Metz Handball/CSM Bucarest : l’avant-match

Ce dimanche 1er Mars, Metz Handball reçoit le CSM Bucarest aux Arènes de Metz pour le compte de l’avant-dernière de journée du Tour principal. A l’aller, les deux équipes avaient encore des ambitions bien différentes suite à la large défaite du CSM face au FTC Rail Cargo Hungaria. Depuis, l’équipe roumaine monte en puissance et poursuit Metz Handball avec un sans faute (3 victoires sur 4 possibles).  Sur les bords de la Seille se tiendra une affiche entre deux équipes qui tenteront de décrocher les meilleures places possibles puisque déjà qualifiées en 1/4 de finale. 

 

 

 

 

L’adversaire du jour

Lorsque Metz Handball s’est présenté à la sala Polivalenta il y a un mois, le CSM Bucarest jouait sa survie dans un groupe qui ne laisse aucun répit. Arrivée avec 3 victoires, 1 nul et 3 défaites, l’équipe Roumaine avait l’obligation de stopper l’invincibilité des Messines pour espérer un 1/4 de finale. Les joueuses de Bucarest avaient malmené des adversaires apathiques dans tous les compartiments de jeu. Et c’est en regardant la joie et le soulagement des filles de Bucarest que nous comprenons l’importance capitale de chacune des rencontres jouées comme si c’était la dernière. Cette célébration et la déception du camp Messin en disaient beaucoup sur le nouveau statut des Dragonnes. 2 ans plus tôt, ce même résultat (32-27) aurait été somme toute logique pour l’équipe de Adrian Vasile. Cette victoire fut certainement le déclic de cette équipe résiliente. Depuis ce 2 février, aucun concurrent n’est parvenu à la faire déjouer. A tel point qu’elle est revenue à hauteur de Metz, Esbjerg et Rostov et peut encore prétendre à la première place alors qu’elle ne possédait que 3 petits points au début du Tour Principal. 

Les 5 derniers matchs :

  • Match nul contre Baia Mare : 24/24
  • Victoire contre Vipers Kristiansand : 23/25
  • Victoire contre Mioveni : 14/34
  • Victoire contre FTC Cargo Rail Hungaria : 27/24
  • Victoire contre Dunarea Braila : 23/33

 

La joueuse à suivre : Cristina Neagu

 

Dans le football, il y a Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo. Dans le handball, nous avons Cristina Neagu, la meilleure joueuse du monde en 2018. Nous pourrions débattre des heures et des heures sur le statut de cette joueuse par rapport à des Nora Mork ou autre Eduarda Amorim mais Cristina Neagu est la définition même du sacrifice. De retour de blessure en novembre dernier pour le mondial, elle ne cesse de monter en puissance pour retrouver sa virtuosité d’antan. Dans la difficulté et la douleur, elle est toujours là pour peser dans la balance. Quand elle est à 100%, nous pourrions prétendre qu’elle est intraitable avec cette variabilité de tirs dans tous les intervalles possibles. Quand elle est sur le terrain, le jeu présente plus de fluidité et plus de percussion. Injustement qualifiée de joueuse individualiste, elle sait cependant mettre en valeur toutes ses coéquipières. Sa relation avec Andrea Lekic ou ses pivots peut devenir le pire cauchemar des défenses adverses tant sa vitesse d’exécution a un temps d’avance sur ces dernières avec une lecture de jeu très pointue. Les points forts des adversaires deviennent alors des points faibles face à la redoutable efficacité offensive de l’internationale Roumaine. Au match aller, elle a été tout le symbole de cette équipe combative en devenant un véritable calvaire pour Ivana Kapitanovic, en manque de réussite ce jour-là (14 buts dont 9 en première mi-temps).  

 

 

Du côté du Metz Handball

Le groupe

Voici la liste des joueuses qui devraient constituer le groupe d’Emmanuel Mayonnade pour cette rencontre.

#7 Grâce Zaadi (Capitaine)
#8 Laura Flippes
#9 Astride N’Gouan
#10 Méline Nocandy
#12 Ivana Kapitanovic
#17 Orlane Kanor
#18 Ilona Di Rocco
#19 Louise Burgaard
#22 Xenia Smits (incertaine)
#24 Martine Smeets
#25 Marie-Hélène Sajka
#27 Marion Maubon
#30 Jurswailly Luciano
#77 Olga Perederiy
#91 Tea Pijevic

 

La joueuse en forme : Astride N’Gouan

En manque de confiance depuis plusieurs semaines, les Lorraines ont retrouvé toutes leurs lettres de noblesse depuis le match contre Mérignac. Les Dragonnes retrouvent de jour en jour leur qualité de jeu mais s’il y a bien une joueuse au meilleure de sa forme en ce moment, c’est Astride N’Gouan qui n’arrête plus de performer. Co-meilleure buteuse à Rostov avec Laura Flippes (5/5), l’internationale française a réitéré du côté de Besançon, 4 jours plus tard avec un total de 6 buts en 7 tentatives et 1 passe à son actif ! Son rendement insatiable lui a valu une apparition dans le 7 de la 18ème journée.

 

Visuel AJPH

 

Au-delà de son travail offensif personnel, pivot de bloc et prise de position en puissance, elle est capable de libérer de grands espaces pour ses partenaires. Souvent critiquée pour son manque d’adresse dans ses prises de balle, Astride N’Gouan prouve de match en match par sa persévérance et devient de plus en plus complète tant en défense qu’en attaque. Déstabilisée durant le match à Bucarest, sa défense percutante devrait être un élément clé pour la victoire.

 

Les précédents affrontements

Depuis 2018, Metz Handball a cumulé 3 victoires pour 2 défaites
La plus large victoire est de +7 et a eu lieu lors du 1/4 de Finale retour à Metz, le 15 avril 2018.
La plus large défaite est de -13 et s’est déroulée durant le 1/4 de finale aller à Bucarest, le 6 avril 2018.
La moyenne d’écart de buts entre les deux équipes est de 6,2.

 

Les autres matchs de la 5ème journée du Tour principal

Le samedi 29 Février :

  • SCM Ramnicu Valcea recevait IK Savehof  et a gagné 28 à 20.
  • Brest Bretagne Handball a remporté son match sur RK Krim Mercator 37 à 26
  • Vipers Kristiansand recevait Rostov-Don et s’est inclinée 32 à 29

Le dimanche 1er Mars :

  • FTC Rail Cargo Hungaria reçoit Team Esbjerg à 15h
  • Buducnost reçoit Gyor à 17h

 

Metz Handball vs CSM Bucarest à 15h aux Arènes de Metz ou sur beIN SPORTS 3

 

Crédit photo : Sport Pictures (Cristina Neagu) / Matthieu Henkinet (Astride N’Gouan)