Le Final Four 2019-2020 est annulé

L’information est tombée assez froidement ce matin sur les réseaux de l’EHF. Après beaucoup d’acharnement pour maintenir une phase finale début Septembre, la Fédération vient de jeter l’éponge. Il n’y aura pas de fin à cette édition 2019-2020 de la Champions League Féminine.

Les tentatives désespérées de l’EHF pour maintenir sa compétition malgré la pandémie mondiale et les vagues de critiques qui ont pu les accompagner viennent de prendre fin. Finis les plans d’un Final 8 incluant les quarts de finales à Budapest du 3 au 6 Septembre et cap sur l’édition 2020-2021.

Un choix compliqué

Cette décision n’a certainement pas été prise à la légère. Depuis le début de la crise, la fédération avait fait preuve d’une obstination sans faille pour trouver des solutions viables à l’organisation de la fin de compétition, déclenchant d’ailleurs de nombreuses critiques, conspuant le choix de faire jouer une phase finale au début d’une nouvelle saison avec tous les changements d’effectif que cela comporte. Mais cette obstination n’était pas si aveugle que cela puisque de leur côté, les clubs n’ont pas manqué durant toute cette période de mentionner l’importance de cette compétition sur leurs finances, au cœur d’une saison manifestement difficile pour tous.

Malgré tout, il a fallu se résoudre à une annulation pure et simple. L’EHF la justifie notamment par les échanges continus avec la fédération Hongroise qui ont permis d’établir que les contraintes étaient trop nombreuses et l’évolution du virus trop incertaine pour permettre une telle organisation.
A défaut de compétition, les officiels ont mentionné que des mesures supplémentaires pour promouvoir le handball féminin seraient mises en place pour la saison à venir, mais le contour de ces mesures reste à définir.

Durant les derniers mois, l’EHF a toujours assuré que les matchs ne seraient joués que si un environnement sûr était assuré pour tous. Il faut également prendre en compte le fait que l’organisation d’un Final 4 demande une préparation différente à tous les niveaux en comparaison d’un simple match de Champion’s League.

Extrait du communiqué de presse de l’EHF

Un paradoxe

Malgré la décision d’annuler cette fin de compétition, l’EHF a assuré le maintien des rencontres du premier tour de l’édition 2020-2021 pour les 12 et 13 Septembre, à peine une semaine après les matchs annulés pour raison sanitaire. Cela reste assez paradoxal puisque ces rencontres nécessiteront quoi qu’il arrive des vols internationaux pour les équipes et des restrictions drastiques sont, à l’heure où nous écrivons ces lignes, encore en vigueur dans de nombreux pays, par ailleurs l’évolution du virus reste toujours une variable assez imprévisible.
Quoi qu’il en soit, le tirage au sort de la phase de groupe aura lieu le 1er Juillet et nous ne manquerons pas de vous tenir informés des adversaires promis aux Dragonnes du Metz Handball. En attendant vous pouvez toujours consulter notre analyse de la nouvelle formule et la liste des participants.