RC Metz Moselle – Illkirch Graffenstaden : Un beau combat et quelques frissons

Ce Dimanche, le Rugby Club Metz Moselle accueillait les rugbymen d’Illkirch Graffenstaden sur son terrain de La Grange Aux Bois pour la 5ème journée du championnat de Fédérale 3.

 

Après un match mal maîtrisé à l’extérieur face à Chalon sur Saone, les joueurs du RC Metz avaient à cœur de retrouver la victoire ce Dimanche face à leur public. Cependant, se dressait face à eux une équipe solide d’Illkirch Graffenstaden décidée à profiter du passage à vide des joueurs en noir…

Le coup d’envoi de la rencontre est donné sous un temps maussade par Illkirch, dont les joueurs montent rapidement au pressing pour mettre les joueurs Messins en difficulté très tôt. Au bout de 5 minutes intenses, les locaux parviennent malgré tout à sortir de leur camp pour aller provoquer une première pénalité dans le camp adverse, rapidement frappée elle offre les trois premiers points de la partie ainsi que la mène aux joueurs en noir. Les joueurs du CRIG ne se laissent pas distancer et égalisent dès leur première occasion sur pénalité à la 10 ème minute. S’en suit une bataille rangée au milieu de terrain où aucune équipe ne parvient à dominer et où de nombreuses phases de jeu n’aboutissent à rien jusqu’à un éclair de jeu Messin à la 25ème minute permettant à Thomas Lopez d’aplatir en coin. Dans la foulée, Remy Guerimand transforme pour mener 10 à 3.

L’effet indésirable de cet essai est le réveil d’Illkirch qui repart à l’assaut comme un seul homme dès la remise en jeu pour pousser les Messins dans leurs 22 mètres. La sanction ne tarde pas et les Alsaciens marquent leur premier essai à la 30 ème minute via une touche bien négociée déroulant sur un maul implacable, la transformation de l’égalisation est loupée et le score reste 10 à 8. La remise en jeu tourne une nouvelle fois à l’avantage des joueurs en rouge qui poussent une défense Messine désemparée le long de leur ligne d’en but, cette dernière plie sous la menace d’un nouvel essai mais ne rompt pas. Les locaux ne concèdent finalement qu’une pénalité à la 37ème, qui permet à Illkirch de mener pour la première fois de la partie: 10 à 11. Les Messins semblent sonnés en cette fin de mi temps mais au détour d’un ballon glissant sur une touche Alsacienne, ils récupèrent une mêlée opportune à la 39ème minute. Guerimand jaillit à la sortie du ballon pour surprendre la défense adverse et sert son numéro 13 qui boucle l’action dans l’en but et redonne l’avantage aux siens. Une fois transformé cet essai porte le score à 17 à 11.

 

 

Au retour du vestiaire on frôle la catastrophe côté Messin avec un dégagement au pied contré qui donne une grosse occasion de contre attaque aux visiteurs, un arrière parvient in extremis à mettre la main sur le ballon pour redonner de l’air aux siens. Le ton est donné, il faudra rester vigilant à chaque instant pour espérer s’imposer aujourd’hui. Le frisson suivant survient à la 47ème alors que sur une tentative de pénétration avec le ballon, Simon Tachousin se fait plaquer à l’épaule et reste au sol suite au choc. Après intervention du médecin, le joueur parvient à reprendre son poste, sans qu’un protocole commotion ne soit engagé. En revanche, le joueur à l’origine du placage écope d’un carton jaune et les Messins bénéficient d’une longue pénalité, loupée de peu. Les locaux n’arrêtent pas là leurs efforts et contraignent leurs adversaires à reculer, à la 58ème on croit d’ailleurs à l’essai mais l’arbitre revient à une faute et donne une mêlée introduite par Illkirch qui finit par un dégagement et semble donner de l’air aux visiteurs mais aboutit malgré tout sur une pénalité face aux poteaux en faveur de Metz à la 63ème. Bien frappée elle donne 9 points d’avance aux hommes en noir.  20 à 11.

Les joueurs d’Illkirch sont à la peine doivent lutter fort pour repartir de l’avant dans ce match, la première poussée à la 68ème ne leur permet pas de se rapprocher au score avec une pénalité manquée mais la seconde attaque fait craquer la défense noire et aboutit à un carton jaune à l’encontre de Bouchafra, les messins finiront donc le match en infériorité numérique. Un essai logique suit cette action, après une nouvelle transformation ratée il permet tout de même aux joueurs du CRIG de revenir à quatre points: 20 à 16.
La fin de rencontre s’annonce très tendue alors que les Messins repartent maladroitement à l’attaque. Le ballon est rapidement perdu, puis récupéré pour aboutir finalement sur une pénalité à la 77ème que Guérimand se fait un plaisir de placer entre les poteaux: 23 à 16. Avec trois minutes à jouer et un score relativement serré, tout peut encore se passer dans cette rencontre. Les visiteurs profitent de leur supériorité numérique pour monter rapidement dans un camp Messin qui peine à endiguer l’attaque sans se mettre à la faute. A la 80ème minute, une ultime mêlée est sifflée et permet aux Illkirchois d’aller inscrire un dernier essai dans le coin opposé. La transformation pourrait signifier une fin de match à égalité, mais elle est une nouvelle fois frappée d’une étrange manière et retombe avant les poteaux. Score final: 23 à 21.

 

Les Messins se sont fait peur sur leur terrain aujourd’hui et doivent principalement leur victoire à l’absence de buteur sérieux dans le camp adverse. Du côté des satisfactions nous pourrons saluer la performance de Guérimand, buteur et passeur, mais il a globalement été difficile de reconnaître cette équipe d’un point de vue défensif et bien que certains blessés aient manqué pour créer du liant dans cette partie, il sera nécessaire de repartir sur un rugby mieux maîtrisé lors de la prochaine rencontre à Couches le 27 Octobre afin de ne pas essuyer de déconvenue face à un concurrent positionné pour le moment à la 3ème place de la Poule…

 

La galerie du match

 

Rédaction : Matthieu Henkinet et Julien Buret
Crédit photo : Matthieu Henkinet