Metz Canonniers – Massy : retour à domicile réussi !

Après un début de saison délicat à l’extérieur face à Maubeuge (71-65) il fallait absolument démarrer la machine Canonniers ce Samedi à domicile pour la réception de Massy. C’est chose faite avec une victoire convaincante 73 à 51.

Les Canonniers ont encore une fois renforcé et réaffirmé leurs ambitions pour cette saison de Nationale 2, mais à l’aube de ce premier championnat depuis le début de la crise sanitaire il est difficile de se créer des certitudes. L’été a été riche en recrutements de qualité, en précieuses prolongations et en aménagements divers du côté de Frescaty. Malgré tout une série de blessures sur les postes intérieurs est venue perturber l’alchimie qui s’était mise en place lors de la préparation. Qu’à cela ne tienne, l’organisation a pris tout le monde à contre pied en réalisant, sur le tard, ce que l’on pourrait qualifier du plus gros coup de l’intersaison en N2 : la signature de la légende de l’équipe de France Florent Pietrus.

Pour le premier match de cette pointure, il fallait évidement mettre les bouchées doubles et à défaut de pouvoir accueillir un public nombreux en raison de la restriction de 500 places au Complexe Saint Symphorien, c’est du côté des arceaux que le supplément d’âme est venu. Et pour cause, avec un David Sainsbury Garcia de retour d’un pépin dorsal, en l’absence pour blessure d’Idris Macouangou et d’A’uston Calhoun et avec la sortie bien trop rapide d’un cadre de l’effectif, pour une blessure à la cheville, en la personne d’Henok Affa; le maître mot s’affichait comme une évidence : solidarité.
Plus facile à dire qu’à pratiquer, Stéphane Frentzel a dû jongler avec son effectif pour maintenir une pression constante sur l’adversaire du soir, bien aidé par sa nouvelle star dont le temps de jeu s’est allongé considérablement.
Déjà bien en place à la pause (43 – 26) les Canonniers habituellement experts du troisième acte ont cette fois laissé du champ à Massy pour réduire leur écart sur la feuille de marque mais les vannes se sont rapidement taries pour les Essonniens et la rencontrée s’est terminée sur un score sans appel de 73 à 51.

Les statistiques

C’est bel et bien la défense qui a fait le jeu pour ce premier match à domicile, mais les statistiques offensives efficaces de l’effectif ont permis de verrouiller la prestation.

Crédit photo : Matthieu Henkinet (archive du 08/03/20)

Source des statistiques : Republicain Lorrain