Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

FC Metz – Strasbourg : Les messines remportent le derby !

Le derby du grand Est entre le FC Metz et le Racing Club de Strasbourg Alsace a tenu toutes ses promesses. Les messines ont battu les Strasbourgeoises 1 à 0. Trois points très précieux pour l’accession au podium.

Sous un soleil radieux, le FC Metz a remporté son derby face à Strasbourg. Une belle ambiance au stade Dezavelle et un public conquis pour un match au sommet entre deux équipes au coude à coude dans le classement de D2 Féminine. Les supporters étaient venus en nombre suite à l’appel de Jessica Silva. Les grenats ont su imposer leur rythme en première période et garder leur avance jusqu’au coup de sifflet final.

L’enjeu était de taille. Messines et Strasbourgeoises se talonnaient à seulement deux petits buts au classement avant le coup d’envoi. Frustrées après leur match nul concédé à Lens, les protégées de Jessica Silva avaient à cœur de briller sur leur terrain.

Le groupe au complet avec le maillot d’Octobre Rose offert par Symphonie.

Le onze grenat

1 Justine Lerond
6 Candice Gherbi
7 Marjorie Castro Boilesen
8 Marine Morel *
10 Océane Picard
14 Eva Kouache (Capitaine)
17 Amélie Delabre
18 Célia Rigaud
20 Justine Rougemont
21 Clara Petitjean *
23 Lucie Calba

* Interview grand format à retrouver sur letsgometz.com

Une victoire précieuse sous le regard attentif des deux présidents, René Franceschetti et Bernard Serin.

Décisives dès l’entame

Il ne fallait pas arriver en retard car dès la première attaque messine, Océane Picard, bien servie au point de penalty par Justine Rougemont, crucifiait la gardienne alsacienne (2’). En place, les grenats se montraient conquérantes et se procuraient quelques situations de buts dans le premier quart d’heure. Mais loin d’être abattues, les Strasbourgeoises reprenaient du poil de la bête et frappaient même la barre (17’).

Le match prenait alors une tout autre physionomie. Au rythme déjà très soutenu s’ajoutait un engagement parfois limite. Et dans ce bras de fer, les grenats s’affirmaient de plus en plus. Lucie Calba reprenait de la tête un centre de Justine Rougemont (34′). Le ballon passait à quelques centimètres des buts strasbourgeois. La jeune ailière droite titularisée en l’absence d’Ines Boutaleb (Blessée) se montrait très remuante sur son côté. Sur une nouvelle contre-attaque, Océane Picard loupait son face à face (42′) et manquait de doubler la mise avant la pause.

Le bras de fer

Au retour des vestiaires, les Alsaciennes allaient jouer plus haut et être plus entreprenantes qu’en première mi-temps. Mais le bloc strasbourgeois, plus compact, s’exposait ainsi aux contres grenats et Amélie Delabre était à deux doigts de marquer le deuxième but du FC Metz (53’). Les visiteuses imposaient beaucoup plus leur rythme et le pressing messin baissait en intensité. Le spectacle en prenait un coup et la bataille allait se situer presque exclusivement en milieu de terrain. Sans briller ni faillir, les protégées de Jessica Silva allaient gérer le score et maintenir leur avance jusqu’au terme d’un match engagé, qui n’aura pas été des plus spectaculaires. Mais l’essentiel est là. La victoire et les trois points.

« Ca s’est joué à un détail »

L’ex-Messine, Léa Munier, très déçue du score.

Dans les rangs strasbourgeois, l’ancienne Messine Léa Munier, qui quittait Metz à l’intersaison après une année écourtée par la crise sanitaire, aurait souhaité meilleure issue à cette rencontre. Elle a accepté de réagir au micro de Let’s Go Metz : « J’avais un sentiment de revanche. C’est toujours un défi de revenir jouer là où on s’est entraînée. J’avais des choses à me prouver personnellement et l’envie de faire une vraie prestation. Montrer que je suis toujours au niveau. » Le combat fût équilibré, et la défaite n’en est que plus difficile pour la jeune milieu de terrain : « On est forcément frustrées car on prend un but dès la première minute. On a su réagir, c’était un match serré, les deux équipes se valaient. Ça se joue sur un détail.« 

Objectif atteint !

Si Jessica Silva peut souffler et savourer les trois points, elle n’en est pas moins consciente que la prestation des Messines fût sans doute la moins aboutie depuis le début de saison : « On a trois points, aujourd’hui l’objectif est atteint. On voulait une victoire. Mais par rapport à nos derniers matchs, le contenu n’était pas bon. On aurait pu conclure quelques opportunités, on n’a pas su le faire. » Un manque d’efficacité sans conséquences puisqu’il y a la victoire au bout. Mais les grenats doivent apprendre à tuer les matchs plus tôt : « On va travailler cette semaine pour être plus tueuses devant le but. On doit se mettre à l’abri en première mi-temps et s’éviter du stress en fin de match. »

Jessica Silva heureuse du résultat.

Malgré tout, les Messines ont su garder le résultat pendant la totalité de la rencontre nonobstant la pression des Alsaciennes pour recoller au score : « Nous n’étions pas en dessous de Strasbourg physiquement, l’énergie était là, ce n’était juste pas notre meilleure prestation. On enchaîne les matchs. Il ne faut pas oublier que le COVID nous a privées d’une saison de foot. Les filles ne sont plus habituées à jouer chaque week-end. » Et les matchs s’enchaînent puisque les filles iront défier Brest la semaine prochaine avec un seul objectif : « On va bien récupérer et se préparer pour le déplacement à Brest la semaine prochaine. On n’a toujours pas gagné de match à l’extérieur et ce sera notre objectif dimanche prochain en Bretagne.« 

Des opportunités des deux côtés

Pour Amélie Delabre, même constat et même analyse que sa coach sur la physionomie de la rencontre : « On marque tout de suite mais elles nous ont posé beaucoup de problème avec leur 3-5-2. On voulait aller les chercher haut mais on n’a pas réussi. Mais on a les trois points, c’est l’essentiel. » L’attaquante des grenats qui avait la balle du 2-0 au bout du pied en première mi-temps, consciente des progrès à faire de son équipe devant les buts : « Plusieurs fois il nous manque pas grand-chose pour tuer le match. Mais ce sont des faits de jeu. On aurait pu en prendre un tout de suite après avoir marqué. Des deux côtés, il y a eu des opportunités.« 

Amélie Delabre au micro de LGM.

Même si le spectacle ne fût pas à la hauteur des deux premières rencontres à domicile, le combat physique fût lui très rude : « Dans les duels et dans l’impact elles étaient présentes. On s’est faites un peu bouger physiquement par moments. Le fait d’avoir marqué d’entrée nous a peut-être fait nous relâcher. » Un combat qu’il faudra réitérer dès la semaine prochaine en Bretagne face à d’anciennes coéquipières : « On sait que ça va être un combat. Il y a des filles qui jouaient avec nous l’an passé et qui jouent à Brest maintenant. Elles vont nous attendre mais c’est à nous de leur montrer qu’on ne se laissera pas faire. Et surtout d’aller chercher les trois points qu’on n’a toujours pas su rapporter de l’extérieur…« .

Les messines ont une semaine pour récupérer et préparer leur déplacement à Brest. Un match qui s’annonce déjà fort en émotion.

Propos recueillis par Gérald Russello
Crédit photos : Julien Buret/LGM

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...

FC METZ

Au lendemain de la lourde défaite du FC Metz face au RC Lens, la situation semble plus que préoccupante pour le club à la...

+ DE SPORTS

Evoluant au 4ème échelon du hockey sur glace français, le Metz Hockey Club a de grandes ambitions. Les messins recevaient Lyon, leader de D3...

Vous aimerez aussi

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...