Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

Le FC Metz dans ses objectifs !

Après le match nul arraché en fin de rencontre samedi face à Nice, il est temps de faire un bilan de cette première moitié de saison des grenats, avant d’entamer les matchs retour dès dimanche prochain sur la pelouse du leader Lyonnais.

Farid Boulaya, l’élément clef ?
La phase aller de cette saison 2020-2021 si particulière vient de s’achever sur un nouveau match nul pour le moins inespéré du FC Metz face à l’OGC Nice. Un match compliqué pour des grenats privés de leur maître à jouer Farid Boulaya, testé positif au COVID et à l’isolement encore pour quelques jours. L’international Algérien, souvent critiqué par le passé et sifflé à tort par une partie du public de Saint Symphorien il y a encore quelques mois, réalise une excellente première partie de saison. Outre ses 3 buts et ses 2 passes décisives en 15 titularisations, le numéro 10 grenat a prouvé une fois encore qu’il était le métronome de l’animation offensive messine. A un an et demi de sa fin de contrat, la question d’un départ souvent évoquée mais jamais actée, risque fort de se reposer au début de l’été prochain car il ne fait aucun doute que nombreuses écuries en France et à l’étranger voudront s’attacher ses services.
Une attaque peu convaincante.
Seulement 14ème meilleure attaque à égalité avec Bordeaux, Saint-Etienne et Lorient, et seulement 20 buts marqués, la force de frappe du FC Metz est loin de faire l’unanimité depuis le départ d’Habib Diallo et la blessure d’Ibrahima Niane (Auteur de 6 buts sur les 20 marqués). Si Opa N’Guette a inscrit 3 buts, comme Farid Boulaya, Aaron Leya Iseka pointe à 2 buts, tandis que Papa Ndiaga Yade et Lamine Gueye n’ont marqué qu’à une seule reprise, au même titre qu’Habib Maïga des défenseurs Dylan Bronn et John Boye. Si cette disette offensive n’a pour le moment pas de conséquences graves dans le bilan comptable, elle interroge malgré tout sur la qualité et la profondeur de banc du FC Metz dans un secteur où les solutions ne manquent pourtant pas. Alors que les deux tauliers présumés de la pointe grenat, N’Guette et Niane sont sur le flanc, les doublures prennent le rôle de titulaires et peinent à s’imposer. Et si l’on perçoit clairement la belle marge de progression de Papa Ndiaga Yade et Lamine Gueye, celle d’Aaron Leya Iseka reste encore à prouver. Le doute persiste quant à lui sur Vagner Dias, de retour de blessure depuis quelques semaines maintenant, et qui n’arrive toujours pas à retrouver son niveau et à saisir sa chance lors de ses quelques apparitions en cours de match. Et que dire de Thierry Ambrose qui n’a toujours pas marqué en 28 apparitions depuis son arrivée sur les rives de Moselle en juillet 2019…
Au milieu de terrain, un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
Dans l’entrejeu, l’absence depuis maintenant 9 rencontres de Vincent Pajot aux côtés de d’Habib Maïga et Victorien Angban (16 titularisations chacun), pèse cruellement notamment au niveau du spectacle affiché. Car si l’on pouvait se réjouir en début de saison de voir le FC Metz proposer du jeu et faire mieux que de résister et marquer en contre, force est de constater que la blessure de Vincent Pajot a très largement desservi ce secteur de l’équipe. L’importance du droitier de 30 ans, sous contrat jusque juin 2022 avec le club à la croix de Lorraine est indéniable et son retour devrait rabattre les cartes du dispositif à 5 défenseurs préféré par le technicien Corse depuis maintenant plusieurs matchs.
La défense à 5, la nouvelle arme absolue du FC Metz ?
C’est LA grande satisfaction de cette première moitié de saison, la solidité défensive du FC Metz, couplé à un Alexandre Oukidja souvent décisif, avec seulement 18 buts encaissés. Les grenats ont la 4ème meilleure défense du championnat, à égalité avec le leader Lyonnais. Depuis maintenant 7 rencontres, Kiki Kouyaté s’est vu proposer une place de choix dans une défense à 5 impénétrable. Le jeune Malien n’est pas loin d’être la révélation de l’automne du côté messin. Un dispositif qui, s’il ne permet pas toujours au bloc de progresser ensemble vers l’avant et de faire le spectacle, semble être la meilleure option pour pallier aux absences et blessures à répétition au milieu de terrain et en attaque. La triplette Bronn – Boye – Kouyaté fait des cages d’Alexandre Oukidja une forteresse imprenable et permet aux deux latéraux Fabien Centonze et Thomas Delaine de se projeter vers l’avant avec beaucoup plus d’assurance. Reste à savoir ce qu’il adviendra lorsque les blessés reviendront.
Et maintenant ?
D’ici peu, Farid Boulaya et Vincent Pajot vont revenir, de même que Kévin N’Doram, et espérons-le Opa N’Guette et Mathieu Udol. Comment Frédéric Antonetti va-t-il réorganiser l’équipe lorsque ces éléments retrouveront toutes leurs capacités ? Le retour à une défense à 4 semble presque indispensable pour redonner un peu de vie au milieu de terrain et permettre à la ligne offensive de briller un peu plus fort lors de cette phase retour. Le tout, sans entamer la solidité défensive affichée. Un véritable casse-tête qui attend le staff grenat.
25 points à la mi-saison, une 12ème place très honorable à 11 longueurs du barragiste Dijon. L’objectif d’un maintien “tranquille” semble être sur la bonne voie malgré tous les pépins physiques et les rebondissements du début de saison, mais il faudra confirmer et pourquoi pas faire mieux lors des prochaines rencontres pour peut-être accrocher une place dans la première moitié de tableau.

Crédit photo : Site officiel FC Metz

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Un déplacement au Groupama Stadium qui s’annonçait périlleux pour les grenats dans le cadre de cette 20ème journée de Ligue 1 Uber Eats, face...

METZ HANDBALL

Demain, ce n’est pas si loin quand on s’occupe d’une équipe sportive. La direction du Metz Handball voit les choses loin et ne laisse...

METZ HANDBALL

Elle a beau se plaire dans le rôle de bras droit d’Emmanuel Mayonnade, ‘Katya’ Andryushina n’est pas pour autant dans l’obscurité et une récente...

FC METZ

Par la force des choses, le FC Metz a dû faire évoluer son système de jeu au cours de la saison. Le traditionnel 4-3-3...

CHRONIQUES

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos...

FC METZ

Pour le premier match de la phase retour, le FC Metz se déplace au Groupama Stadium. Les grenats vont-ils pouvoir prendre leur revanche face...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Un déplacement au Groupama Stadium qui s’annonçait périlleux pour les grenats dans le cadre de cette 20ème journée de Ligue 1 Uber Eats, face...

FC METZ

Par la force des choses, le FC Metz a dû faire évoluer son système de jeu au cours de la saison. Le traditionnel 4-3-3...

CHRONIQUES

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos...

FC METZ

Pour le premier match de la phase retour, le FC Metz se déplace au Groupama Stadium. Les grenats vont-ils pouvoir prendre leur revanche face...