Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball : Les dragonnes balaient Brest

Dans des arènes en fusion, les dragonnes de Metz Handball ont très largement battu le Brest Bretagne Handball 31-24. Les Messines assoient encore un peu plus leur domination dans ce début de saison.

C’est à une véritable affiche de ligue des champions à laquelle ont assisté les 3586 spectateurs des arènes hier entre le tenant du titre et son dauphin. L’ambiance des grands soirs et un parfum de revanche pour Metz Handball face au Brest Bretagne Handball. Et revanche, il y a eu… Face à une équipe Bretonne à l’aube d’un nouveau cycle, avec les départs de Laurent Bezeau, pierre angulaire du projet brestois et d’Ana Gros, partie pour le CSKA Moscou, les Dragonnes ont déroulé. Également privées d’Aïssatou Kouyaté et de Đurđina Jauković, les Brestoises n’ont jamais été en mesure de rivaliser avec l’armada jaune et bleue.

Le Sept de départ des dragonnes

8. Camila Micijevic
9. Astrid N’Gouan
10. Méline Nocandy
14. Debbie Bont
19. Louise Burgaard
21. Laura Kanor
99. Hatadou Sako

Tout s’est joué dans les premières minutes

L’objectif était clair pour les protégées d’Emmanuel Mayonnade. Confirmer leur excellent début de saison et remettre l’église au milieu du village face à des Brestoises qui ont fait tant de mal au peuple messin la saison dernière. Et dès la première minute, Camila Micijevic et Laura Kanor donnaient le ton. Dans un début de match très intense, la défense messine permettait aux dragonnes de mener 4-2 au bout de 5mn. Cléopâtre Darleux tentait bien de maintenir les bretonnes à flot en sortant deux arrêts de grande classe dans les premières minutes. Pourtant Louise Burgaard et Camila Micijevic enflammaient les arènes (8′).

Pauletta Foppa, Hélène Fauske et Tonje Loseth ne trouvaient pas la solution face à une base arrière messine agressive. De son côté Hatadou Sako sortait le grand jeu (10′). Louise Burgaard, en feu, était rappelée par la patrouille et prenait deux minutes d’exclusion temporaire (11′). L’internationale Danoise avait vraisemblablement à cœur de laver l’honneur du MHB, à l’instar de Camila Micijevic, intenable avec ses quatre buts en douze minutes.

Les esprits allaient s’échauffer lorsque coup sur coup Kalidiatou Niakate et Hélène Fauske écopaient à leur tour de deux minutes d’exclusion. Camila Micijevic inscrivait son cinquième but dans des cages vides (15′) et portait le score à + 4 pour les jaunes et bleues. Alicia Toublanc et Coralie Lassource tentaient de tenir la distance mais les dragonnes déroulaient un handball champagne. Bruna de Paula voulait participer à la fête et commençait son festival. Intraitables en défense et impériales en attaque, les joueuses de Metz Handball rentraient aux vestiaires sur le score de 17-12.

Un match plié en une mi-temps

En seconde période, c’était au tour de Sandra Toft de subir les assauts des messines. En face, Hatadou Sako continuait son show tandis que Camila Micijevic inscrivait son septième but. La défense jaune et bleue n’allait rien perdre de sa solidité. Et pendant que les Brestoises avaient toutes les peines du monde à réduire l’écart, les Messines posaient leur jeu tranquillement. Méline Nocandy, de son côté, sortait une nouvelle fois un match de très haut niveau, tout comme Astride N’Gouan qui inscrivait un quatrième but de toute beauté (43′).

La deuxième mi-temps allait s’avérer finalement bien moins spectaculaire que le premier acte. Les Brestoises semblaient accepter la domination outrageuse des dragonnes et baissaient les armes bien rapidement. Pendant ce temps, Chloé Valentini s’envolait sur son aile et creusait l’écart à + 6 (46′). Tout le monde voulait participer à la fête. Emmanuel Mayonnade aurait presque pu faire entrer les jeunes du centre de formation tant l’affaire était pliée. Le match perdait clairement en intérêt à mesure que le chrono avançait. La révolte Bretonne n’aurait jamais lieu. Sarah Bouktit ouvrait elle aussi son compteur pour le plus grand bonheur des supporters messins. Fin du match 31-24. Sans trembler.

Pas de danse pour les Brestoises

Nous avons tous encore en tête ces images. La joie des joueuses du BBH, le doublé coupe-championnat et leur titre de vice-championnes d’Europe. La fin annoncée du règne du Metz Handball au profit de Brest. Mais c’est pourtant bien les Messines ce soir qui ont infligé une leçon de réalisme et d’efficacité aux Bretonnes. Et ce sont bien les Messines qui règnent sur la Ligue Butagaz Energie depuis le début de saison. Les Dragonnes impressionnent et rassurent ceux qui les croyaient terminées l’an passé. Force est de constater que la machine fonctionne à nouveau très bien. Les filles d’Emmanuel Mayonnade se trouvent les yeux fermés et font preuve d’une solidité et d’une efficacité insolente. Elles dominent de nouveau l’hexagone. Et il sera vraisemblablement très difficile de les déloger cette année.

La dragonne du match

Elle a littéralement ébloui la première période avec ses tirs balistiques. Camila Micijevic a une nouvelle fois offert au public des arènes un véritable show. Avec sept réalisations dans des moments clés du match, Camila est notre Dragonne de la soirée.

Les statistiques :

2. Bruna De Paula : 4/5
6. Chloé Valentini : 3/3
8. Camila Micijevic : 7/9
9. Astride N’Gouan : 4/5
10. Méline Nocandy : 5/7
11. Tamara Horacek : 1/4
12. Ivana Kapitanovic : 0/2 (sur jets de 7m)
14. Debbie Bont : 2/3
19. Louise Burgaard : 3/6
21. Laura Kanor : 1/2
27. Sarah Bouktit : 1/1
42. Emma Tuccella : 0/0
44. Laureen Dembele : Non entrée en jeu
99. Hatadou Sako : 8 arrêts /30

2. Constance Mauny : 1/2
3. Alicia Toublanc : 6/9
6. Hélène Fauske : 3/3
7. Romane Kromoska : Non entrée en jeu
10. Coralie Lassource : 5/7
15. Kalidiatou Niakate : 2/7
16. Cléopâtre Darleux : 2 arrêts /17
20. Sladjana Pop-Lazik : 0/0
22. Pauletta Foppa : 5/5
25. Tonje Loseth : 1/4
55. Pauline Coatanea : 0/2
63. Eva Jarrige : 0/0
77. Ana Maria Gravic : Non entrée en jeu
89. Sandra Toft : 5 arrêts /18

La galerie du match

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier...

Sikou Niakate à Dezavelle Sikou Niakate à Dezavelle

FC METZ

À l’occasion d’un entretien avec Ouest France, le président de l’En Avant Guingamp a fait le bilan de la saison du club breton (6ème...

+ DE SPORTS

Metz a une équipe de baseball qui évolue en D1, les Cometz. A l’occasion de la réception de Savigny-sur-Orge ce dimanche, nous sommes partis...

+ DE SPORTS

Les Red Dragon’s, l’équipe de basket fauteuil de Metz Handisport, sont dans une forme épique. Actuellement seconds de leur championnat de Nationale A, les...

METZ CANONNIERS

Après leur qualification acquise en play-offs le week-end dernier, les Metz Canonniers de Kevin Kaly avaient rendez-vous à Beaujolais pour le dernier match de...

Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien ! Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien !

CHRONIQUES

Le FC Metz a réalisé l’impensable ce samedi face à Angers. Au prix d’une victoire homérique (1-0) et de la défaite de l’AS Saint-Etienne...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier...

FC METZ

Privée de victoire depuis de longs mois en N2, la réserve du FC Metz renoue avec le succès face au FCSR Haguenau (2-1) et se...

INTERVIEWS

Quelques minutes après la qualification des Metz Canonniers face à Juvisy, nous avons interrogé Mamedy Diawara, joueur historique du club et désormais membre du...

METZ HANDBALL

Ce mercredi 11 mai, Metz Handball se déplaçait à Brest pour un match cinq étoiles en retard de la 23ème journée de Ligue Butagaz...