Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Fin de l’aventure européenne de Metz Handball

Après son revers en 1/4 de finale aller sur le parquet de Brest, Metz Handball se devait de redresser la tête à domicile afin d’espérer remonter un déficit de 10 buts, qui paraissait insurmontable au début de la partie. Malgré une réaction d’orgueil évidente, les Dragonnes sortent de la Ligue des Champions au terme d’un match nul 26-26.

Privées de trois joueuses importantes, les brestoises se déplaçaient aux Arènes de Metz avec comme objectif d’imiter leur adversaire du jour et atteindre le premier final four de Ligue des Champions de leur histoire. Côté messin, même si l’espoir était mince, le rêve était permis étant donné les renversements de situation improbables que les Dragonnes nous ont déjà offert par le passé.

Les messines tentaient déjà le tout pour le tout en début de partie, faisant sortir leur gardienne Dinah Eckerle titulaire dans les cages messines, afin d’attaquer à 7. Un choix infructueux puisque les deux premiers buts encaissés par les Dragonnes étaient dans une cage vide. Heureusement pour Metz Handball, Camila Micijevic assurait en attaque. (3-3, 5°)

Les messines prenaient alors un petit ascendant que Marie-Hélène Sajka pouvait amplifier. Mais l’arrière droite messine envoya son jet de 7 mètres en plein dans le visage de Sandra Toft. Carton rouge sorti par les arbitres alors que le geste de la messine semblait bien involontaire. Brest profitait de la supériorité numérique pour reprendre la tête. (4-5, 9°)

Les Dragonnes étaient comme anesthésiées par ce fait de jeu. Malgré un arrêt spectaculaire d’Eckerle en contre-attaque, Metz subissait les assauts des Rebelles, au-dessus du lot sur cette double confrontation. (7-11, 19°)

Contre mauvaise fortune bon cœur, Orlane Kanor et Méline Nocandy nous régalaient tout de même d’un superbe kung-fu. L’envie était là, malgré tout. Mais Jaukovic et Foppa inscrivaient deux nouveaux buts de loin, punissant l’absence de gardienne. (12-14, 26°)

Les Dragonnes rentraient finalement aux vestiaires avec un retard de trois buts.
Mi-temps : Metz 14-17 Brest.

Après ce premier acte compliqué, l’enjeu pour Metz Handball dans cette deuxième mi-temps était de relever la tête et d’aller chercher la victoire sur ce match retour, pour l’honneur. La remontée était idéalement lancée par Hatadou Sako et la toujours audacieuse Camila Micijevic, meilleure buteuse des Dragonnes sur la partie. (18-19, 41°)

Après de longues minutes de lutte acharnée, les Dragonnes égalisaient enfin grâce à Manon Houette, qui plantait deux buts coup sur coup, l’un sur jet de 7 mètres, l’autre en contre-attaque. Une fin de match alléchante se profilait aux Arènes. (23-23, 51°)

Pour la première fois depuis les premiers instants de la rencontre (2-1, 2°), les Dragonnes prenaient même les devants grâce à un lob tout en finesse d’Ailly Luciano. Avance validée par un nouvel arrêt d’Hatadou Sako sur jet de 7 mètres, puis confirmée par Méline Nocandy. (25-23, 54°)

Les brestoises n’abdiquaient cependant pas, se battant jusqu’au bout, bien que leur qualification était déjà acquise. Les Rebelles égalisaient alors à deux minutes de la fin, pendant que les Dragonnes continuaient de buter sur la défense et les montants adverses. (26-26, 58°)

Comme un symbole, après un bon stop défensif, Metz Handball se tirait une nouvelle balle dans le pied avec une perte de balle sur la contre-attaque qui aurait permis de l’emporter. Il restait alors une dernière possession de 15 secondes aux brestoises. Hatadou Sako préservait tout de même le match nul sur un dernier arrêt, sauvant d’une certaine manière l’honneur des Dragonnes.

Score final : Metz 26-26 Brest

Il n’y aura donc pas de deuxième qualification au Final 4 de la Ligue des Champions pour Metz Handball, nettement dominé par un Brest Bretagne Handball supérieur sur cette double confrontation. Les Dragonnes ont désormais les yeux rivés sur les playoffs de Ligue Butagaz Energie et sur la Coupe de France, où elles croiseront encore la route des Bretonnes.

Statistiques de la rencontre

Metz Handball :
Sako (10 arrêts / 25 tirs), Eckerle (4/15)
Micijevic (7 buts / 7 tirs), Nocandy (4/7), Houette (4/5), N’Gouan (3/3), Stanko (2/5), Burgaard (2/9), Luciano (2/2), Bont (1/3), Perederiy (1/1), O.Kanor (0/1), L.Kanor (0/1), Sajka (0/1)

Brest Bretagne Handball :

Toft (9 arrêts / 35 tirs), Quiniou (2/2)
Foppa (6 buts / 7 tirs), Jaukovic (5/8), Gros (4/9), Lassource (4/6), Pop-Lazic (3/4), Gullden (2/4), Toublanc (1/3), Fofana (1/3), Mauny (0/1), Tissier (0/2)

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Anomalie du calendrier ou simple précaution de la ligue quant à espacer les matchs, il est déjà temps de parler de la Coupe de...

METZ HANDBALL

Quelques heures après la double opposition face à la Hongrie, Olivier Krumbholz vient de dévoiler l’identité des joueuses qui feront le voyage en Espagne...

FC METZ

Bien mal engagé cette saison en Ligue 1, le FC Metz a saisi sa chance ce week-end pour aller chercher une victoire chez un...

METZ HANDBALL

Tamara Horacek a ébloui lors du second match de préparation au mondial. La joueuse de Metz Handball a vraisemblablement gagné quelques points auprès d’Olivier...

+ DE SPORTS

Un nouveau renfort pour le Metz Hockey Club ! Les hommes de Christer Eriksson pourront compter l’américain Nick DiLisi pour la fin de saison. Un...

FC METZ

En déplacement sur la pelouse de l’OGC Nice, le FC Metz est allé chercher une précieuse victoire. Les Grenats se sont imposés 1-0 grâce...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Quelques heures après la double opposition face à la Hongrie, Olivier Krumbholz vient de dévoiler l’identité des joueuses qui feront le voyage en Espagne...

METZ HANDBALL

Tamara Horacek a ébloui lors du second match de préparation au mondial. La joueuse de Metz Handball a vraisemblablement gagné quelques points auprès d’Olivier...

METZ HANDBALL

Arrivé sur les bords de la Moselle en provenance de l’Union du Pays d’Aix-Bouc à l’été 2019 pour s’occuper du centre de formation messin,...

METZ HANDBALL

La demi-centre Française Méline Nocandy va quitter Metz Handball a l’issue de la saison pour rejoindre Paris 92. Coup dur pour le club Messin....