Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball – FTC Rail Cargo : à un jet de 7 mètres près !

Dans un choc au sommet entre le 2ème et le 3ème du Groupe A de Ligue des Champions, Metz Handball et le FTC Rail Cargo Hungaria, les Dragonnes se sont imposées 30-29 dans une fin de match une nouvelle fois très indécise, grâce à un but au buzzer de Tjasa Stanko. Retour sur une rencontre irrespirable jusque dans les tout derniers instants.

Quelques jours après sa défaite en Hongrie face à ce même adversaire, Metz Handball se devait de retrouver la victoire en Ligue des Champions afin de garder en perspective l’objectif des deux premières places du groupe, synonymes de qualification directe en 1/4 de finale.
Pour l’occasion, Emmanuel Mayonnade, assisté du responsable de la formation Clément Alcacer en l’absence de Katya Andryushina, alignait le 7 de départ suivant :
Sako – L.Kanor, O.Kanor, Nocandy, N’Gouan, Sajka, Luciano

Un trio dans tous les coups

Une fois n’est pas coutume à Metz Handball, ce sont quelques individualités qui ont porté l’équipe en début de partie. Ainsi, le trio N’Gouan (3 buts) / Sajka (2 buts) / Orlane Kanor (2 buts) inscrit les 7 premiers buts des messines. Cependant, malgré une bonne volonté et une activité certaine, N’Gouan et Sajka ont quelques déchets dans leur jeu. Les messines perdent des ballons en commettant des passages en force et butent plusieurs fois sur la gardienne de Ferencváros.
Côté hongrois, on ne rate absolument rien en ce premier quart d’heure, ni Hatadou Sako, ni Dinah Eckerle ne parviennent à stopper les initiatives adverses. Ce qui pousse Emmanuel Mayonnade à prendre un temps-mort afin de réajuster son équipe. (8-9, 15°)

Une fin de mi-temps la tête à l’envers

Le temps mort du tacticien messin semblait porter ses fruits. Dans les buts, Dinah Eckerle effectuait son premier arrêt de la partie (16′) et les messines reprenaient la (courte) tête de la rencontre, bien aidées par une Tjasa Stanko efficace en sortie de banc et ses 2 buts sur jet de 7 mètres. (12-11, 19°)

Seulement voilà, les visiteuses n’étaient pas venues pour faire de la figuration. Les deux équipes s’échangent tour au tour le lead au score comme on s’échange des politesses. Il n’y avait rien de poli pourtant sur le terrain, tant les deux équipes (en particulier le FTC) durcissaient le jeu. Les arbitres sévirent régulièrement avec des expulsions temporaires des deux côtés. (13-14, 25°)

A ce jeu là, ce fut Ferencváros qui réussissait à tirer son épingle du jeu, regagnant les vestiaires avec une avance de 3 buts, bien aidé par l’inefficacité des gardiennes messines (1/18 à la mi-temps).

Mi-temps : Metz Handball 14-17 Ferencváros TC

Le réveil de la force

A l’image de leur comeback héroïque face à Rostov, les Dragonnes devaient donc réaliser un exploit en seconde mi-temps, alors qu’elles étaient bien mal embarquées. Mais ce début de deuxième période n’était pas pour rassurer Emmanuel Mayonnade. Metz Handball était une nouvelle fois pénalisé par une exclusion de 2 minutes. Les Dragonnes vont même se retrouver en double infériorité suite à une situation incompréhensible qui a suscité plusieurs dizaines de secondes d’arrêt. Dans le même temps, les visiteuses bénéficiaient d’une impunité totale aux yeux des arbitres, malgré plusieurs fautes plus que limites. (17-21, 40°)

C’est alors que Camila Micijevic sortit de sa boîte pour partir au combat et décocher plusieurs coups de fusil sur la cage adverse. Les Dragonnes revinrent à un petit but du FTC. Gabor Elek prenenait logiquement un temps-mort. (20-21, 43°)

Une fin de match irrespirable

Malgré le contexte de huis-clos, la tension montait au fil des minutes. Les chocs étaient de plus en plus rudes et chaque but devait se mériter. Les messines restaient accrochées sans jamais parvenir à égaliser face une équipe de Ferencváros TC qui ne voulait pas lâcher son précieux avantage. A 10 minutes de la fin du match, le contrôle de la partie est hongrois. Le FTC prend même jusqu’à 3 buts d’avance, et la mission semblait impossible pour Metz Handball. (23-26, 52°)

Mais à domicile, Metz Handball ne lâche jamais. Les Dragonnes reviennent sempiternellement à un but de leurs adversaires, jusqu’à l’égalisation de Marie-Hélène Sajka qui fit rugir de plaisir les bénévoles du club et les joueuses de l’équipe réserve, seul “public” autorisé à assister à la rencontre. (29-29, 59°)

Ferencváros a encore son sort entre ses mains, qui plus est après l’expulsion temporaire d’Astride N’Gouan à 30 secondes de la fin. Mais malgré l’infériorité numérique, Metz n’encaisse pas. S’en suit alors une action décousue où Metz remonte le terrain et obtient, quasi miraculeusement un jet de 7 mètres par Orlane Kanor, à une seconde de la fin…

Tjasa Stanko s’élance… ET MARQUE AU BUZZER !! Metz Handball s’impose encore à domicile en Ligue des Champions, dans un money time une nouvelle fois irrespirable, une nouvelle fois après avoir été mené et malmené par un adversaire solide et rugueux.



Fin du match : Metz Handball 30-29 Ferencváros TC

Les Dragonnes ont de nouveau trouvé des ressources inestimées alors qu’elles étaient dos au mur. Comptant parfois jusqu’à 4 buts de retard, Metz Handball a une nouvelle fois tenu son rang et fait respecter l’adage selon lequel il ne perd jamais à domicile en Ligue des Champions, portant ainsi son invincibilité à 28 matchs.

La galerie du match

Les statistiques de la rencontre

Metz Handball
Sako (6 arrêts / 26 tirs), Eckerle (1/10)
N’Gouan (5 buts / 8 tirs), Sajka (5/9), O.Kanor (5/7), Stanko (4/5), Micijevic (3/5), Bont (2/2), Luciano (2/2), L.Kanor (2/2), Nocandy (1/2), Copy (1/1), Burgaard (0/0), Perederiy (0/1)

FTC Rail Cargo Hungaria
Biro (7 arrêts / 36 tirs), Janurik (0/1)
Malestein (6 buts / 7 tirs), Klujber (5/7), Kovacs (4/5), Szucsánszki (3/6), Marton (3/4), Kovacsics (2/4), Toth (2/4), Behnke (1/1), Schatzl (1/2), Bolk (1/2), Hafra (1/1)

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

Parallèlement à la préparation olympique du Handball, le Beach Handball fait sa rentrée aujourd’hui avec pas moins de 4 Messines appelées pour préparer l’Euro...

METZ CANONNIERS

Les Canonniers de Metz, gonflés à l’ambition se sont portés candidats il y a quelques semaines à une montée administrative en Nationale 1 la...

FC METZ

Le club à la Croix de Lorraine bouge à tous les étages en ce début de mercato ! Le FC Metz aurait trouvé un...

FC METZ

Le portier et le milieu de terrain du FC Metz faisaient partie de l’équipe nationale Algérienne qui a battu hier un record de matchs...

FC METZ

Le dégraissage continue pour l’effectif de D2 féminine, ce soir, c’est la canadienne Marie Levasseur qui a annoncé son départ du FC Metz. Arrivée...

METZ HANDBALL

Après avoir rendu de fiers services sur l’aile gauche des Dragonnes cette saison, Maud-Éva Copy rejoint le l’équipe du Noisy le Grand Handball 93...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Parallèlement à la préparation olympique du Handball, le Beach Handball fait sa rentrée aujourd’hui avec pas moins de 4 Messines appelées pour préparer l’Euro...

METZ CANONNIERS

Les Canonniers de Metz, gonflés à l’ambition se sont portés candidats il y a quelques semaines à une montée administrative en Nationale 1 la...

FC METZ

Le portier et le milieu de terrain du FC Metz faisaient partie de l’équipe nationale Algérienne qui a battu hier un record de matchs...

FC METZ

Le dégraissage continue pour l’effectif de D2 féminine, ce soir, c’est la canadienne Marie Levasseur qui a annoncé son départ du FC Metz. Arrivée...