Matthew Lee, le pari Américain des Canonniers

Pour ne pas faire monter la température plus qu’il ne l’était nécessaire, les Metz Canonniers ont laissé passer la canicule avant de continuer l’officialisation de leurs nouvelles recrues. Après Michel Nsimba, Mathieu Rigaux et David Sainsbury Garcia c’est donc au tour de Matthew Lee de rejoindre l’équipe messine en vue de la prochaine saison de Nationale 2.

 

Âgé de 27 ans et évoluant au poste d’arrière, Matthew Lee arrive tout droit des États Unis ou il a effectué sa formation jusqu’en NCAA. Du haut de ses 193 centimètres, il est présenté comme un scoreur efficace (47% à 2 points, 36% à 3 points et 85% aux lancers francs), il affolait les compteurs de NCAA3 en 2015-2016 (sa dernière année active) avec 29,08 points par match en 36 minutes pour Medgar Evers College. Plutôt à l’aise dans les situations de catch and shoot et de tir après écran, il devrait offrir des solutions intéressantes face au panier en complément de Hénok Affa et Mathieu Rigaux.

 

Cependant, ce recrutement constitue un pari majeur pour plusieurs raisons. La première est évidement la différence culturelle, puisque Lee va s’expatrier pour la première fois, ce qui ne réussit pas à tout le monde, a fortiori dans une équipe qui semble être composée principalement de joueurs Français cette saison. Autre ombre au tableau, il apparaît quelques trous dans le CV sportif du natif du New Jersey: il n’a pas joué de 2012 à 2014 et de 2016 à 2019.
Toutefois les Canonniers n’ont pas fait ce choix à l’aveugle puisque ce joueur a déjà posé ses valises en Moselle au cours de la saison passée afin de passer des tests et participer à quelques entraînements. Il faudra donc faire confiance au jugement des dirigeants de l’équipe sur ce dossier et espérer que ce pari Américain porte ses fruits sur les terrains de Nationale 2 .

 

Matthew Lee parviendra t’il à faire oublier Dragan Stipanovic au public messin ? La tâche sera ardue mais on ne pourra pas reprocher aux Canonniers de manquer d’audace et d’ambition sur ce choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *