Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball sans pitié face à Paris 92

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses majeures ! En s’imposant 36-21, les Dragonnes se sont emparées seules de la tête du championnat, envoyant un message fort à leurs concurrentes.

Quelques jours après sa défaite contre l’ogre européen Györ, Metz Handball était encore de sortie aux Arènes. Un nouveau choc attendait les Dragonnes, en Ligue Butagaz Energie cette fois-ci. Metz recevait Paris 92 dans une rencontre au sommet du handball français. L’occasion rêvée pour les jaunes et bleues de prendre seules la tête de la Ligue, face à un adversaire qui, comme elles, réalisait un sans faute depuis le début de saison. Pourtant privées de Laura Flippes, Lara Gonzalez ou encore de Adja Ouattara, Il ne fallait pas prendre les Lionnes à la légère.

Metz Handball – Paris 92 : Un match à sens unique

Dès la première possession, Méline Nocandy trouvait parfaitement Astride N’Gouan pour lancer la machine, avant la réponse immédiate de l’ancienne messine Marie-Hélène Sajka. Titulaire dans les buts, Ivana Kapitanovic réalisait un superbe début de match, dans la ligné de sa belle entrée contre Györ. Sa compatriote Camila Micijevic, et ses deux buts, en profitait pour donner un premier break d’avance aux Dragonnes. (5-1, 7°)

Constamment bien placée, Astride N’Gouan faisait extrêmement mal aux parisiennes. A l’exception d’un tir sur la barre, la pivot était diablement efficace en attaque. De son côté, Ivana Kapitanovic continuait son festival, repoussant un jet de 7 mètres de Marie-Hélène Sajka. (10-3, 16°)

Une démonstration impressionnante de Metz Handball qui en devenait presque embarrassante pour Paris 92. Même en infériorité numérique, les Dragonnes s’amusaient avec les Lionnes. A l’image de Camila Micijevic, trop facile, qui envoyait missile sur missile dans le but francilien. (14-3, 24°)

Metz Handball regagnait finalement le vestiaire sur le score ahurissant de 18-5, au terme d’une première période de très haute volée.

Des Dragonnes insatiables…

Comme la fête jaune et bleue n’était pas assez belle, l’auriverde Bruna De Paula décidait de jouer elle aussi sa partition. Laissée au frais en première période, elle se signalait dès le retour des vestiaires. Pas rassasiées, les Dragonnes se jetaient sur chaque ballon comme des mortes de faim. A l’image de Laura Kanor, venue subtiliser un coup d’envoi mal réalisé pour marquer dans le but vide. Elle inscrivait par le suite un but à l’aile, plein d’amplitude. (24-10, 41°)

La longue traversée des enfers continuait pour Paris 92. En témoigne une statistique incroyables, les deux gardiennes franciliennes n’ont par réalisé le moindre arrêt en 3/4 d’heure de jeu. Edifiant ! Bruna De Paula, quant à elle, régalait encore un peu plus le public des Arènes avec une sublime roucoulette. Metz Handball c’est le Brésil ! (28-14, 47°)

Les Dragonnes continuaient leur démonstration malgré une bonne frayeur. Touchée au genou, Emma Jacques quittait le terrain. La jeune arrière droite a pu regarder la fin de la rencontre depuis le banc avec une poche de glace sur l’articulation mais l’inquiétude est de rigueur dans les rangs des Dragonnes. Elle admirait néanmoins le dernier but au buzzer d’Emma Tuccella, parachevant le festival messin.

Victoire finale de Metz Handball 36-21 face à une équipe de Paris 92 en manque de profondeur. Les Dragonnes confirment leur emprise sur la Ligue Butagaz Energie avec 6 victoires en 6 matchs.

Statistiques de la rencontre

Metz Handball :
Kapitanovic (9 arrêts/30 tirs), Sako (n’a pas joué)

De Paula (3 buts/3 tirs), Valentini (2/2), Micijevic (8/10), N’Gouan (6/10), Nocandy (2/2), Horacek (4/4), Bont (2/2), Burgaard (2/4), L.Kanor (3/4), Jacques (0/1), Bouktit (2/2), Tuccella (2/3)

Paris 92 :
Serdarevic (2 arrêts/23 tirs), Gabriel (0/14, 0/1 au tir)

Cissokho (1 but/3 tirs), Thouvenot (0/1), M.Fofana (2/2), Lassource (1/6), Chauveau (1/1), Sajka (4/15), Offendal (2/5), N.Fofana (3/4), Niombla (1/2), Nikou (3/3), Dos Santos (2/4), Ayong (1/1)

La galerie du match

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

INTERVIEWS

A l’issue du match contre les Neptunes de Nantes et la victoire 30-23 en Coupe de France, Louise Burgaard, arrière droite du Metz Handball,...

FC METZ

Le FC Metz a bouclé son mercato hivernal avec une seule arrivée et cinq départs. Le défenseur central tant attendu pour remplacer Kiki Kouyaté...

Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France. Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France.

METZ HANDBALL

Sans trop forcer et en faisant beaucoup tourner, Metz Handball s’est débarrassé des Neptunes de Nantes 30-23. La différence s’est surtout faite en deuxième...

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

+ DE SPORTS

Ugo Humbert va découvrir les joies de la Coupe Davis et de l’Equipe de France. Le Messin a reçu sa première convocation du capitaine...

CHRONIQUES

A la maison, le FC Metz s’est pris les pieds dans le tapis contre Rodez. Un nul 1-1 très embêtant dans une soirée où...

Vous aimerez aussi

INTERVIEWS

A l’issue du match contre les Neptunes de Nantes et la victoire 30-23 en Coupe de France, Louise Burgaard, arrière droite du Metz Handball,...

METZ HANDBALL

Sans trop forcer et en faisant beaucoup tourner, Metz Handball s’est débarrassé des Neptunes de Nantes 30-23. La différence s’est surtout faite en deuxième...

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

METZ HANDBALL

Tenant du titre, Metz Handball rentre en lice en 1/4 de finale de Coupe de France face aux Neptunes de Nantes, des adversaires autant...