Pétard mouillé, Marcos Suka-Umu ne viendra pas à Metz !

Officiellement annoncé il y a une semaine comme futur arrière des Canonniers en remplacement de Matthew Lee, l’ex joueur de Pro B vient de mettre l’équipe en plan pour obtenir quelques billets supplémentaires du côté de Saint Vallier en Nationale 1.

Cette affaire a de quoi faire pester. Le joueur de Pro B Espagnol s’était officiellement engagé avec les Canonniers en Nationale 2 avec en ligne de mire un projet sportif structuré, axé sur la montée, dans lequel il aurait dû incarner un certain leadership en apportant son expérience. Finalement il semblerait que son agent ait joué un double jeu pour faire monter les enchères ailleurs. Il laisse ainsi l’organisation Messine en plan pour s’engager du côté de Saint Vallier en Nationale 1.

Un manque de fair-play qui doit faire tousser en coulisses. Puisque le staff Messin, au delà de l’arnaque manifeste dont il a été victime, doit à présent activer de nouvelles pistes pour combler ce vide à un poste précieux.
Denis Robert, président de l’équipe, s’est par ailleurs fendu d’un communiqué où il ne mâche pas ses mots vis à vis des méthodes employées.

C’est assez pénible d’être pris pour un con. C’est pourtant ce qui vient de m’arriver en tant que président du club des Canonniers de Metz. De quoi s’agit-il ? De la volte face du joueur espagnol Zuka Marcos et de son agent.Voici deux semaines, ce dernier nous a donné son accord pour que nous annoncions la venue du joueur à Metz. Marcos est un excellent arrière espagnol qui évoluait en pro B. Nous lui avons proposé un contrat de trois ans qu’il devait signer.Mais la signature a tardé, des clauses à ajouter, d’autres à enlever. Rien d’essentiel dans la mesure où tout avait été discuté au préalable. Et je le répète, l’agent nous avait autorisés à informer de cette recrue.Ce que nous ne savions pas et qui n’est pas fair-play, c’est qu’en coulisse, l’agent a continué à marchander avec une autre équipe, faisant monter les enchères et… sa commission. Au final nous avons appris hier, alors que nous avions donné notre accord à toutes les conditions posées par l’agent et le joueur, qu’un autre club -il s’agit de St Vallier club de N1-, l’avait signé pour un peu plus d’argent et une commission plus conséquente pour l’agent. Voilà, c’est un peu triste et difficile à encaisser, mais pas dramatique. Nous allons trouver d’autres joueurs aussi forts et plus honnêtes. Mais jamais plus nous ne signerons un contrat ou entreprendrons un deal avec cet agent. J’apprends le métier. Désolé pour nos supporters. Bientôt, nous leur annoncerons de meilleures nouvelles. Et j’espère nous voir nombreux pour la reprise le 12 septembre au Palais des sports.

Denis Robert dans un communiqué le 04/06/2020

Crédit photo : Matthieu Henkinet
Relecture: Benjamin Feller