Le jugement du FC Metz #2 : Rémi Alezine

2ème audience Maître Hognon, la parole est à la partie messine.

Nous sommes de retour pour vous apporter un deuxième témoignage dans ce jugement du FC Metz. Aujourd’hui nous sommes en compagnie de Rémi Alezine, journaliste à l’Ami Hebdo et chroniqueur au sein du Graoully Mag. Fort de son expérience, Rémi va nous apporter son bilan sur cette saison du FC Metz.

On va commencer en rêvant un peu ? A 7 points du barragiste et 7 points de l’Europa League, on tente une coupe d’Europe ?
Non, il y a quand même une foule d’équipe devant nous pour être honnête. En partant du principe où ça pourrait reprendre, évidemment que ça serait un bonheur fabuleux. Mais je pense que la série très positive que le club fait depuis la reprise du championnat en 2020 est phénoménale. Cependant, elle n’est pas révélatrice du niveau médian de l’effectif. Cette série va permettre au club de se maintenir si le championnat reprend, je pense qu’a part un cataclysme, c’est acté. La plupart des équipes devant nous sont aussi capables de faire de belles séries positives comme nous l’avons fait. Bien évidemment que mon rêve absolu est de voir le FC Metz en coupe d’Europe. J’en rêve depuis des années car j’ai connu le FC Metz en coupe d’Europe… Pour moi c’est injouable, j’aimerais me tromper, mais je pense qu’il faut se concentrer sur le maintien qui est l’objectif du début de saison sans se brûler les ailes.

Peut-on quand même se permettre de rêver quand on voit notre voisin alsacien, relégué dans les rangs amateurs il y a quelques années, se retrouver à jouer un barrage d’Europa League contre l’Eintracht Francfort ?
Tout à fait, je pense que le FC Metz peut, dans les années à venir, au vu de l’ambition, décrocher une qualification en coupe d’Europe. Cela sera plus compliqué car, sans coupe de la ligue, dont je regrette un peu l’arrêt pour cette raison-là, c’est une 5ème place à aller chercher. On le voit qu’au niveau des infrastructures et du projet que le club souhaite, à plus ou moins court terme, arriver à cette place. Redorer son blason dans le paysage du football français est un objectif clairement annoncé implicitement. Une ligue des champions semble très compliquée, mais l’Europa League, avec une phase de poule contre un beau petit Séville et deux autres petits clubs, ça serait génial.

“Une phase de poule contre un petit Séville en Europa League, ça serait génial” / Tableau fictif

Pour cette saison, si tu devais donner un gros point positif, qu’est-ce que ce serait ?
Pour moi, avec le recul, le gros point positif est la cohérence de cette équipe. Je ne l’aurais peut-être pas annoncé il y a 6 mois. La cohérence, car il y a un respect du projet annoncé. Ce projet qui était de s’appuyer sur cette équipe qui était montée de ligue 2. La faire progresser malgré les gros doutes sur certains joueurs qui étaient censés être des joueurs essentiels comme Opa Nguette, Farid Boulaya ou Stoppila Sunzu par exemple. Il y a aussi des autres joueurs comme Thomas Delaine, ou John Boye qui ont eu des trous d’airs. Tu pouvais te dire que c’était une erreur d’avoir fait ce pari. Finalement ce pari se révèle très payant après la trêve hivernale. On voit très bien le niveau d’Opa Nguette et de Farid Boulaya sur les derniers matchs avant cette rupture forcée. Je vois aussi Boye qui est devenu beaucoup plus rassurant. La cohérence aussi au niveau de la réaction vis-à-vis des choses qui ne marchaient pas. Par exemple, Stoppila Sunzu, ça n’allait plus, la cohérence était de lui dire au revoir et de prendre un nouveau joueur, en l’occurrence Dylan Bronn. La cohérence était de s’apercevoir qu’avec Renaud Cohade, ça n’allait plus et donc de prendre un joueur du même registre qui est Vincent Pajot. L’arrivée de ces joueurs là n’est pas un hasard, mais tu peux aussi mettre la réussite en 2020 suite à ces choix-là. Tu peux espérer, avec 7 points d’avance, un maintien construit dès le mois d’août et pas un maintien sur le fil dans les dernières journées.

Au-delà de la cohérence de l’effectif, tu trouves que la cellule de recrutement à été bonne, notamment pour cet hiver ?
Oui, aller chercher Dylan Bronn et Vincent Pajot, c’est un vrai bon boulot de la cellule de recrutement. Mais ce qui fait la différence, ce n’est pas forcément le travail de la cellule de recrutement. On a eu Noss Traoré qui était la seule étincelle à proposer des choses courant Octobre. Sinon le plus gros du travail du FC Metz, c’est Habib Diallo, qui était déjà là, tout comme Alexandre Oukidja, Matthieu Udol… Un bon pari a souligner aussi, c’est Fabien Centonze. Je pense que la cellule de recrutement n’a pas sorti vraiment un joueur qui fait la différence à lui seul cette année. Un bien ou mal ? Je ne sais pas mais c’est une bonne saison du projet global du FC Metz et non uniquement de la cellule de recrutement.

“Noss Traoré qui était la seule étincelle du début de saison” Crédit : Kévin Bignossi

Tu penses que c’est la force du FC Metz cette année ? Garder un effectif identique a celui de la montée et de la renforcer sur quelques points ?
Oui, comme l’a annoncé Frédéric Antonetti à son arrivée. L’objectif était la montée et le maintien derrière. Cette montée a été impressionnante, t’as été premier sur toute la saison, tu as marché sur la ligue 2 toute la saison. Ce groupe va se maintenir, on le sent. Ce qui m’impressionne aussi c’est que l’année dernière la grosse force de l’équipe était sa densité physique. Tu te rendais compte au bout d’une heure qu’avec Angban, Fofana, Maïga… les équipes étaient lessivées. Il y a eu des matchs ou Metz n’était pas forcément étincelant mais où à partir de la 70ème de jeu, ça tirait la langue et du côté de Metz ça repartait de plus belle pour exploser l’adversaire en fin de rencontre. En ligue 1 on repartait sur le même registre sauf qu’en Ligue 1 c’est toi qui exploses. Là ou je veux féliciter Hognon c’est qu’il a tenté des choses qui ont fonctionné un petit temps pour essayer de ramener des points. Surtout son fameux système hybride qui a été efficace pour piéger des équipes comme Saint Etienne. Pragmatisme, ça fonctionne et ça permet à l’équipe de faire la surprise quelques matchs et gratter des points.

Pour toi au niveau de l’effectif actuel, quel est le joueur qui t’a le plus marqué ?
Je vais dire Habib Maïga. C’est le joueur le plus important du collectif cette saison.

“Habib Maïga le joueur le plus important du collectif” Crédit : Matthieu Henkinet

Un joueur de qui tu attendais beaucoup mais qui t’a déçu ?
J’en attendais beaucoup plus de Farid Boulaya et Opa Nguette, plus de régularité et d’efficacité. Ils commencent à l’être sur la fin de saison que l’on a connue. S’ils avaient été aussi efficace sur toute la saison que sur les deux derniers mois, ça aurait été incroyable. Je pensais qu’ils auraient eu le niveau de la ligue 1 plus rapidement.

Est-ce que selon toi, pour Farid Boulaya, l’aspect « climat » au club joue sur ses performances ?
Je pense que oui, un joueur de football ne peut pas être à l’aise dans un climat aussi délétère autour de lui. En plus, j’ai rarement vu une réaction aussi disproportionnée vis-à-vis de ce que le public lui reproche. On parle d’un match de coupe de France, d’une panenka aux tirs aux buts là où Metz se serait fait éliminer le tour suivant. Rien de très grave en soit. On crie au génie à Boulaya quand il rapporte des points au FC Metz. Par contre on le siffle quand il perd un ballon. Il n’a pas eu de cadeau du staff contrairement à Opa Nguette. C’est un joueur qui est sorti du groupe tout de même. Mais il a eu la force de revenir et de marquer contre Montpellier puis Amiens. Après, on parle d’un public qui a réussi à siffler Kévin Lejeune. Je n’ai rien de plus à ajouter.

“On crie au génie à Boulaya quand il rapporte des points. Par contre on le siffle quand il perd un ballon” Crédit : L’Équipe

Voici qui achève notre deuxième audience. Je vous invite messieurs dames à quitter l’assemblée et d’attendre la prochaine délibération. Prochain ténor invité à la barre, l’inégalable Thomas Jeangeorge. Journaliste emblématique de chez France Bleu Lorraine Nord, reconnu à travers le pays pour ses envolées lyriques exceptionnelles les soirs de matchs viendra à son tour nous donner son avis sur la saison grenat. Restez connectés et prenez soin de vous !