Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Euro 2022 : La Norvège encore trop forte pour la France

Ce vendredi, la France affrontait la Norvège en 1/2 finale de l’Euro 2022. Comme en 2021, les Bleues d’Olivier Krumbholz n’ont pas existé face aux Norvégiennes (28 à 20). Elles tenteront de ramener la médaille de Bronze face au Monténégro, dimanche.

L’équipe de France a une longue histoire d’amour, ou de désamour, avec la Norvège. Au choix. Le chemin international des Bleues a justement commencé par une défaite contre les Nordiques. Au bord de l’exploit en finale du Championnat du Monde 1999, les tricolores s’étaient inclinées au bout de deux prolongations face aux récentes championnes d’Europe. 23 ans plus tard, la France a changé de statut et fait maintenant partie du top 3 mondial en enchainement les podium depuis 2016 (à l’exception de 2019). Mais sa némesis demeure : la Norvège encore et toujours. Pourquoi ? C’est un mystère. En 2017, les Bleues semblaient avoir brisé la malédiction.Cependant, après 2020, 2021 et maintenant 2022, le constat est sans appel, les Championnes olympiques n’y arrivent toujours pas face à l’équipe de Thorir Hergeirsson.

Pourtant, en l’absence de quelques unes de leurs cadres (Kari Brattset, Camilla Herrem, Veronica Kristiansen…), les Norvégiennes ne paraissaient plus intouchables. Loin de maitriser leur sujet, elles ont été bousculées par les Suédoises, la Slovénie et ont subi une défaite face à leurs voisines danoises. Tout allait dans le sens des Françaises qui déroulaient depuis le début de la compétition. Loin s’en faut, le carré final est une nouvelle compétition et l’équipe de France en a fait les frais en affrontant la Norvège dans cet Euro 2022.

Un duel de choc

Le début de la rencontre tenaient toutes ses promesses mais les Françaises étaient menées pour la première fois de la compétition. Moins en vue précédemment, Stine Oftedal tenait les rênes de ce match. Mais les défenses prennaient le pas sur les attaques. Les Bleues récupéraient des ballons sans pour autant convertir les situations de tir en se heurtant à une Silje Solberg très efficace entre ses poteaux. Derrière, la France se mettait souvent à la faute et se retrouvait sanctionnée de jets de 7 mètres, brillamment convertis par l’Arrière Nora Mørk. A la 25ème, alors que les coéquipières de Orlane Kanor réussissaient à prendre les devants, trois joueuses de la base arrière norvégiennes avaient inscrit la totalité des buts (10-11, 25′).

Mais les tricolores ne présentaient aucune lucidité offensive aux 6m comme dans la transmission des passes, qui manquaient souvent de cohérence. Cette première période restait cependant équilibrée entre les deux formations. Les deux équipes se livraient un véritable mano à mano avec des Bleues qui essayaient d’étirer le jeu vers l’extérieur tant les ailières norvégiennes n’étaient pas en réussite depuis le début du tournoi. Malheureusement, Solberg restait decisive pour mettre ses coéquipières devant au tableau d’affichage avant de rejoindre le vestiaire.(12-11, 30′).

Surclassées et sans solution

Le traumatisme de 2021 était encore présent dans les pensées de chacun. Celui d’un rendez-vous manqué alors que les joueuses d’Olivier Krumbholz restaient sur une bonne dynamique. Au retour des vestiaires, le scénario se reproduisait. Complètement dépassée physiquement, la France ne répondait plus à l’intensité scandinave. La défense n’anticipait aucune action norvégienne et restait naïve face à la rapidité de la base arrière nordique. Les sanctions pleuvaient et les Championnes du Monde en profitaient pour faire le break. La France n’était plus en mesure de revenir et se montrait bien apathique dans cette 1/2 finale d’Euro 2022 face à la Norvège. Toutefois Tamara Horacek et Chloé Valentini donnaient l’espoir d’un retour, les Championnes olympiques restaient au contact avec un ou deux buts d’écart avec les futures finalistes. Jusqu’à la 50ème (22-19, 50′).

S’en suivirent dix longues minutes de naufrage collectif avec plusieurs pertes de balles des Bleues. Les Norvégiennes prenaient le large sans qu’il n’y ait un soupçon d’adversité dans les rangs tricolores. Tous les défauts de l’attaque française était de nouveau exposé alors que la Norvège infligeait un 4-0 tout en laissant les Françaises à 20 buts jusqu’au coup de sifflait final. Une dernière parade sur Coralie Lassource, partie en contre-attaque, sonnait le glas d’une seconde mi-temps à sens unique.
(28-20, 30′).

A l’exception de 2019 (élimination en phase préliminaire), l’équipe de France n’avait plus manqué une finale depuis le championnat d’Europe 2016 et sa défaite en 1/2 finale face à… la Norvège. Fraichement vice-championne olympique, elle s’était remobilisée pour vaincre le Danemark de Sandra Toft. Bis repetita face au redoutable Monténégro ? Réponse dimanche à partir de 17h45.

Les Norvégiennes quant à elles vont défier le Danemark de Louise Burgaard et de Kristina Jørgensen. Les Danoises ont la possibilité de remporter un championnat d’Europe pour la première fois depuis 20 ans.

Statistiques de la rencontre

Norvège : Silje Solberg (14 parades sur 34 tirs), Katrine Lunde (1/1). Nora Mørk (8 buts en 10 tentatives), Stine Oftedal (7/10), Henny Reistad (5/10), Vilde Ingstad (4/3), Sunniva Næs Andersen (2/4), Stine Skogrand (1/1), Emilie Hovden (1/1), Thale Rushfelt Deila (1/1), Emilie Hegh Arntzen, Maren Aardahl, Malin Aune (0/1), Kristine Breistøl (0/2), Anniken Wollik (0/1), Ane Cecilie Høgseth.

France : Cléopâtre Darleux (7 parades sur 30 tirs), Floriane André (2/7). Grâce Zaadi (5 buts en 8 tentatives), Chloé Valentini (4/4), Orlane Kanor (3/8), Pauletta Foppa (3/4), Pauline Coatanea (1/2), Coralie Lassource (1/3), Océane Sercien-Ugolin (1/5), Tamara Horacek (1/4), Estelle Nze Minko (1/3), Laura Flippes (0/2), Déborah Lassource, Béatrice Edwige, Oriane Ondono.

Crédit photo : Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Désormais seules en tête du championnat de D2 Féminine, les joueuses du FC Metz se déplacent sur la pelouse du FC Nantes dimanche. Le...

FC METZ

Le FC Metz est en passe d’attirer un joli poisson dans ses filets ! En effet, la capitaine de l’équipe féminine du Sénégal, Safietou...

METZ HANDBALL

En fin de contrat avec Metz Handball, Tamara Horacek a décidé de migrer vers l’Ouest de la France pour rejoindre les Neptunes de Nantes....

FC METZ

C’est bientôt la reprise pour le FC Metz ! Découvrez le programme des Grenats avant le retour de la Ligue 2 BKT à Saint-Symphorien,...

INTERVIEWS

De retour à la compétition avec Metz Handball dans le cadre du match face à Besançon après une blessure au pied, Julie le Blevec...

METZ HANDBALL

Pour son retour à la compétition après la trêve internationale, Metz Handball recevait l’ESBF Besançon ce mercredi aux Arènes de Metz. Quoi qu’en disent...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Désormais seules en tête du championnat de D2 Féminine, les joueuses du FC Metz se déplacent sur la pelouse du FC Nantes dimanche. Le...

FC METZ

Le FC Metz est en passe d’attirer un joli poisson dans ses filets ! En effet, la capitaine de l’équipe féminine du Sénégal, Safietou...

METZ HANDBALL

En fin de contrat avec Metz Handball, Tamara Horacek a décidé de migrer vers l’Ouest de la France pour rejoindre les Neptunes de Nantes....

FC METZ

C’est bientôt la reprise pour le FC Metz ! Découvrez le programme des Grenats avant le retour de la Ligue 2 BKT à Saint-Symphorien,...