Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

D2F : Le FC Metz se fait surprendre par le FC Nantes

Dans un match âpre, les Messines se sont inclinées pour la première fois de la saison sur la pelouse des Canaries. Suite à ce revers face à Nantes, le FC Metz perd son fauteuil de leader après la victoire des Lilloises à Issy en D2F, ce dimanche (2-1).

Cette rencontre avait tous les ingrédients d’un match piège. Solide leader en D2F, le FC Metz se déplaçait pour affronter l’équipe féminine du FC Nantes, lanterne rouge du championnat. Avant cette 10ème journée, l’équipe de Jessica Silva était invaincue alors que les adversaires du jour restaient sur un bilan famélique depuis le début de la saison (1 victoire, 1 nul et 7 défaites). Cependant, les Nantaises se présentaient avec une meilleure dynamique qu’en début de saison avec des résultats plus représentatifs du dernier exercice (Deuxième derrière Le Havre). Les Grenats devaient assumer leur statut de favorites mais le froid nantais a vraisemblablement paralysé les Lorraines qui n’ont jamais su tuer la rencontre face à d’hardies ligériennes.

Pourtant, tout partait de manière positive pour les Mosellanes. Profitant d’une mauvaise communication des Canaries devant la surface, Lucie Calba s’offrait l’ouverture du score assez rapidement après le coup d’envoi (8ème). Alors que ce premier but aurait pu lancer la rencontre du FC Metz, Nantes ne déméritait pas pour autant. L’engagement des joueuses d’Oswaldo Vizcarrondo montait en intensité et leur permettait de remporter les duels nécessaires pour intensifier le danger. L’animation offensive messine manquait de liant devant le pressing valeureux des Nantaises. Les Grenats reculaient jusqu’à la punition d’une Kenza Chapelle opportuniste sur un centre de la latérale gauche Laureen Oillic (30′). Tout était à refaire. Les Grenats ne profitaient pas de quelques errements défensifs pour mener au score avant la pause.

“On n’a pas su garder le contrôle de nos émotions”

Au retour des vestiaires, la dimension physique continuait de prévaloir sur la justesse technique. Les Messines redoublaient d’effort en profondeur mais les situations de hors-jeu s’enchaînaient. Par ailleurs, la tension était présente, les arrêts de jeu se multipliaient pour des fautes de plus en plus musclées. Certaines décisions litigieuses semblaient perturber le collectif du FC Metz entrainant le doute dans les têtes grenats alors que les Nantaises prenaient le dessus au fil de la rencontre. “On a surtout perdu le contrôle de nos émotions et notre capacité de gérer les situations de match. Elles étaient un peu plus preneuses sur les ballons. Elles avaient un peu plus de liant que nous. Cela devient un peu plus compliqué comme ça.” analysait Jessica Silva à la fin du match.

Les jaunes et vertes tentaient crânement leur chance mais pêchaient dans le dernier geste face à Mainguy. Fébrile, la défense de Metz était mise en alerte à plusieurs reprises et exposait la gardienne à la moindre offensive de l’équipe locale. De son coté, le technicien vénézuélien faisait entrer en jeu Pilar Khoury. Pari gagnant pour le FC Nantes puisque l’attaquante mettait de la vivacité vers l’avant et récompensait ses partenaires à la 76ème, profitant d’une mauvaise sortie de la portière mosellane. Une délivrance méritée pour des Nantaises combatives face à des Messines moins agressives depuis la 15ème minute de jeu. Une déception qui montre une nouvelle fois que la montée en première division n’est pas un long fleuve tranquille.

Rebondir en Coupe de France

Toutefois, le groupe grenat espère transformer cet échec en simple accident avec la Coupe de France face à Rueil-Malmaison, dès samedi prochain. “On va vouloir rebondir dès la semaine prochaine. Il va falloir qu’on se remette en question pour ce qu’il s’est passé aujourd’hui (dimanche). On va regarder la vidéo, on va peut-être avoir une discussion pour gérer les barrières qui ne sont pas contrôlables. On va essayer de rebondir dès ce week-end en faisant une bonne performance en Coupe de France.

Prochaine et dernière échéance de l’année : 2ème tour de Coupe de France, ce samedi 14h30, à Rueil-Malmaison.

Crédit photo : Julien Buret/Let’s Go Metz (Archive)

Écrit Par

Les derniers articles

NEWS

Opposé au Rugby Tango Chalonnais (Chalon sur Saône) sur le terrain de la Grange aux Bois, le RC Metz n’a rien lâché jusqu’à la...

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Une semaine après leur victoire contre Besançon en infériorité numérique, les Grenats se sont de nouveau retrouvés à dix. Le FC Metz s’incline cette...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

NEWS

Le TFOC se rend à Marcq-en-Barœul, ce samedi 28 janvier à 20h, pour le championnat de Ligue A féminine. Les Bleues espèrent revenir avec...

Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne

FC METZ

À quelques jours de la fin du mercato hivernal, un nouveau joueur pourrait quitter le FC Metz. Il s’agit de Kévin N’Doram, milieu de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Une semaine après leur victoire contre Besançon en infériorité numérique, les Grenats se sont de nouveau retrouvés à dix. Le FC Metz s’incline cette...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

FC METZ

À quelques jours de la fin du mercato hivernal, un nouveau joueur pourrait quitter le FC Metz. Il s’agit de Kévin N’Doram, milieu de...