RC Metz – Genlis : Incontestables.

Tout était réuni ce Dimanche pour passer une belle journée autour du ballon ovale au stade de La Grange aux Bois. L’équipe de France Féminine Militaire affrontait l’Allemagne tandis que l’équipe Espoir et l’équipe A du Rugby Club Metz Moselle étaient opposées à Genlis.

Le public a répondu présent à l’appel du beau jeu ce Dimanche. La venue de l’équipe de France Féminine Militaire et une nouvelle rencontre au sommet du classement de Fédérale 3, ont appâté nombre de curieux. La rencontre internationale a tenu ses promesses de spectacle et il ne reste aux joueurs Messins qu’à suivre le chemin tracé par les Françaises.

Cette rencontre face à Genlis relève du haut de classement dans la poule 4 de Fédérale 3, entre le premier et le cinquième. Genlis est avant ce match la 3ème attaque du championnat, nous pouvons donc nous attendre à du spectacle.
Du côté de la composition nous constatons quelques changements par rapport au dernier match : Costa et Tachousin intègrent le XV et laissent respectivement Bruder et Agnes rejoindre les remplaçants sur le banc. Gautier laisse sa place sur l’aile à Knaff pour remplacer Baty, absent de la feuille de match, à l’arrière.

Le RC Metz démarre tambours battants cette rencontre et a la main mise sur le ballon. ils voient leur domination récompensée par une pénalité de Guerimand dès la 2ème minute de jeu. 3-0
Quelques minutes plus tard, Genlis fait une nouvelle fois preuve d’indiscipline dans ses 22 mètres et Guerimand ne se fait pas prier pour ajouter 3 points de plus au compteur messin. 6-0

A la 10ème minute de jeu, les Genlisiens se mettent encore à la faute dans leurs 22 mètres, l’arbitre sévit avec une exclusion temporaire. Les messins choisissent d’aller en touche. À la suite de cette dernière, Guerimand trouve Knaff d’une passe sautée magistrale pour envoyer ce dernier à l’essai ! Essai transformé. 13-0.
Bien que toujours réduits à 14, les bourguignons se révoltent et vont débloquer leur compteur dans ce match grâce à une pénalité de leur ouvreur. 13-3

A la moitié du premier acte, Metz remet la main sur le ballon et les pieds dans le camp adverse. Cette domination se traduit par une nouvelle pénalité de Guerimand en face des poteaux. 16-3.
À la suite de cette pénalité réussie, Metz se met à la faute dans son camp et se retrouve réduit à 14. La cause ? Un carton jaune reçu par le pilier gauche, Kasses. Genlis en profite pour réduire la marque sur pénalité. 16-6.

Avec un joueur de moins, les messins subissent. Les joueurs de Genlis ajoutent une nouvelle fois 3 points au pied pour revenir à un essai transformé d’écart. 16-9.
Suite à un plaquage jugé trop haut par l’arbitre, Gautier est envoyé 10 minutes au frigo. Le plaquage semblait pourtant licite, ce qui provoque la fureur du public, et pour cause… Metz va devoir jouer avec 2 hommes en moins l’espace de quelques minutes…
En double infériorité numérique, les messins sont poussés à la faute. Et bien que cela semble encore une fois très sévère mais les Genlisiens n’en demandent pas plus, cependant comme s’il s’agissait d’une justice, la pénalité est manquée par leur ouvreur. Ce n’est pas terminé pour le buteur puisqu’il se rattrape quelques minutes plus tard et ajoute 3 points à l’escarcelle de son équipe. 16-12.

Pour la dernière action de la mi-temps les joueurs de Genlis pâtissent d’ une touche mal jouée dans leurs 22 mètres et perdent le ballon. Le turnover s’avère fatal puisque Metz aplatit dans l’en-but grâce à Tachousin ! L’essai est transformé et l’arbitre renvoie les 30 acteurs aux vestiaires, le RC Metz mène logiquement 23-12.

Metz revient des vestiaires avec la ferme intention de maintenir la tête de son adversaire sous l’eau. Ces intentions sont parfaitement perpétrées par Guy qui joue rapidement une pénalité dans les 22 mètres adverses et file inscrire un essai de coquin ! Essai transformé. 30-12.
À la suite d’une pénalité inscrite par Genlis, Metz met une nouvelle fois la pression dans le camp adverse. Gautier contre un coup de pied de dégagement et file à l’essai ! 35-15, Metz déroule !

Les Oranges ne s’avouent toutefois pas vaincus et inscrivent leur premier essai de la partie à la 51ème minute et transforment dans la foulée. 35-22.
Cela ne semble pas atteindre nos Messins qui, à la suite d’un superbe mouvement collectif, inscrivent un nouvel essai par l’intermédiaire de Gautier qui s’offre un doublé ! L’essai est transformé : 42-22.
Metz récite son rugby et pousse une nouvelle fois Genlis à la faute, qui se voit sanctionné d’une expulsion temporaire à la 61ème minute. Forts d’un joueur de plus sur le terrain, les Messins inscrivent un nouvel essai par l’intermédiaire de Lancrenon. 49-22.
Dans un ultime baroud d’honneur, Genlis réduit la marque grâce à un essai de pénalité, ce qui ne change rien à l’issue du match.
Le RC Metz s’impose largement 49-29 dans un match dominé de la tête et des épaules.

Rédaction : Arthur Carmier
Crédit photo : Matthieu Henkinet