Un derby Metz – Strasbourg qui s’annonce très chaud !

4 minutes de lecture

Saint Symphorien accueillera dimanche le derby du Grand Est en D2 Féminine entre le FC Metz et le Racing Club de Strasbourg. Un match entre deux équipes aux parcours opposés.

Les Messines étaient prévenues bien avant le début de la compétition. Cette nouvelle version du championnat de France de deuxième division féminine ressemble à un véritable parcours du combattant pour les joueuses du club à la Croix de Lorraine. Malmenées durant toute la première moitié de la saison sous les ordres de José Pinot, les Grenats ont connu un sursaut sous la houlette de Jérôme Bonnet depuis la mi-février. Mais alors que la dynamique semblait bonne, les Messines ont chuté lors de la dernière journée à Lens et restent avant-dernières et relégables. Pour autant, six équipes se tiennent à trois points entre la sixième et la onzième place. Autant dire que tout reste possible pour le FC Metz à cinq journées de la fin et avant d’affronter Strasbourg. Mais pour cela, face au leader alsacien, il faudra jouer avec les mêmes valeurs qu’il y a un mois lorsque les Messines avaient renversé Nantes au stade Dezavelle.

« Strasbourg ou pas, il faut prendre des points ! »

Jérôme Bonnet était évidemment très déçu du rendez-vous manqué de ses protégées à Lens. Mais le coach du FC Metz sait que ses joueuses sont capables de renverser n’importe qui, même Strasbourg, pour peu qu’elles y mettent les ingrédients. « Strasbourg ou pas, c’est une équipe qui vient jouer chez nous et il faudra prendre des points ». L’affiche sera belle dimanche au stade Saint Symphorien face à des Alsaciennes qui dominent la compétition (onze victoires, cinq nuls et une seule défaite au compteur). Les joueuses de Vincent Nogueira sont invaincues depuis décembre et leur unique faux pas à Marseille. Mais les coéquipières de Léa Munier et Pauline Dechilly, anciennes pensionnaires du FC Metz, semblent plus en difficulté dans cette deuxième partie de saison et ont concédé quelques matchs nuls. La lutte sera donc belle et ce derby du Grand Est devrait tenir toutes ses promesses.

Coup d’envoi, dimanche 21 avril à 13h00 au Stade Saint Symphorien.

Crédit photos (archives) : Julien Buret / Let’s Go Metz