Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Champions League : La belle opération de Metz Handball

Metz Handball n’est pas tombé dans le piège du Krim Mercator en s’imposant sur le fil. Si la victoire arrive au bout, elle n’a cependant pas été simple à dessiner. Les Messines restent au contact de Gyor, avec un match de moins que leurs futures adversaires en Champions League.

Metz poursuit son début de saison parfait. Cette victoire (28-29) dans les derniers instants rappelle à quel point la Champions League reste un long chemin. Après n’avoir récolté que deux points en 3 journées, le Krim Mercator avait la volonté ferme de piéger les joueuses de Emmanuel Mayonnade, malgré l’absence de ferveur populaire. Mais, malmenées en première période, les Lorraines sont finalement revenues au contact des Slovènes pour être sauvées par un but libérateur de Louise Burgaard, à 4 secondes de la fin.

De l’indiscipline qui coûte cher en Champions League

Si les Messines avaient su prendre toute la pleine mesure des Norvégiennes cela n’a pas été le cas avec Krim. Les 15 premières minutes était en effet relativement équilibrées pour les deux équipes (8-7, 14’44).

Mais les coéquipières de Méline Nocandy avaient du mal à fructifier les parades de Hatadou Sako. Malgré une continuité dans les phases de transitions, elles accumulaient déjà 4 exclusions temporaires en 15′ de jeu. Cette indiscipline perturbait leur efficacité offensive. Le jeu sans gardienne devenait alors très inefficace. Les fins de possession apparaissaient assez confuses entre mauvaises transmissions de balle et duels peu inspirés. Profitant de ces maladresses, les adversaires locales appuyaient sur l’accélérateur à l’image de Barbara Arenhart. La gardienne brésilienne permettait à son équipe de prendre 3 longueurs d’avance par sa précision dans les buts vides. (10-7, 16’15).

Dès lors, l’écart oscillait entre 3 et 4 buts d’écart. Les Messines ne devaient leur survie que par Hatadou Sako (11/27, 41% de parades), une nouvelle fois stratosphérique. Cependant, pourtant punies par Allison Pineau, insatiable (6 buts en 1ère période), elles restaient à flot en rejoignant les vestiaires avec 2 petites unités de retard après un jet de 7m de Méline Nocandy. (17-15, 30′).

Un mental sans commune mesure

17 buts encaissés à la mi-temps, ce n’est pas monnaie courante pour les rangs messins. C’était d’ailleurs un de moins que le nombre inscrits par Vipers Kristiansand, à la fin du précédent match. Alors si l’intensité est toujours présente en EHF Champions League, il fallait retrouver la solidarité défensive coutumière et éviter toute sanction avec une meilleure acuité.

Assez rare pour le souligner, la seconde période repartait sur de meilleures bases avec une amplitude défensive moins passive. Emmanuel Mayonnade en profitait pour poursuivre la rencontre avec Tamara Horacek, dans ce second acte. Stratégie payante pour le technicien puisque le bras de cette dernière permettait aux Mosellanes de revenir à hauteur, en à peine une minute. (17-17, 31’49).

Malheureusement, Metz ne profitait pas de ses temps forts et se faisait de nouveau dépasser. Le bloc défensif ne parvenait jamais à contrôler le travail à deux pivots de Krim. La relation entre les deux demi-centres (Pineau et Lekic) et Ljepoja trompait bien souvent le secteur central messin. Pourtant, les Dragonnes s’accrochaient et il s’ensuivait un véritable mano à mano jusqu’à la fin de la partie.

Les engagements rapides devenaient des solutions viables et les deux formations se répondaient coup sur coup. Dans un même temps, la jeunesse messine ne se laissait pas impressionner par l’enjeu de la situation. Sarah Bouktit s’est d’ailleurs accordée le luxe de donner l’avantage pour son équipe, à 10 minutes du terme. (25-26, 50′).

Durant dix longues minutes, les deux gardiennes prenaient l’ascendant et délivraient un véritable duel face aux tireuses. Le money-time était tellement indécis qu’un match nul n’aurait étonné personne. Jusqu’à cet arrêt décisif de Sako sur Stanko qui permis à Metz Handball de construire cette délivrance venue tout droit du Danemark avec cet exploit de Louise Burgaard. Cette performance courageuse permet de ne pas se laisser distancer par Gyor, leader du groupe B, et devient certainement la pierre angulaire de ce jeune groupe pour la suite de la compétition. (28-29, 60′).

Les statistiques de la rencontre

Krim Mercator Ljubljana
Barbara Arenhart (9 parades/29), Jovana Risovic (2/11).
Allison Pineau (7 buts sur 11 tirs), Tjasa Stanko (4/10), Katarina Krpez-Slezak (8/4), Natasa Ljepoja (3/3), Andrea Lekic (3/8), Alja Varajic (3/8), Océane Sercien-Ugolin (1/4), Tija Gomilar Zickero (1/2), Manca Juric, Nina Zabjek, Harma van Kreij, Paula Posavec, Valentina Klemencic, Maja Svetik

Metz Handball
Hatadou Sako (15 parades/41), Ivana Kapitanovic (0/2).
Méline Nocandy (8 buts sur 10 tirs), Debbie Bont (5/6), Bruna de Paula (4/5), Tamara Horacek (4/5), Louise Burgaard (3/8), Chloé Valentini (2/2), Sarah Bouktit (2/2), Astride N’Gouan (1/2), Camila Micijevic (0/1), Laura Kanor, Emma Jacques (0/3), Emma Tuccela

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

+ DE SPORTS

Fer de lance de l’équipe masculine de Metz TT cette saison, Esteban Dorr a connu tout récemment sa première sélection en Equipe de France....

FC METZ

Le FC Metz se déplace à Nice pour le compte de la 15ème journée de Ligue 1. Sur une série de trois nuls consécutifs...

+ DE SPORTS

A la veille d’un important déplacement en Alsace avec l’équipe féminine du Metz Volleyball, Mohamed El Khaoua s’est confié au micro de Let’s Go...

METZ HANDBALL

Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de l’Union du Pays d’Aix-Bouc à l’été 2019 pour s’occuper du centre de formation messin,...

METZ HANDBALL

La demi-centre Française Méline Nocandy va quitter Metz Handball a l’issue de la saison pour rejoindre Paris 92. Coup dur pour le club Messin....

METZ HANDBALL

Propulsée dans le groupe professionnel de Metz Handball depuis le début de la saison, Emma Tuccella vient de voir sa parenthèse dorée se refermer...

Vous aimerez aussi

+ DE SPORTS

A la veille d’un important déplacement en Alsace avec l’équipe féminine du Metz Volleyball, Mohamed El Khaoua s’est confié au micro de Let’s Go...

METZ HANDBALL

Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de l’Union du Pays d’Aix-Bouc à l’été 2019 pour s’occuper du centre de formation messin,...

METZ HANDBALL

La demi-centre Française Méline Nocandy va quitter Metz Handball a l’issue de la saison pour rejoindre Paris 92. Coup dur pour le club Messin....

METZ HANDBALL

Propulsée dans le groupe professionnel de Metz Handball depuis le début de la saison, Emma Tuccella vient de voir sa parenthèse dorée se refermer...