Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Méline Nocandy et ses partenaires ont répondu aux questions des médias avant le Final 4 de Ligue des Champions
Méline Nocandy et ses partenaires ont répondu aux questions des médias avant le Final 4 de Ligue des Champions
Méline Nocandy et ses partenaires ont répondu aux questions des médias avant le Final 4 de Ligue des Champions. (Photo : Arthur Carmier/LGM)

INTERVIEWS

Metz Handball au Final 4 : les premières impressions des Dragonnes

Metz Handball a pris ses quartiers à Budapest, ville où se tient le Final 4 de la Ligue des Champions. Les Dragonnes se sont prêtées au jeu du media day et ont livré leurs premières impressions avant l’énorme carré final qui les attend en Hongrie.

A peine le temps de digérer le titre durement acquis face à Brest, les Dragonnes doivent déjà repartir au combat, pour un évènement dantesque. Emmanuel Mayonnade et ses joueuses ont confié aux médias toute leur détermination avant le Final 4 de la Ligue des Champions, le deuxième de l’histoire de Metz Handball.

Méline Nocandy

“On est excitées, on a hâte de jouer ce match. On sait que l’évènement est incroyable mais il faut se dire ça ne reste que du handball. Sarah Bouktit disait qu’elle avait les étoiles dans les yeux, c’est normal. C’était aussi mon cas en 2019, tu vois que c’est un autre monde ce Final 4. (…) Certes, on a battu deux fois Vipers cette saison mais c’est demain que tout va se jouer. Il va falloir tout donner face à cette équipe qui a beaucoup d’expérience avec Nora Mørk et Katrine Lunde.”

Emmanuel Mayonnade

“L’émulation est hyper intéressante, tout le monde se regarde, se toise… C’est même assez jouissif ! C’est tout de même une petite récompense dans une saison, il n’y a que 4 équipes. (…) On a des joueuses archi expérimentées mais qui n’ont pas forcément beaucoup de Final 4. Je pense à Grâce Zaadi qui ne joue que son deuxième. Notre route a été semée d’embuches, ce n’était pas gagné clairement. Qu’on ne galvaude pas cet évènement et qu’on ne boude pas notre plaisir ! Au-delà du résultat, il faut que cette équipe s’émancipe du mauvais souvenir de 2019 et fasse preuve de légèreté. En bouquinant récemment, j’ai vu qu’Alex Ferguson avait dit que sur des matchs d’une telle importance, les joueurs devaient s’émanciper de l’enjeu et ne penser qu’au jeu. On n’en est là, faites vous plaisir et restez fidèles à nos valeurs.”

Ivana Kapitanovic (Photo : Arthur Carmier/LGM)

Ivana Kapitanovic

“On est heureuses d’être ici, le club nous a préparées une belle surprise à l’hôtel. On a déjà fait de la vidéo, on se prépare petit à petit. Je veux quitter Metz avec tous les titres possibles. Après le Championnat, je veux la Ligue des Champions et la Coupe de France. Notre expérience de 2019 nous sera précieuse cette année, nous sommes plus expérimentées. C’est comme si le Final 4 était un nouveau tournoi, tout est remis à zéro. Tu veux jouer ce genre de matchs dans ta carrière, c’est pour cela qu’on s’entraîne.”

Tamara Horacek

“J’aime jouer avec la pression, ça me motive. C’est pour ces moments que l’on s’entraîne. Mais il ne faut pas non plus se distraire, il faut rester dans sa bulle. Quand on n’a pas l’habitude, on peut se crisper. (…) A partir de cet après-midi à l’entraînement on va commencer à vraiment se concentrer. Là on croise nos coéquipières en Equipe de France dans les autres équipes, etc… Si j’ai plus de motivation par rapport au fait d’avoir moins joué en finale de Ligue Butagaz Energie ? Non pas besoin, je suis toujours motivée. Peu importe le nombre de minutes que je passe sur le terrain !”

Grâce Zaadi

Thierry Weizman et Grâce Zaadi au micro de l’EHF, avec un joli compagnon de quelques kilos. (Photo : Arthur Carmier/LGM)

“Je suis impatiente d’être à cette demi-finale, c’est un évènement dingue et à part entière. C’est un plaisir de pouvoir y participer, qui plus est par rapport à ma saison. Il y aura beaucoup de choses extra-handball à gérer, on va jouer dans une nouvelle salle gigantesque (le MVM Dome). La différence entre le Final 4 et les compétitions internationales ? Les JO c’est autre chose, c’est l’apothéose du sport. Mais par rapport à un Championnat d’Europe ou du Monde… Tu te dis que tu auras toujours une opportunité car c’est tous les deux ans. Un Final 4, c’est très difficile d’y aller. J’ai déjà disputé pas mal de campagnes de Ligue des Champions, sous la nouvelle formule, et ce n’est que mon deuxième Final 4. La rareté de cet évènement le rend spécial, c’est la plus belle des compétitions de club.”

Louise Burgaard

“J’ai attendu cet évènement toute ma vie (Rires) ! C’est l’une des raisons pour lesquelles je joue à Metz Handball. Avoir l’opportunité de disputer un Final 4. C’est le plus haut niveau que tu peux atteindre en club. Je suis excitée mais aussi calme. (…) J’ai ressenti un sentiment étrange après notre victoire en Ligue Butagaz Energie. On ne pouvait pas complètement laisser éclater notre joie car on avait ce week-end au Final 4 qui arrivait. On s’est dit “ok, c’est bien”, cela nous a donné de la confiance mais on a dû très vite se reconcentrer sur la Ligue des Champions.”

Écrit Par

Les derniers articles

Sonny Perrey (ex FC Metz) se confie à Let's Go Metz

FC METZ

Sonny Perrey a récemment quitté le club à la Croix de Lorraine, avec qui il évoluait en réserve, en National 2. Il était le...

Alerte sécheresse à Saint Symphorien Alerte sécheresse à Saint Symphorien

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7 laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...

FC METZ

Absent de la feuille de match face à Valenciennes, Kiki Kouyaté aurait posé un lapin au FC Metz. Le défenseur malien aurait décidé de...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Avant que la Corée du Sud ne s’adjuge du titre, les quatre représentantes de Metz handball ont achevé leur Mondial u18. Résumé de cette...

METZ HANDBALL

Après un mois d’entrainement, Emmanuel Mayonnade et son staff technique commencent à y voir plus clair. Au sortir d’une semaine au Danemark, le technicien...

METZ HANDBALL

Embêté pour trouver une salle, Metz Handball a reçu aujourd’hui, l’officialisation de l’EHF pour inverser les rencontres entre Metz et Gyor. Comme chaque année,...

FC METZ

Le mercato bat son plein au FC Metz. Un nouveau départ se rajouterait avec celui de Fabien Centonze. Le latéral droit de 26 ans...