Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ CANONNIERS

Les Metz Canonniers cueillis à froid par Charleville-Mézières

A l’occasion de la 3ème journée de la Poule D de Nationale 2, les Metz Canonniers recevaient Charleville-Mézières au Complexe Saint-Symphorien. Peu inspirés, les Grenats se sont inclinés 75-79. Leur second revers de la saison en trois matchs.

Après une victoire au forceps face à La Charité et une défaite à Gennevilliers, les Canonniers étaient de retour devant leur public. L’équipe fanion de Metz BC recevait l’Étoile de Charleville-Mézières à Saint-Symphorien pour le compte de la 3ème journée de Nationale 2.

Le 5 majeur

Meneur : Loïc Akono #1
Arrière : Kevin Kaly #10
Ailier : Henok Affa #8 (C)
Ailier fort : Florent Pietrus #11
Pivot : A’uston Calhoun #3

Une entame délicate

Malgré une première banderille du capitaine Henok Affa à 3 points, le début de match des Canonniers était franchement timide. L’ex-international français Florent Pietrus commit même 2 fautes très rapidement. Il fut contraint de laisser sa place à Gary Florimont. La maladresse messine permettait aux visiteurs de prendre les devants. (5-13, 6°)

Kevin Kaly remettait un peu d’ordre dans la maison grenat en concluant derrière l’arc un système bien récité. Alexandre Karolak ramenait les siens au score à la suite d’une bonne entrée en jeu. L’arrière né à Metz faisait parler son adresse et son sens de la passe. (Fin du 1er QT, 15-16)

Un sursaut venu du banc

La « second unit » des Canonniers s’est fait remarquer au cours du 2ème quart-temps. Dans le sillage de Karolak, l’ailier Idris Macouangou faisait parler toute sa polyvalence sur le poste 4, se montrant performant des deux côtés du terrain avec notamment quelques lay up bien sentis. Metz reprenait alors la (courte) tête. (23-22, 15°)

De retour sur le terrain, Florent Pietrus inscrivait 8 points de suite. L’intérieur besogneux était visiblement à l’aise dans ce match où les deux équipes proposaient des défenses ultra physiques. Le beau jeu n’était certes pas au rendez-vous mais cette première mi-temps fut une belle bataille de Nationale 2. (Mi-temps, 34-35)

Et l’Étoile fila…

Malgré 15 minutes de break, les maux du début de match ressortaient pour les Canonniers. Brouillons en attaque, les messins manquaient de belles occasions et laissaient Charleville-Mézières parfaire son avance. Le staff décidait enfin de ramener son capitaine Henok Affa, sur le banc depuis le milieu du 1er quart-temps. Dissuasif à plusieurs reprises face aux intérieurs adverses et malin en attaque pour servir Calhoun, l’ailier messin initiait les remontées des Grenats. Malgré un manque certain de fluidité, les Canonniers restaient tout de même combatifs et s’accrochaient dans la rencontre. (Fin du 3ème QT, 52-55)

Metz entamait alors le 4ème quart-temps pour tenter de faire basculer le sort du match. Malgré les efforts consentis par les Grenats, les visiteurs étaient mieux organisés. Les joueurs de l’Étoile semblaient davantage en osmose que les messins, avec plus de liant dans leur jeu. Charleville-Mézières faisait ainsi grimper son avance autour de la dizaine de points. Mais le Metz BC n’avait pas dit son dernier mot ! A l’aide d’un run emmené notamment par Pietrus, les Grenats recollaient à 4 points. (67-71, 37°)

Un effort malheureusement insuffisant… L’Étoile faisait parler son collectif dans le money time et assommait les messins d’un 3 points de Louis-Marin Alix, complètement ouvert. (69-76, 38°)

Les Metz Canonniers s’inclinaient finalement 75-79 et échouaient de peu face à une équipe de Charleville-Mézières toujours invaincue en Nationale 2. Malgré une combativité certaine jusqu’à la fin de la rencontre, les Grenats n’ont jamais trouvé la réponse collectivement et comptent désormais 2 défaites à leur actif en 3 matchs de championnat.

Les statistiques des Metz Canonniers

  • Akono : 5 points en 30 minutes
  • Calhoun : 11 points en 22 minutes
  • Pons (n’a pas joué)
  • Macouangou : 5 points en 8 minutes
  • Affa : 5 points en 13 minutes
  • Ory : 3 points en 15 minutes
  • Kaly : 6 points en 25 minutes
  • Karolak : 14 points en 35 minutes
  • Pietrus : 15 points en 20 minutes
  • Florimont : 13 points en 29 minutes

La galerie du match

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...

FC METZ

Au lendemain de la lourde défaite du FC Metz face au RC Lens, la situation semble plus que préoccupante pour le club à la...

+ DE SPORTS

Evoluant au 4ème échelon du hockey sur glace français, le Metz Hockey Club a de grandes ambitions. Les messins recevaient Lyon, leader de D3...

Vous aimerez aussi

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...