Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

Au cœur de la tribune Sud, le Cercle des Paraiges

La tribune Sud, toujours en travaux, n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Pourtant certains aspects de son utilisation hors jours de matchs commencent à se préciser et le président du FC Metz Bernard Serin présentait hier une nouvelle entité qui l’animera à l’année : le Cercle des Paraiges.

Il y a quelques mois nous vous présentions le FC Metz Stadium, nouvelle identité de l’Immobilière Saint Symphorien dont les missions ont été remaniées pour accompagner la construction, l’entretien et l’exploitation de la nouvelle tribune et in fine, du stade tout entier. Hier à l’occasion d’une conférence de presse, Bernard Serin a précisé l’organisation de ce qui sera l’un des principaux pôles d’activités de Saint Symphorien : le Cercle des Paraiges. Un cercle d’affaire inspiré de la tradition anglo-saxonne qui devrait réunir à terme des entrepreneurs, le milieu associatif, des acteurs de la politique ou encore de la culture afin de favoriser la création de réseau, participer au rayonnement et aider les initiatives. Rien de bien séduisant pour les amoureux purs et durs du ballon rond mais une réelle avancée pour la vie et la rentabilité d’un stade couteux qui ne serait sans cela utilisé que 19 jours par an.

Parmi les fondateurs de ce Cercle on retrouve bon nombre de personnalités bien connues. Outre Bernard et Nicolas Serin, quelques politiques avec Dominique Gros, Nathalie Griesbeck, Jean Marc Todeschini, Jean Jacques Aillagon, Jean Marie Rausch et Gérard Longuet ; des représentants des médias comme Carole Gaessler, Patrick Charles, Christophe Mahieu ; des représentants du monde du sport que sont Carlo Molinari et Robert Pirès ; ainsi que des industriels à l’image de Philippe Bard et Michel Wurth ou encore un chef étoilé en la personne de Michel Roth…

Cette entité sera une exclusivité dans le Grand Est et pour cause, ce type de cercles n’existe à l’échelle Française qu’à Paris, Lyon et Bordeaux. A plus grande échelle, des jumelages sont prévus avec le cercle Munster au Luxembourg, le cercle Gaulois à Bruxelles et le cercle Saint James à Paris. Ainsi bien que l’ancrage soit bel et bien Messin, le rayonnement se veut plus large en s’ouvrant à la Meurthe et Moselle, la Meuse voir même aux potentiels membres venus de l’étranger.
Attention, il s’agit avant tout d’un lieux d’affaires et l’accès en est limité par un comité d’intégration, un droit d’accès et une redevance annuelle. L’objectif étant d’équilibrer les membres en fonction de leurs domaines d’activité et leurs centres d’intérêts au sein du cercle.

Où ça ?

Cette activité siègera en plein cœur de la tribune Sud, au premier étage en lieu et place de la corbeille officielle des jours de matchs, desservie par le “boulevard des légendes” qui traverse l’ouvrage. Toujours en travaux de toutes parts, le lieu nécessitera encore beaucoup d’aménagements avant de recevoir son public mais les choses commencent à prendre forme. Le premier lustre design vient d’être posé tandis que l’immense escalier métallique attend d’être façonné. Les loges et salons de réception attenants ont reçu une partie de leur mobilier et la moquette se cache encore sous des protections en plastique. La vue sur le terrain est imprenable et le président Serin ne cache pas son espoir d’attirer des personnalités insensibles au football et de nourrir leur curiosité à l’aide de ce nouvel outil. A l’étage, des futures zones de réception exclusives au cercle offrent une vue plongeante sur la coursive en contrebas, qui se voudra modulable entre les jours de matchs et les périodes d’activité extra sportives. Non loin, une très grande cuisine est quasiment prête à l’utilisation, le mobilier chromé ne souffre d’aucune imperfection si ce n’est la poussière résiduelle des travaux aux alentours, cet attirail servira à nourrir les membres du Cercle au quotidien sans oublier des perspectives de privatisation pour des évènements spécifiques. A l’arrière les grandes baies vitrées donnent une vue imprenable sur le parvis de la tribune, à deux pas des courts de tennis du club des Paraiges.
Malgré les outils et matériaux entreposés ça et là, on distingue de plus en plus clairement l’utilité finale des différents espaces et la qualité de l’outil dont s’est doté le FC Metz.

Galerie

Crédit photo : Matthieu Henkinet (logo LGM), FC Metz Stadium

Écrit Par

Messin convaincu, fanatique de sports, photographe à www.MHphoto.fr et basketteur du dimanche.

Les derniers articles

FC METZ

Comme chaque année, le déplacement à la Meinau est un rendez-vous très attendu par les supporters du club à la Croix de Lorraine. A...

METZ HANDBALL

Selon le CSKA Moscou, la Fédération européenne de Handball aurait décidé de reporter le match de Delo EHF Champions League annulé. La date du...

+ DE SPORTS

La nouvelle ravira les amoureux de la petite balle jaune. L’ancien numéro 1 mondial Andy Murray sera de la partie au Moselle Open !...

FC METZ

Ce dimanche, le FC Metz s’est incliné 2-0 à domicile face à l’ESTAC, qui ne comptait pourtant aucune victoire cette saison. Les Grenats restent...

INTERVIEWS

Joueur au RC Metz depuis de nombreuses saisons, Théo Costa nous a accordé ses réactions après la victoire des siens face à Pontault Combault...

NEWS

Avec ce RC Metz – Pontault Combault, la saison de Fédérale 2 est bel et bien lancée pour les hommes de Ludovic Mercier. Après...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Comme chaque année, le déplacement à la Meinau est un rendez-vous très attendu par les supporters du club à la Croix de Lorraine. A...

FC METZ

Ce dimanche, le FC Metz s’est incliné 2-0 à domicile face à l’ESTAC, qui ne comptait pourtant aucune victoire cette saison. Les Grenats restent...

FC METZ

Au terme d’une rencontre jouée en grande partie en infériorité numérique, Le FC Metz s’est incliné 1 à 0 sur la pelouse du HAC...

FC METZ

Après deux semaines de trêve internationale la Ligue 1 Uber Eats est de retour… et il était temps ! Le FC Metz doit rassurer...