Les jeunes du FC Metz s’investissent contre le racisme

Alors qu’en 2020 nous pourrions espérer que le racisme devienne une chose du passé, il continue pour le moment de ramper avec plus ou moins de discrétion à tous les niveaux de notre société. Dans les rues, les écoles, sur internet, à la télévision mais aussi dans les stades. Le FC Metz a choisi de se saisir du problème à son échelle et en a fait un sujet majeur lors des dernières semaines au centre de formation. Cela s’est traduit pas la réalisation d’une vidéo de sensibilisation.

Ils sont 12 pensionnaires du centre de formation à s’être penchés sur ce sujet épineux : Jonas Albenas, Maidine Douane, Malcolm Bokele, Marc Thomas, Matthieu Cachbach, Rayan Djedje, Yassine Saindou, Isyakha Toure, Illario Di Clemente, Amadou Mbengue, Antonio Haag et Georges Mikautadze. Certains de ces noms sont familiers du grand public en raison de leurs sélections avec l’équipe première du FC Metz, d’autres n’ont pas encore eu leur chance; malgré tout, tous travaillent communément jour après jour pour développer les compétences qui feront d’eux les meilleurs footballeurs et personnes possibles.

En effet dans un centre de formation on ne se contente pas de courir sur du gazon inlassablement, les encadrants font de leur mieux pour donner à ces jeunes le meilleur bagage possible pour une vie réussie, éventuellement en tant que footballeur professionnel mais surtout en tant que citoyen. Ici il s’agit pleinement d’un travail sur la morale et la citoyenneté qui a démarré en Octobre. Le résultat est une vidéo de 2 minutes 50 ou ces jeunes d’horizons et de cultures variés présentent leur vision du sujet à l’aide de phrases choc déclamés en plusieurs langues dans les travées de Saint Symphorien.

Le résultat parle de lui même et est à retrouver ci dessous.