Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Baptiste Fernandez/Icon Sport

METZ HANDBALL

Brest-Metz : Un premier acte mal négocié en finale de LBE

Surpris à Brest, Metz Handball s’incline en finale aller de LBE (26-24). Une réaction est attendue aux Arènes pour ne pas laisser filer le titre de championnat, tant convoité.

A l’inverse de la saison passée, Metz abordait cette finale de LBE en tant que favoris alors que Brest était l’outsider de cette double confrontation. D’autant plus lorsque le rapport de force entre les deux effectifs présents paraissait très déséquilibré par l’absence de plusieurs Brestoises. Néanmoins, après deux rencontres en totale domination, un effectif brestois courageux et solidaire avait décidé de repousser le groupe d’Emmanuel Mayonnade dans ses retranchements. Les Messines retrouvaient donc leur bête noire, le temps d’une soirée. Grace Zaadi avait prévenu, les Brestoises arrivaient avec l’envie d’effacer leur précédent non-match face aux Messines.

Une première période à deux visages

Pourtant Metz avait rapidement pris la température de cette finale aller de LBE face à Brest. De par quelques maladresses brestoises déclenchées par la défense messine, le leader du championnat en profitait pour faire un mini-break dès le début de la rencontre. Le collectif de Pablo Morel ne reculait pas mais la justesse messine trouvait de nouvelles solutions à chaque fin d’action. La vitesse d’engagement de Méline Nocandy et de Louise Burgaard trompait facilement la défense adverse. Bien impuissante, Sandra Toft ne parvenait pas à sauver ses troupes des assauts lorrains. Metz Handball préservait alors un petit écart de 2-3 buts d’avance pendant presque 26 minutes, malgré l’absence de la capitaine messine, sortie sur blessure avant le 1/4 d’heure du match (11-14, 25’50).

Toutefois, la machine bien huilée commençait à dérailler juste avant la pause. Par ailleurs, la verve de la suédoise Jenny Carlson accrochait le wagon brestois à la locomotive messine pendant qu’elle possédait un ballon de +4. Les Finistériennes grignotaient l’avance d’un Metz Handball qui perdait des balles et concédait des fautes défensives à répétition. La dynamique basculait définitivement avec l’égalisation de Coralie Lassource, très inspirée face à Ivana Kapitanovic (14-14, 30′).

Une agressivité moins présente, Agathe Quiniou impressionnante

Au retour des vestiaires tout était à recommencer pour l’équipe messine. Le but de Orlane Kanor aurait pu relancer la turbine mais un véritable mano à mano… d’erreurs offensives s’ensuivaient de part et d’autre du terrain. C’est finalement Brest qui prenait les devants après une énième confusion de Metz. En se précipitant, les Messines ne gagnaient plus aucun duel et se heurtaient sur la défense brestoise. Et comme si cela ne suffisait pas, la jeune Agathe Quiniou les mettaient en échec, notamment sur les ailes beaucoup moins en réussite (18-16, 37’41).

Menés de +2 pour la première fois de la partie, Emmanuel Mayonnade se voyait contraint de poser un temps-mort mais rien n’y faisait, les Dragonnes manquaient toujours de répondant devant les filets brestois. De surcroît, la défense était moins incisive et se rendait souvent coupable de gestes défensifs maladroits. Cela les empêchait de s’illustrer sur attaque rapide, habituel point fort. Ce temps faible aidait Brest à creuser l’écart avec plusieurs ballons de +3. Juste avant les dix dernières minutes, Constance Mauny ou Sladjana Pop-Lazic ne manquaient d’ailleurs pas cette occasion (21-18, 46’04).

En dépit de ce manque d’impact, la profondeur du banc maintenait l’équipe au contact alors que Brest, de plus en plus héroïque, résistait par sa débauche d’énergie. Mais Metz Handball limitait les dégâts par le prisme de Debbie Bont qui concluait cette partie avec un lob bien senti (26-24, 60′).

Encore en vie mais…

Après 26 victoires en 26 rencontres, Metz Handball tombe pour la première fois face à un Brest Bretagne Handball galvanisé par la solidarité mais aussi par l’enjeu d’un dernier match à domicile. Si rien n’est encore joué avec cet écart peu conséquent, ce jeune groupe messin se retrouve avec un ballottage défavorable inédit qu’il faudra apprendre à gérer. Sans Méline Nocandy ?

Les statistiques de la rencontre

Brest Bretagne Handball

Quiniou (8 parades sur 17 tirs), Toft (4/19)
Mauny (3 buts sur 4 tirs), Toublanc (6/6), Fauske, Kromoska, Lassource (3/5), Pop-Lazic (3/3), Foppa (1/1), Loseth (4/8), Carlson (5/9), Coatanea (1/3), Jarrige.

Metz Handball

Kapitanovic (9 parades sur 30 tirs), Halter (1/6)
De Paula (1 but / 5 tirs), Valentini (2/3), Zaadi (2/3), N’Gouan (2/5), Nocandy (2/2), Tamara Horacek (2/3), Bont (3/4), O. Kanor (3/5), Burgaard (5/8), L. Kanor (1/1), Bouktit (1/1), Cardoso (0/2).

Crédit photo : Baptiste Fernandez/Icon Sport

Écrit Par

Les derniers articles

NEWS

Opposé au Rugby Tango Chalonnais (Chalon sur Saône) sur le terrain de la Grange aux Bois, le RC Metz n’a rien lâché jusqu’à la...

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Une semaine après leur victoire contre Besançon en infériorité numérique, les Grenats se sont de nouveau retrouvés à dix. Le FC Metz s’incline cette...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

NEWS

Le TFOC se rend à Marcq-en-Barœul, ce samedi 28 janvier à 20h, pour le championnat de Ligue A féminine. Les Bleues espèrent revenir avec...

Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne

FC METZ

À quelques jours de la fin du mercato hivernal, un nouveau joueur pourrait quitter le FC Metz. Il s’agit de Kévin N’Doram, milieu de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

DIVERS

La Moselle a signé une convention avec le comité national olympique Philippin, en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Il s’agit de la...

INTERVIEWS

La demi-centre des Dragonnes Tamara Horacek était l’invitée de Let’s Go Metz, ce jeudi dans 100% Metz Handball, sur les ondes de France Bleu...