Fin de saison pour les Canonniers, les réactions du vice président

La nouvelle est tombée comme un couperet ce Dimanche, après de nombreuses délibérations la Fédération Française de Basketball a décidé l’arrêt de ses compétitions. Les Canonniers de Metz, qui évoluent en Nationale 2 ne sont pas épargnés. Nous avons donc contacté Lionel Gocel, vice président de l’équipe, pour recueillir ses premières impressions sur cette fin de saison abrupte et ses conséquences sur les Grenats.

 

Ce n’était qu’une question de temps, la rumeur grandissait et le prolongement du confinement laissait peu d’espoir. Comme de nombreuses autres fédérations, la FFBB a dû prendre l’amère décision d’arrêter ses compétitions et d’annihiler tout espoir de reprise de la saison. Ce choix n’a pas été fait de gaieté de cœur mais force est de constater que la situation sanitaire exceptionnelle que la France connait actuellement ne laisse que peu de place à des considérations sportives à court terme. Là où de nombreuses compétitions professionnelles cherchent des solutions pour étendre leur saison ou préserver des playoffs plus tard dans l’année, le basket français amateur n’a pas eu ce loisir et se retrouve contraint de tomber le rideau.
La plupart des catégories sont concernées, les coupes, le 3×3, les jeunes, le championnat fédéral, les championnats de Nationale 1 à 3 masculins comme féminins… Il n’y aura ni champions, ni montées ni relégations.

 

 

La situation des Canonniers et la réaction du Vice Président

Les Canonniers n’étaient de toute façon plus vraiment dans une situation d’accession ou de relégation. Installés en 8ème place de leur poule de Nationale 2, les Messins qui avaient réalisé une excellente première partie de saison avec notamment une série de 6 victoires de rang et un derby remporté en grande pompe face à Joeuf, avaient fini par trébucher début 2020, perdant ainsi de précieuses places au classement. Les ambitions étaient cependant toujours présentes pour la fin de saison et un top 5 restait parfaitement envisageable. Cette saison, bien qu’annulée aura permis à ce groupe de recueillir de nombreux enseignements pour l’avenir et aura été le témoin de belles réussites sur les terrains comme dans l’extra sportif.
Il faudra à présent attendre 2020/2021 pour assister à la prochaine étape de l’ascension de cette équipe.

C’est afin d’en savoir plus sur les conséquences de cette annulation de saison pour les Canonniers Messins que nous avons contacté Lionel Gocel, vice président ambitieux de l’équipe depuis deux saisons. Il a gracieusement et promptement accepté de répondre à nos interrogations.

 

Let’s Go Metz : On vient d’apprendre que la saison de Nationale 2 était définitivement terminée en raison de la crise sanitaire, quelle est votre première réaction ?
Lionel Gocel : On s’y attendait, cela nous paraît logique et nous sommes satisfait de la décision. La reprise aurait été compliquée aussi bien sur le plan physique et en plus Matthew Lee est rentré aux États-Unis retrouver sa famille. De plus nous ne sommes que des bénévoles c’est pourquoi je pense qu’à la reprise on aura d’autres priorités professionnelles que de finir un championnat dans la précipitation ! Donc cela nous donnera aussi un peu plus de temps pour la préparation de la saison prochaine !

LGM : Les Canonniers devront donc se contenter d’une 8ème place, quel bilan sportif est ce que l’on peut tirer de cette saison à part ?
L.G : Le bilan sportif est satisfaisant au niveau du classement. Effectivement nous sommes 8ème, mais devant nous il restait des matchs à notre portée donc je n’ai aucun doute : le top 5 était largement jouable ! Après on peut noter la belle victoire contre Joeuf aux Arènes !
Joeuf avait refusé toutes nos propositions de dates pour jouer au Palais des Sports dans l’espoir de jouer à côté de chez eux à Sainte-Marie ! Et finalement grâce à eux nous avons choisi les arènes et là nous avons pu prouver à tout le monde qu’il y a une place pour le basket sur Metz ! Merci Joeuf ! 3000 spectateurs pour un match de National 2 !
Donc je peux dire sincèrement objectif atteint pour cette saison ! Bravo à l’équipe et aux Coach Philippe Ory et Stéphane Frentzel !

 

 

LGM :  L’arrêt des compétitions à ce stade doit être compliqué à encaisser pour un club comme le votre, aussi bien humainement que financièrement. Comment cela se passe ?
L.G : Sur le plan humain sincèrement il y a pire en ce moment ça ne reste que du sport !
Sur le côté financier il va falloir être ingénieux je pense vu le contexte actuel ! Continuer à prouver à nos partenaires que le sport peut être un soutien pour le business ! Dans l’image et grâce au club affaires que nous voulons développer avec un événement par semaine !
Je tiens sincèrement à les mettre en avant car c’est grâce à eux principalement que nous pouvons offrir un tel spectacle au public et bénéficier d’une équipe de qualité.
Nous avons aussi besoin du soutien du public pour réussir et nous comptons énormément sur les KOP pour nous donner des frissons. Merci à la GG ! (NDLR : Génération Grenat).
J’en profite d’ailleurs si il y a des personnes qui veulent nous aider à développer le kop avec la Génération Grenat je les invite à nous contacter sur la page Facebook Metz Canonniers !
Le basket est un sport populaire, si vous ne connaissez pas ce sport n’hésitez pas à venir nous voir en famille il y a tout ce qu’il faut pour passer un bon moment sportif !

 

LGM : Est ce que vous avez des contacts réguliers avec les joueurs pendant cette période de confinement ? L’absence d’entrainement et de compétition doit être pesant pour eux…
L.G : Oui j’ai des contacts réguliers surtout avec Mamedy le capitaine et Stéphane l’entraîneur ! Oui c’est un problème mais tout le monde est d’accord que la priorité est la santé publique et que le sportif passe en second plan.
Nous avons actuellement 2 bénévoles atteints par le COVID-19, Benoit et Angèle qui est infirmière. Donc sincèrement la priorité c’est le bien-être de tous les membres du club. J’en profite pour leur dire que tout le club est derrière eux!

 

LGM :  J’imagine qu’il y a encore énormément de travail pour préparer la saison prochaine, mais globalement, doit on continuer à s’attendre aux mêmes ambitions de haut de tableau ? Des joueurs ont ils déjà affiché leur intention de porter à nouveau le maillot grenat l’an prochain ?
L.G : Nous venons de finir une saison de transition avec beaucoup de nouveaux joueurs et une nouvelle salle d’entraînement à Frescaty !
On ne peut pas être une ville comme Metz et ne pas avoir l’ambition de jouer la montée donc avec le président Denis Robert nous maintenons l’objectif de jouer la montée l’année prochaine !
Mais effectivement il y a beaucoup de travail. Il y a 2 points importants :
– L’ossature de l’équipe pro et amateur MBC : chose que nous sommes en train de travailler avec le souhait du retour de Philippe Ory. Nous avons besoin de son ADN et de son expérience basket pour l’ensemble des catégories.
– Donner suffisamment de moyens à Stéphane Frentzel pour prétendre avoir une équipe compétitive avec l’état d’esprit Club !
Effectivement le maillot Grenat attire et la totalité du groupe souhaiterait continuer avec nous. Maintenant il y a plusieurs paramètres à prendre en compte et bien sûr le choix de l’entraîneur pour construire son équipe !

 

 

Propos recueillis par : Arthur Carmier et Matthieu Henkinet
Crédit photo : Matthieu Henkinet (photos signées LGM) et Vincent Eblinger