Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

© Maxppp

CHRONIQUES

Les grands duos de l’histoire du FC Metz

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos dynamiques qui ont tiré l’équipe vers le haut. Présentation de quelques binômes qui ont marqué l’histoire du club.

Cet article est l’adaptation écrite d’une chronique radio effectuée dans l’émission 100% Grenats du 14 janvier 2021.

Les PP Flingueurs

© Maxppp

Cyrille Pouget et Robert Pirès, le buteur et son fidèle passeur. C’est probablement le duo le plus fameux de l’histoire du FC Metz. Ils ont terrorisé les défenses du championnat de France pendant 3 saisons, de 1993 à 1996. Durant ces 3 saisons, ils ont compilé 52 buts à eux 2 (29 pour Pouget, 23 pour Pirès) avec en point d’orgue la victoire en Coupe de la Ligue en 1996 face à l’Olympique Lyonnais. Comme un symbole, c’est un certain Cyrille Pouget qui inscrit le tir au but de la victoire dans un Parc des Princes emporté par la marée grenat.

Le « JPP mosellan » quittera la Lorraine l’été suivant, laissant les clés du camion à son benjamin Robert Pirès pour deux saisons supplémentaires, où il inscrit 25 buts, le menant à cette fameuse deuxième place en 1998 et ce titre de champion du monde avec les Bleus d’Aimé Jacquet.

Les Artilleurs de Metz

© Football Magazine

Un duo de pionniers a crevé l’écran de 1974 à 1977. Il s’agit bien sûr des Artilleurs de Metz : le luxembourgeois Nico Braun et l’argentin Hugo Curioni. A eux deux, ils totalisent quasiment 200 buts en Grenat, 188 pour être précis, dont 107 pour le seul Nico Braun qui demeure encore le meilleur buteur de l’histoire du FC Metz.

Les deux légendes grenats s’étaient retrouvées lors d’une banale rencontre de Ligue 1 entre Metz et Toulouse en 2015, accompagnés du non moins légendaire Carlo Molinari. L’émotion était palpable puisque Braun et Curioni ne s’étaient pas vu depuis près de 40 ans…

Yeni N’Gbakoto et Diafra Sakho, le duo des années 2010

©PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN ; PHOTO : Pascal BROCARD

Nous l’avions évoqué dans une lettre ouverte adressée à Yeni N’Gbakoto. Yeni et son compère Diafra Sakho ont eu une grande importance dans l’histoire récente du FC Metz. Totalisant près de 100 buts en Grenat à eux deux (49 pour N’Ngbakoto et 47 pour Sakho), le français et le sénégalais furent les grands artisans de la renaissance du club à la Croix de Lorraine. Sous la houlette d’Albert Cartier, ils font remonter le FC Metz en Ligue 1 deux ans après la descente en National. Diafra Sakho quittera le club à la Croix de Lorraine à l’issue de la montée en Ligue 1, laissant les clés de l’équipe à un Yeni N’Gbakoto orphelin de son finisseur favori.

Un duo éphémère

Photo : Pascal Brocard / RL

Les plus belles histoires d’amour sont celles que l’on a pas le temps de vivre… C’est le cas de celle entre Cheick Diabaté et Ismaila Sarr. Le premier nommé arrive en Moselle à l’hiver 2017, en prêt. Le second nommé est lui messin depuis seulement quelques mois, le jeune Ismaila est encore imparfait mais ses performances lui ont permis d’être sélectionné pour la CAN avec le Sénégal. A l’issue de cette CAN, il revient à Metz et explose littéralement tout sur son passage. Le FC Metz, dernier à la trêve, va réussir son opération maintien pour finir à une confortable 14ème place de Ligue 1 grâce à une seconde partie de saison tonitruante. Sarr et Diabaté compilent 13 buts à eux deux et sont les grands artisans du maintien du club en Ligue 1. A l’issue de la saison, Sarr est transféré à Rennes pour un montant record et Diabaté retourne dans son club de l’époque, Osmanlispor. Le FC Metz redescendra en Ligue 2 la saison suivante, privé de son duo chouchou de Saint-Symphorien.

Un nouvel espoir ?

Difficile de dégager un duo dans l’équipe messine actuelle, le FC Metz version Antonetti est un collectif incroyablement rodé. Nous aurions pu vous citer Habib Diallo et Ibrahima Niane les saisons précédentes mais les deux hommes étaient plus dans un rapport entre un grand frère et son petit frère, entre le maître jedi et son padaan. D’autant qu’avec la conjecture actuelle du football, il est difficile de voir un duo rester plus de 3 ans ensemble et performer, sans qu’il suscite l’intérêt de clubs plus huppés. Mais qui sait, peut-être qu’avec tous les changements entrepris par le FC Metz pour faire grandir le club, un duo émergera de nouveau pour faire chavirer le cœur des supporters…

Avatar
Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

Fin de suspense concernant le 1/8ème de finale d’EHF Champions League entre Metz et Dortmund, la rencontre aller et la recontre retour se joueront...

FC METZ

Après un match aux terribles conséquences face au SCO d’Angers, le FC Metz voudra se rattraper dans son 16ème de finale qui l’oppose à...

FC METZ

Réunie ce jour, la commission de discipline de la LFP a décidé de marquer le coup contre Alexandre Oukidja, suite à son expulsion en...

METZ HANDBALL

Son départ avait déjà été acté, sa destination est désormais connue. L’ailière gauche de 28 ans se dirige tout droit vers le Bourg de...

FC METZ

Cinquièmes au classement avant le coup d’envoi, les messins recevaient les Angevins de Stéphane Moulin, dixièmes à seulement cinq longueurs des grenats. Un match...

FC METZ

Une saison de football ne se fait pas sans casse et le FC Metz ne le sait que trop bien. Impacté par les blessures...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Réunie ce jour, la commission de discipline de la LFP a décidé de marquer le coup contre Alexandre Oukidja, suite à son expulsion en...

FC METZ

Cinquièmes au classement avant le coup d’envoi, les messins recevaient les Angevins de Stéphane Moulin, dixièmes à seulement cinq longueurs des grenats. Un match...

FC METZ

Une saison de football ne se fait pas sans casse et le FC Metz ne le sait que trop bien. Impacté par les blessures...

FC METZ

Pour cette 27ème journée de Ligue 1 et forts de leurs dernière sortie victorieuse à Nice, les messins se déplaçaient ce samedi au Matmut...