Metz HB -JDA Dijon: Retour concluant des Dragonnes sur leur terrain

Quatre jours seulement après le début de cette saison de Ligue Butagaz Énergie (ex LFH) face au Nantes Atlantique Handball, les Dragonnes sont de retour aux affaires pour affronter le JDA Dijon aux Arènes.

Il n’y a toujours pas de diffuseur télé en vue, malgré l’alerte lancée par la LFH et de nombreuses personnalités du sport, pourtant le public ne semble pas de prime abord s’être déplacé en masse pour observer de ses propres yeux ce retour des Dragonnes dans leur antre des Arènes de Metz, après trois mois d’absence. La faute peut être à la rentrée des classes ou à un manque de médiatisation, la presse ayant été accaparée cette semaine par le match FC Metz – PSG en football… Malgré tout, à 45 minutes du coup d’envoi, les groupes de supporters commencent à se rassembler dans les gradins et accrochent une banderole remerciant les joueuses pour la saison passée, le jaune reprend ses droits. Il y a des indéfectibles qui tiendront toujours leur rang en tribune et c’est aussi cela qui fait la renommée d’une équipe…

 

Comme nous l’évoquions dans notre « Avant-Match », cette équipe de Dijon n’est pas du genre à faire trembler les joueuses Messines. Malgré tout, le match de Mercredi face à Nantes a laissé entrevoir certaines difficultés dans le jeu des Dragonnes et il ne faudrait pas faire preuve d’excès de confiance sous peine de les voir exploitées. Il faudra également trouver les moyens de stopper une Déborah Kpodar en pleine confiance après son 11/16 au tir lors du match précédent. L’échauffement va bon train, dans la bonne humeur et toutes les joueuses semblent en pleine forme. Quelques minutes avant le coup d’envoi, le speaker profite de cette première sortie aux Arènes cette saison pour saluer les messines récompensées lors du All Star 2019, particulièrement la dernière MVP du championnat, Xenia Smits qui, on le rappelle, manquera la première moitié de la saison en raison d’une blessure.

 

.

.

La première mi-temps

De retour devant leur public, les Dragonnes entament cette 2ème journée de Ligue Butagaz Energie avec un 7 de départ remanié : Kapitanovic, Flippes, Sajka, N’Gouan, Zaadi, Kanor et Houette prennent place sur le terrain.

La jeune gauchère Marie Helène Sajka confirme son retour en grâce au Metz Handball en inscrivant le premier but du match. La gardienne dijonnaise, Lena Le Borgne se distingue quant à elle en repoussant successivement les tentatives d’Ailly Luciano, Laura Flippes et Manon Houette. Ivana Kapitanovic n’est elle non plus pas en reste en ce début de match. Les deux gardiennes affichent assez tôt un pourcentage d’arrêt assez affolant, avoisinant les 50%.
Le début de match poussif des Dragonnes vaut à Emmanuel Mayonnade de prendre son premier temps mort, à 6 – 6 au bout d’un quart d’heure de jeu.

Ce temps mort du tacticien messin aura eu le mérite de rebooster ses joueuses qui infligent dans la foulée un 6 – 1 à leurs homologues dijonnaises en à peine 7 minutes. Christophe Mazel n’a pas d’autre choix que de stopper le jeu pour limiter l’hémorragie.
Non déstabilisées par ce temps mort, les messines continuent de jouer leur jeu et rentrent aux vestiaires avec une avance de 7 buts : 18 – 11, dont un glané par la gardienne Ivana Kapitanovic, qui profite de la cage dijonnaise vide pour conclure de fort belle manière. A noter la belle première mi temps de Marie Helène Sajka, meilleure buteuse du match avec 4 réalisations dont 2 jets de 7 mètres.

 

.

La seconde mi-temps

Les jaunes et bleues reviennent des vestiaires avec un 7 composé de Kapitanovic, Ballureau, Kanor Nocandy, Perederiy, Burgaard et Luciano.
La domination sans conteste du Metz Handball se caractérise par une nouvelle série : 4 – 1 en 6 minutes pour entamer le second acte, avec plusieurs stops défensifs récompensés par des buts faciles en transition.
En gestion, Metz maintient tranquillement son avance autour de la barre des 10 buts d’écart. Marie Hélène Sajka continue quant à elle sa moisson aux jets de 7 mètres et conforte de loin sa place de meilleure buteuse du match. Emmanuel Mayonnade profite de l’avance pour poursuivre le turnover et offrir du temps de jeu à toutes ses joueuses. Il se permet même de garder Laura Glauser sur le banc pendant la quasi intégralité du match. Laura Flippes, qui était la seule joueuse de champ à ne pas avoir encore scoré, y est allée de son petit but en fin de match.

Metz Handball s’impose finalement de 14 buts pour son retour aux Arènes: 35 – 21.

.

Notre joueuse du match

Ivana Kapitanovic est à nos yeux la joueuse du match. Elle a réussi à réaliser un total percutant de 20 arrêts sur 40 tirs tentés. Un joli 50% de réussite qui a certainement écœuré les joueuses dijonnaises. La gardienne a également marqué un but, profitant de l’absence de la portière adverse.
A l’issue de la rencontre, elle a répondu à trois de nos questions.

LGM: Avec 20 arrêts sur 40 et un match énorme, c’est important de revenir aux Arènes et de marquer les esprits?
IK: Oui bien sûr, après notre belle prestation à Nantes c’était génial de revenir aux Arènes et de bien entamer cette saison devant notre public.

LGM: Vous avez joué la quasi intégralité de la rencontre, est-ce primordial pour vous de bénéficier d’autant de temps de jeu?
IK: C’est très important, nous avons une très bonne rotation avec Laura. Quand elle est moins bien, je peux prendre sa place et inversement. Notre relation est très saine et c’est très important pour nous d’être les meilleures possible pour la compétitivité du groupe.

LGM: La saison est longue, j’imagine qu’il fallait afficher le meilleur visage possible dès le début ?
IK: Évidemment, nous voulons chacune être à notre meilleur niveau. C’est le plus important pour un duo de gardiennes.

Interview retranscrite de l’anglais par nos soins

La conclusion

Large victoire des Dragonnes, qui se sont montrées intraitables pour le premier match de la saison sur leur terrain. Légèrement malmenées par Nantes lors du match précédent, elles tiennent aujourd’hui une belle victoire convaincante qui devrait placer au plus haut le moral de l’équipe. Un collectif mené par une Marie Hélène Sajka prolifique (8/14) et une Ivana Kapitanovic à l’affût (50% d’arrêts) auront fait des Messines un adversaire redoutable ce soir.
Du côté Dijonnais il s’agit de la deuxième lourde défaite en deux matchs. Déborah Kpodar reste leur meilleure buteuse mais se contente ce soir d’un 4/8, bien insuffisant pour combler la détresse ressentie à l’échelle collective.
Grace à la différence de buts, les Messines prennent par ailleurs provisoirement la tête du championnat, tandis que le JDA Dijon est un peu plus lesté à la douzième et dernière place.

Prochain rendez vous sur les terrains pour les Dragonnes le 06/09 à Toulon St Cyr.

.

Les statistiques

Glauser (0/1 arrêts), Kapitanovic (20/40 arrêts, 1/1 tir)- Zaadi (2/4), Flippes (1/3), N’Gouan (4/5), Nocandy (4/5), Houette (2/6), Kanor (3/6), Di Rocco (1/1), Burgaard (1/1), Sajka (8/14), Ballureau (2/3), Luciano (3/6), Perederiy (3/3)

Le Borgne (9/28 arrêts), Elm (6/19 arrêts) – Metzger (1/3 tirs), Lahoud (2/3), Gravelle (1/4), Diagouraga (0/2), Ribeiro (2/9), Moretto (3/9), Vetkova (1/3), Bouchard (3/4), Kpodar (4/8), Lasm (3/5), Dazet (1/4)

Crédit Photo: Matthieu Henkinet
Rédaction: Arthur Carmier et Matthieu Henkinet