Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Pape Matar Sarr inscrit son premier but en Ligue 1 et crucifie Pierre-Gabriel et Larsonneur, bien malheureux. (Photo : Nicolas Créach)

FC METZ

Le FC Metz s’impose à Brest dans un match complètement fou

Au terme d’une rencontre complètement dingue, le FC Metz a signé le gros coup de cette 22ème journée de Ligue 1 en s’imposant 4-2 à Brest, grimpant ainsi à la 6ème place du classement. Retour sur la folle après-midi des Grenats.

Les compositions

Alors que le Stade Brestois évoluait dans un 4-4-2 traditionnel, Frédéric Antonetti devait lui se creuser la tête pour pallier les suspensions de Kiki Kouyaté et d’Aaron Leya Iseka, tous deux auteurs de prestations récentes très solides. Le technicien corse a finalement opté pour les options Mamadou Fofana et Thierry Ambrose, gardant ainsi son 3-4-1-2 hybride, octroyant à Farid Boulaya sa liberté habituelle.

Le match

Comme on pouvait s’y attendre, la possession est brestoise en début de partie. Habituellement plus à l’aise sur transitions rapides face à des blocs hauts, le Stade Brestois bute sur un FC Metz plus incisif, notamment grâce à Thierry Ambrose (5° puis 29°) mais l’attaquant grenat n’inquiète guère Gautier Larsonneur.

Mais profitant d’un FC Metz moins solide qu’à l’accoutumée, Brest se crée une première situation par Steve Mounié qui écrase trop sa frappe (16°), pourtant idéalement servi par Honorat. L’ancien stéphanois, très remuant en début de partie, ouvre finalement le score d’un extérieur du pied qui laisse Oukidja de marbre. (1-0, 23°)

Metz la tête sous l’eau après cette ouverture du score ? Ce n’est pas l’avis de Farid Boulaya. D’un coup franc somptueux, le numéro 10 grenat trompe un Gautier Larsonneur dont la main n’est pas assez ferme et remet les deux équipes à égalité ! (1-1, 26°)

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul de 1-1, plutôt logique à l’égard des statistiques de cette première mi-temps, malgré une possession nettement bretonne.

Alors que l’on pensait les ardoises effacées, Alexandre Oukidja se troue complètement en début de deuxième mi-temps. Le gardien messin rate sa sortie sur un centre venant de la gauche, laissant Mounié servir Cardona, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. (2-1, 47°)

Un contre-temps fâcheux qui aurait pu être effacé par Thierry Ambrose (49°), mais le numéro 9 grenat manque le cadre malgré une belle situation dans les 16 mètres. Frédéric Antonetti décide alors de faire entrer la cavalerie, exit Gueye et Angban, place à Yade et Tchimbembé. (55°)
Des changements qui ne freineront pas l’allant brestois. Honorat, encore lui, allume la cage messine d’une frappe du coup de pied (65°), mais Oukidja s’interpose brillamment, rattrapant ainsi sa bévue. Sur la contre-attaque, la frappe de Centonze fuira le cadre brestois. (66°)
Vagner remplace alors un Thierry Ambrose incisif mais qui a pêché dans la finition. (68°)

Mais comme ce match est complètement fou, Larsonneur va imiter Oukidja et rater sa sortie, sur un centre venant de la droite. Il n’en fallait pas moins à Pape Matar Sarr, prodige de Génération Foot, pour inscrire son premier but en Ligue 1, grâce à une frappe spontanée déviée par le malheureux Ronaël Pierre-Gabriel. (2-2, 74°)

Les remplaçants grenats vont alors faire parler leur magie. Bien servi par Vagner, Pape Ndiaga Yade trompe Larsonneur d’un plat du pied gauche savoureux. Metz mène 3-2 sur la pelouse du Stade Brestois ! (3-2, 82°)

Plus rien ne peut arrêter la marche en avant des Grenats. Sur une contre-attaque éclair, Vagner est fauché dans la surface par Belkebla. Penalty pour Metz !
L’ancien nancéien se fait justice lui-même et le transforme, inscrivant ainsi son premier but sous les couleurs du FC Metz. (4-2, 88°)

Après avoir été mené 2 fois au score par une vaillante équipe brestoise, le FC Metz s’impose 4-2 dans un match complètement fou. Les Grenats signent là leur 3ème victoire consécutive et s’emparent de la 6ème place de Ligue 1. De quoi continuer de rêver ?

Statistiques de la rencontre

Écrit Par

Les derniers articles

Sonny Perrey (ex FC Metz) se confie à Let's Go Metz

FC METZ

Sonny Perrey a récemment quitté le club à la Croix de Lorraine, avec qui il évoluait en réserve, en National 2. Il était le...

Alerte sécheresse à Saint Symphorien Alerte sécheresse à Saint Symphorien

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7 laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...

FC METZ

Absent de la feuille de match face à Valenciennes, Kiki Kouyaté aurait posé un lapin au FC Metz. Le défenseur malien aurait décidé de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...