijevic. Seulement, à 25 ans, en provenance du Dunaújvárosi Kohász KA et après deux saisons quasiment blanches en raison de blessures récurrentes aux genoux, les réserves étaient nombreuses quant à son niveau et son adaptation au championnat Français. C’était oublier son expérience Européenne de 4 saisons en EHF Cup et son profil atypique lui permettant de défendre efficacement avec une certaine polyvalence mais aussi de scorer de loin comme au contact.
Elle s’est alors engagée pour deux saisons, son contrat arrivera à échéance à l’issue de la saison 2021-2022.

Ses premières minutes en jaune et bleu

Premier match aux Arènes en Ligue Butagaz Énergie, face à Nice le 09/09/2020

Au cœur d’une présaison perturbée par le Covid 19 et contre toute attente une inondation, il a été difficile de juger avec recul les premiers pas de Ćamila sous les ordres d’Emmanuel Mayonnade et nous avons dû nous contenter d’une prestation prometteuse lors du match face à Bietigheim au complexe Saint Symphorien.
En revanche à la reprise de la saison et au fil des matchs le public a pu découvrir une joueuse à la mentalité irréprochable. Principalement utilisée par séquences, elle a cherché des occasions de briller mais a rapidement laissé transparaitre une faiblesse dans son jeu : une propension à recevoir fréquemment des suspensions de 2 minutes. Dure en défense, l’arrière gauche découvre la difficile cohabitation entre son gabarit, rendant souvent les fautes spectaculaires et l’arbitrage du championnat de France. Son temps de jeu se retrouve donc fréquemment haché et on devine le staff de moins en moins enclin à la placer sur le terrain dans les moments clés.

En 2020 sous les couleurs Messines elle a disputé 8 matchs en Ligue Butagaz Énergie, lors desquels elle a inscrit 15 buts en 26 tentatives. Elle a également reçu 9 suspensions de 2 minutes.
Du côté de la Champions League, elle a disputé 6 rencontres et inscrit 8 buts en 19 tentatives. Lors de ces matchs elle a reçu 3 suspensions de 2 minutes.

La blessure d’Ivana Kapitanovic

Lors de Metz – Saint Amand, le 21/10/2020

Un des tournants de la saison pour Ćamila Mičijević a sûrement été la blessure de sa compatriote Ivana Kapitanovic. La gardienne a sans nul doute influé en faveur de la venue et dans le bien être de l’arrière gauche à Metz, jouant un rôle de mentor mais aussi d’amie pour une joueuse qui la suit de près de longue date comme en témoignent les réseaux sociaux. Ainsi, le 21 Octobre, le ciel est tombé sur les deux jeunes femmes simultanément et nombreux sont ceux qui se souviennent des larmes de Ćamila, sur le terrain pendant de longues minutes puis sur le banc, consolée par Astride N’Gouan et plusieurs coéquipières.

EHF Euro 2020

Croatia vs Netherlands 06.12.2020 © Jozo Cabraja / kolektiff

Jusqu’à Décembre le bilan de la saison de Ćamila Mičijević est en demi-teinte : de retour de blessure, bousculée par une adaptation compliquée dans la rotation messine, au cœur d’une saison au contexte inédit… L’Euro 2020 au Danemark est arrivé comme une bulle d’air pour la Croate, qui a pu retrouver un contexte qu’elle connaît bien au sein d’un effectif à la mentalité idoine. Au cours de cette quinzaine Européenne, elle a endossé un rôle très différent de celui qui est le sien en Moselle. Joueuse clé de l’effectif de Nenad Šoštarić, elle a écopé d’un temps de jeu conséquent au centre du dispositif et a pu le rentabiliser aussi bien offensivement que défensivement. L’attitude de la joueuse elle même a changé, sous pression apparente à Metz elle est apparue au Danemark particulièrement libérée, à l’image de ses coéquipières.

Le résultat ? Un parcours historique pour la sélection à damier avec un sans faute lors des matchs préliminaires (3/3), une seule défaite en phase de groupe (4/5), une première qualification en phase finale et malgré une défaite en demi-finale face à la France, une très belle médaille de Bronze glanée face au Danemark, pays organisateur.
Au fil de la compétition, la sélection a surpris et conquis l’attention des spectateurs de toute l’Europe et Ćamila n’a pas manqué de briller aux yeux de tous. Elle termine la compétition avec une place de choix dans tous les tableaux statistiques, puisqu’elle est :

  • 4ème buteuse la plus prolifique du championnat, la meilleure hors 7 mètres (35 buts en 67 tentatives, 52% de réussite)
  • 2ème joueuse la plus utilisée avec 315 minutes de jeu, derrière sa compatriote Téa Pijevic (348 minutes). Un résultat forcément plus facile à aller chercher puisque la Croatie fait partie des 4 nations ayant disputé le plus de matchs, mais cela n’efface pas la moyenne par rencontre qui est de 39,37 minutes par match, un temps de jeu de gardienne en somme.
  • 2ème meilleure contreuse avec 13 blocks au total, soit 1,6 par match.
  • 6ème meilleure passeuse décisive, 24 des ballons qu’elle a distribués ont abouti à un but direct (3 par match en moyenne)
  • Elle est également 6ème au classement des ballons distribués avec 1010 passes, soit 126.25 par rencontre, avec un taux de réussite à 99%.
  • Enfin elle est numéro 1 dans une catégorie dont elle se serait passée, celle des pertes de balles avec 22 ballons égarés (2,8 par match).

Et maintenant ?

Avec une reprise sur les chapeaux de roue du championnat de France et de la champions league dès le mois de Janvier avec un match tous les trois jours, le Metz Handball va avoir besoin de toutes les forces disponibles pour continuer à performer. Il sera forcément bon d’observer le jeu de Ćamila Mičijević de retour de sa parenthèse Européenne enchantée avec, on l’espère, le plein de confiance. Du côté du staff Messin on imagine que les rencontres de la Croatie ont été observées avec une attention particulière et il ne serait pas étonnant que l’arrière gauche soit l’objet de quelques ajustements tactiques, ne serait-ce qu’occasionnellement.
Avec toutes les données que nous venons d’énumérer, on peut évidement espérer qu’il y aura “un avant et un après” pour Ćamila Mičijević et nous ne manquerons pas d’en faire état dans notre bilan de fin de saison…

© Stanko Gruden / kolektiff

Crédit photo : Matthieu Henkinet (logo LGM) et Kolektiffimage
Sources statistiques : feuilles de match de la LFH et de l’EHF, site internet de l’Euro 2020 et Kinexon

Écrit Par

Messin convaincu, fanatique de sports, photographe à www.MHphoto.fr et basketteur du dimanche.

Les derniers articles

FC METZ

Un déplacement au Groupama Stadium qui s’annonçait périlleux pour les grenats dans le cadre de cette 20ème journée de Ligue 1 Uber Eats, face...

METZ HANDBALL

Demain, ce n’est pas si loin quand on s’occupe d’une équipe sportive. La direction du Metz Handball voit les choses loin et ne laisse...

METZ HANDBALL

Elle a beau se plaire dans le rôle de bras droit d’Emmanuel Mayonnade, ‘Katya’ Andryushina n’est pas pour autant dans l’obscurité et une récente...

FC METZ

Par la force des choses, le FC Metz a dû faire évoluer son système de jeu au cours de la saison. Le traditionnel 4-3-3...

CHRONIQUES

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos...

FC METZ

Pour le premier match de la phase retour, le FC Metz se déplace au Groupama Stadium. Les grenats vont-ils pouvoir prendre leur revanche face...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Demain, ce n’est pas si loin quand on s’occupe d’une équipe sportive. La direction du Metz Handball voit les choses loin et ne laisse...

METZ HANDBALL

Elle a beau se plaire dans le rôle de bras droit d’Emmanuel Mayonnade, ‘Katya’ Andryushina n’est pas pour autant dans l’obscurité et une récente...

INTERVIEWS

A la force du sourire et du naturel, la plus Bretonne des Messines s’est fait une place dans le cœur des supporters jaune et...

METZ HANDBALL

Le club à la Mirabelle a décidé de revoir ses plans pour l’animation de l’aile gauche des Dragonnes la saison prochaine. Déjà détenteur d’un...