Vers une légalisation des fumigènes dans les stades ?

Le sport est à l’arrêt mais beaucoup de choses continuent de bouger en coulisses. Hier, lors de la 6ème assemblée de l’Instance Nationale du Supportérisme, la ministre des sports a ouvert la voie à une autorisation des fumigènes dans les stades de Ligue 1 dès la saison prochaine.

Alors que leur autorisation était demandée de longue date par tous les groupes ultras de France et que la répression qui les encadrait jusqu’alors était décriée de toutes parts, il semblerait que les instances aient entendu raison sur le sujet des fumigènes. Ainsi, leur usage pourrait être autorisé dès la saison à venir, en suivant des règles strictes : le craquage ne peut intervenir que dans une zone dédiée et sécurisée. Il faudra également au préalable un accord entre le club et l’association des supporters.
C’est dans cette dynamique que des tests concluants ont été réalisés cette saison en France du côté d’Angers et du Havre.
Cependant, le report sur les clubs des responsabilités en cas d’accident n’est pas forcément clair et il faudra peut être travailler avec des clubs frileux à ce sujet avant que la fumée n’englobe à nouveau les tribunes de tous les stades de France.

Des expérimentations de spectacles pyrotechniques qui impliquent des supporters pourraient voir le jour à l’occasion du retour des matchs fin Juillet, si les supporters y sont favorables et si les clubs aussi le sont. Aujourd’hui l’INS a commencé à travailler ces sujets, il faudra les proposer aux différents clubs pour qu’ils se les approprient.

Roxana Maracineanu à l’issue de la 6ème plénière de l’Instance Nationale du Supportérisme

Lors des débats, les autorités ont avoué à demi mot un constat d’échec vis-à-vis des animations pyrotechniques, considérant que plus on les réprimait, plus il y en avait. Privilégiant ainsi un usage encadré, dans l’intérêt commun.
Cette avancée met également fin à une certaine hypocrisie. Alors que les fumigènes sont interdits de longue date, c’est pourtant eux qui symbolisent souvent l’ambiance des grands rassemblements et des événements sportifs d’ampleur dans les vidéos promotionnelles, aussi bien du côté de la Ligue que du côté des diffuseurs télé. Cela marquerait aussi la fin de l’engorgement des conseils de disciplines et des amendes sans fin aux clubs comme aux supporters, allant parfois jusqu’aux interdictions de stade, laissant peut être finalement place à de vrais problèmes.
Avec une reprise progressive des compétitions sportives en public prévue au fil de l’été, il ne fait aucun doute que les ambiances seront, quoi qu’il arrive, mémorables dès la reprise des championnats. Avec ou sans pyrotechnie.

Relecture: Benjamin Feller

Derniers articles

30/11/2020
29/11/2020
28/11/2020
28/11/2020
27/11/2020
24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020