Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball éclipse Mérignac

Sans avoir forcé leur talent, les Dragonnes ont triomphé sur Mérignac 32-18 ce mercredi aux Arènes de Metz. Loin de son meilleur niveau en première période, Metz Handball a accéléré en deuxième mi-temps pour éradiquer le suspens.

Avant d’aborder l’énorme choc de samedi en Ligue des Champions face à Gyor, Metz Handball se devait de conserver le sérieux qu’il arbore depuis le début de saison. Au programme ce mercredi aux Arènes, la surprenante équipe de Mérignac, 5ème au classement. Invaincues depuis l’entame du championnat, les Dragonnes caracolent en tête de la Ligue Butagaz Energie, à égalité de points avec Paris 92 et Bourg de Péage.

Metz Handball bien loin de ses standards…

Après avoir installé la clim à Ljubjana, Louise Burgaard réchauffait les Arènes cette fois-ci, en inscrivant le premier but des Dragonnes. Malgré cela, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade réalisaient un début de partie plutôt timoré, avec beaucoup de déchet. (4-3, 12°)

L’entrée de Sarah Bouktit allait alors éclaircir le jeu messin. La jeune pivot se montrait immédiatement efficace avec un 2/2, qui permettait aux Dragonnes de faire un petit écart. Ce dernier était accentué par la championne olympique française Chloé Valentini. (9-4, 19°)

L’entraîneur messin en profitait pour ouvrir son banc. Emma Jacques, Tamara Horacek et Bruna De Paula faisaient leur entrée en jeu. Un poil en dilettante, les Dragonnes laissaient Mérignac revenir dans la partie. Ce visage assez inhabituel de Metz Handball se caractérisait par de nombreux face-à-face manqués successivement, notamment par Debbie Bont. (12-10, 27°)

Metz Handball réalisait néanmoins un dernier run pour prendre 4 buts d’avance à la pause, malgré une première mi-temps bien loin de ses standards.

Mi-temps : Metz Handball 14-10 Mérignac

Les Dragonnes remettent les pendules à l’heure !

De retour des vestiaires, les jaunes et bleues ne haussaient pas immédiatement leur niveau d’intensité. Comme groggy, elles peinaient à déployer leur jeu habituellement si léché. Sans pour autant laisser les girondines revenir dans la partie. Emmanuel Mayonnade rappelait néanmoins ses joueuses avec un temps-mort. (19-14, 42°)

Une apostrophe qui a eu le mérite de réveiller les troupes ! Chloé Valentini puis Bruna De Paula initiaient un run de Metz Handball. Les jaunes et bleues infligeaient alors un 5-1 aux visiteuses. De quoi ravir le public des Arènes qui en a profité pour donner de la voix et encourager ses protégées. Les Dragonnes s’envolaient alors, de manière plus concrète au scoring. (24-15, 49°)

Une évolution de jeu qui permettait déjà de sécuriser le contrôle du match mais l’écart n’avait pas fini de se creuser ! Plus strictes en défense, les Dragonnes s’offraient de nombreuses contre-attaques sur cette fin de match, synonymes de buts faciles. Laura Kanor se régalait, tout comme Emma Jacques qui faisait parler sa puissance sur attaques placées, non sans créer la polémique dans les rangs adverses, prompts à réclamer des passages en force… En vain. (31-18, 57°)

Sans éblouir, les Dragonnes auront brillé aux bons moments pour s’imposer 32-18. Leur 5ème succès en autant de matchs de Ligue Butagaz Energie. Cap maintenant sur la Ligue des Champions et sur l’énorme choc face à Gyor, samedi aux Arènes.

Metz Handball – Mérignac, les statistiques de la rencontre

Metz Handball :
Kapitanovic (5 arrêts/15 tirs), Sako (7/14)
De Paula (4 buts/4 tirs), Valentini (4/5), Micijevic (1/5), N’Gouan (1/4), Nocandy (1/4), Horacek (3/5), Bont (1/6), Burgaard (3/5), L.Kanor (4/5), Jacques (6/7), Bouktit (3/4), Tuccella (0/0)

Mérignac :
Le Borgne (10 arrêts/36 tirs), Falcon (1/7)
Lignieres (4 buts/5 tirs), Kibuey (0/1), Mendoza (0/2), Sagna (1/6), Antonissen (2/5), Catani (3/4), Kieffer (3/9), Dazet (2/6), Deroin (3/6)

La galerie de la rencontre

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

Non classé

Arrivée en 2020 sur les bords de la Moselle, l’internationale hollandaise, Debbie Bont pourrait prendre sa retraite à l’issue de la saison. Retour en...

METZ HANDBALL

Metz Handball tient sa première recrue 2023/2024 avec Lucie Granier. L’ailière droite Bisontine est engagée pour deux saisons en Lorraine. En 2023/2024, une nouvelle...

METZ CANONNIERS

Pour leur dernier match de l’année 2022 en championnat, les Metz Canonniers se déplacent dans la Marne, à Récy. Sur le parquet de l’Eveil...

FC METZ

Le retour des Grenats sur les terrains ne s’est pas passé comme prévu. En amical, le FC Metz s’est lourdement incliné 5-1 contre l’AJ...

FC METZ

Le FC Metz jouera à Rueil-Malmaison samedi après-midi pour le compte du second tour de la Coupe de France. L’occasion de rebondir après la...

METZ HANDBALL

En déplacement à Plan-de-Cuques, Metz Handball signe sa huitième victoire en championnat. Une victoire délicate, mais ô combien importante. Croire que les Dragonnes allaient...

Vous aimerez aussi

Non classé

Arrivée en 2020 sur les bords de la Moselle, l’internationale hollandaise, Debbie Bont pourrait prendre sa retraite à l’issue de la saison. Retour en...

METZ HANDBALL

Metz Handball tient sa première recrue 2023/2024 avec Lucie Granier. L’ailière droite Bisontine est engagée pour deux saisons en Lorraine. En 2023/2024, une nouvelle...

FC METZ

Le FC Metz jouera à Rueil-Malmaison samedi après-midi pour le compte du second tour de la Coupe de France. L’occasion de rebondir après la...

METZ HANDBALL

En déplacement à Plan-de-Cuques, Metz Handball signe sa huitième victoire en championnat. Une victoire délicate, mais ô combien importante. Croire que les Dragonnes allaient...