Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Győri ETO KC, la montagne hongroise au menu de Metz Handball

Après ses deux succès en Ligue des Champions et en championnat, Metz Handball reçoit le Győri ETO KC, quintuple champion d’Europe. Si les deux formations possèdent le même bilan comptable, une victoire des Messines serait un exploit retentissant dans le monde du Handball.

« Comme en 2017 » aimerions-nous titrer à l’issue de la rencontre. Il y a un peu plus de 4 ans, ce 32ème but inscrit par Ana Gros donnait une toute autre dimension à Metz Handball. Le « petit poucet » venait de battre la plus grande référence européenne dans sa salle, pour son premier 1/4 de finale. La défaite au match retour démontrait tout le chemin qu’il restait à parcourir. Mais, la déception ressentie par les Dragonnes signifiait avant tout qu’une nouvelle page venait de s’ouvrir pour elles.

Ce week end, un autre chapitre pourrait débuter entre deux équipes très remodelées depuis cette double confrontation. En tout et pour tout, 4 joueuses étaient présentes au printemps 2017 mais seules 2 seront de nouveau sur le terrain, sous les ordres de Emmanuel Mayonnade : Méline Nocandy et Tamara Horacek. Les deux autres sont soit forfait pour blessure (Orlane Kanor) soit présente sous le maillot du Győri ETO KC (Laura Glauser).

Effectifs pour la saison 2021/2022
Aspirations similaires pour deux mondes différents


Après leurs déceptions passées, les deux équipes réalisent un début de saison similaire. Metz et Gyor enregistrent autant de victoires que de matchs, toutes compétitions confondues. Et, les deux pointent à la tête de leurs championnats respectifs.

Avant de partir pour Gyor, Laura Glauser disait « C’est l’évolution de Metz. Ils ont la même ligne de conduite, les mêmes valeurs. Je pense que c’est un peu comme le grand frère de Metz. » En effet, lorsque les joueuses signent pour l’un des deux clubs, elles le font pour remporter des titres. Equipes les plus titrées de leur pays respectif, elles possèdent des objectifs très élevées. Si elles finissent une saison sans trophée, cela se transforme très vite en déception. En outre, deux champions déchus vont croiser les armes avec la ferme intention de préserver leur invincibilité. C’est une insatiabilité qui perdure depuis plusieurs années.

Palmarès


Mais le club mosellan doit encore franchir plusieurs étapes pour atteindre la très haute dimension de son homologue hongrois. Il faut bien évidemment tenir compte du poids structurel des deux adversaires. Quand le développement de la structure de Thierry Weizman est à l’image du Handball français, le quintuple champion d’Europe est une puissance du handball mondial depuis les années 2010. Sous l’impulsion de Ambros Martin, Győr permet à la Hongrie de devenir un pays très attractif après la domination scandinave. Le maillot vert attire les meilleures individualités étrangères et la concurrence en devient même rude. Ainsi les résultats restent inégalables : les Hongroises ne se sont pas inclinées depuis le 26 janvier 2018, dans la salle de Bucarest.


De son côté, Metz Handball continue de privilégier la formation et le développement de talents insoupçonnés. Cette stratégie peut avoir des conséquences négatives, dans la mesure où ces joueuses sont justement approchées par ces clubs fortunés. Néanmoins, les groupes de Emmanuel Mayonnade sont restés compétitifs et s’assurent une stabilité en compétitions européennes, depuis 2017. Ce travail structurel permet à la France de progresser et rivaliser avec ce type d’équipes. A tel point que la Fédération Européenne a décidé de classer la Ligue Butagaz Energie, 2ème derrière… le championnat hongrois. Cette belle reconnaissance donne envie de réaliser de nouvelles prouesses en soulevant de nombreuses montagnes. Comme en 2017.

Crédit photo : Matthieu Henkinet (Metz Handball) / DR (Györ)

Écrit Par

Les derniers articles

+ DE SPORTS

Fer de lance de l’équipe masculine de Metz TT cette saison, Esteban Dorr a connu tout récemment sa première sélection en Equipe de France....

FC METZ

Le FC Metz se déplace à Nice pour le compte de la 15ème journée de Ligue 1. Sur une série de trois nuls consécutifs...

+ DE SPORTS

A la veille d’un important déplacement en Alsace avec l’équipe féminine du Metz Volleyball, Mohamed El Khaoua s’est confié au micro de Let’s Go...

METZ HANDBALL

Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de l’Union du Pays d’Aix-Bouc à l’été 2019 pour s’occuper du centre de formation messin,...

METZ HANDBALL

La demi-centre Française Méline Nocandy va quitter Metz Handball a l’issue de la saison pour rejoindre Paris 92. Coup dur pour le club Messin....

METZ HANDBALL

Propulsée dans le groupe professionnel de Metz Handball depuis le début de la saison, Emma Tuccella vient de voir sa parenthèse dorée se refermer...

Vous aimerez aussi

+ DE SPORTS

A la veille d’un important déplacement en Alsace avec l’équipe féminine du Metz Volleyball, Mohamed El Khaoua s’est confié au micro de Let’s Go...

METZ HANDBALL

Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de l’Union du Pays d’Aix-Bouc à l’été 2019 pour s’occuper du centre de formation messin,...

METZ HANDBALL

La demi-centre Française Méline Nocandy va quitter Metz Handball a l’issue de la saison pour rejoindre Paris 92. Coup dur pour le club Messin....

METZ HANDBALL

Propulsée dans le groupe professionnel de Metz Handball depuis le début de la saison, Emma Tuccella vient de voir sa parenthèse dorée se refermer...