Le classement final de Ligue 1 enfin dévoilé

A la suite de l’allocution du Premier Ministre mardi, nous vous annoncions l’arrêt définitif du championnat de France de Ligue 1. Dans l’urgence, la LFP s’est réunie ce jeudi afin d’établir un classement final pour cette édition 2019-2020 de Ligue 1 Conforama.

Plusieurs rumeurs circulaient, deux hypothèses étaient privilégiées : figer le classement à l’issue de la 28ème journée, malgré le match non disputé entre Strasbourg et Paris, ou bien à l’issue de la 27ème journée de Ligue 1 Conforama, dernière journée disputé dans son intégralité.

A l’instar de la FFF et ses compétitions, la LFP a tranché pour la première solution. Ainsi, le classement final de Ligue 1 Conforama est établi selon le quotient points/match. Voici le classement final de Ligue 1 Conforama.

Le FC Metz ne bouge pas et termine donc à une honorable 15ème place, à égalité de points avec le 14ème Brest, son dauphin la saison passée en Domino’s Ligue 2. Nous nous en doutions fortement mardi, c’est désormais officiel : le FC Metz évoluera en Ligue 1 Conforama la saison prochaine !

Paris champion, Marseille et Rennes en C1

Crédit photo : Eurosport

En toute logique, le Paris Saint-Germain est sacré champion de France. Il disputera bien sûr la prochaine Ligue des Champions, accompagné de son dauphin l’Olympique de Marseille et peut-être du Stade Rennais, 3ème du classement, qui tentera de gagner sa place en Ligue des Champions lors des prochains tours préliminaires de la plus prestigieuse des compétitions de clubs.

Amiens et Toulouse en L2, Lorient et Lens en L1

Crédit photo : Le 10 sport

Respectivement 19ème et 20ème du championnat, Amiens et Toulouse sont relégués en Ligue 2. Et ce malgré les lamantations d’Olivier Sadran, président du TFC, qui estime la descente de son club injuste, malgré un faible total de 13 points en 28 rencontres de Ligue 1 Conforama. Le président toulousain a d’ailleurs adressé une lettre à la FFF et la LFP, car il est selon lui anormal d’arrêter un classement final à la 28ème journée d’un championnat. Qui ne tente rien…

Côté promotions, ce sont Lorient et Lens, respectivement premier et deuxième de Domino’s Ligue 2 selon le même quotient points/match que celui établi en Ligue 1 Conforama, qui font le chemin inverse et regagnent l’élite du football français. A noter que le 18ème, Nîmes, est également maintenu en Ligue 1 suite à l’impossibilité de pouvoir disputer des barrages promotion/relégation.

Lille en C3, mais avec qui ?

Crédit photo : UEFA

Terminant à la 4ème place du championnat, le LOSC est automatiquement qualifié pour la prochaine édition de l’UEFA Europa League. Mais qui accompagnera la bande à Galtier ? Selon les textes, le vainqueur de la Coupe de France glane un ticket pour la C3 et le vainqueur de la Coupe de la Ligue une place pour les tours préliminaires de la seconde Coupe d’Europe.

Or, ne sachant toujours pas si ces deux finales (PSG-ASSE pour la CDF et PSG-OL pour la CDL) pourront être disputées, il est fort probable de voir Reims (5ème) et Nice (6ème) disputer la prochaine édition d’Europa League. Une belle récompense pour le Stade de Reims, deux ans après sa remontée en Ligue 1, dont le FC Metz pourrait s’inspirer. Nice disputera sans doute les tours préliminaires pour tenter de se qualifier en Ligue Europa.

Le dindon de la farce

Crédit photo : Le Dauphiné Libéré

Finaliste de la Coupe de la Ligue et encore en lice en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais n’en termine pas moins 7ème de Ligue 1 et ne disputera vraisemblablement aucune compétition européenne la saison prochaine. Au grand dam de Jean-Michel Aulas qui tentait pourtant, à coup de propositions plus loufoques les unes que les autres, de grappiller une place européenne pour son club.

En effet, le président lyonnais a d’abord suggéré l’idée d’une saison blanche, gardant ainsi les mêmes qualifiés pour les prochaines compétitions européennes, avant de proposer l’idée du coefficient UEFA pour définir les clubs français qui joueront l’Europe. Aulas a également tenté l’argument de figer le championnat à la 27ème journée, en raison du Strasbourg-PSG non disputé à la 28ème journée, Lyon aurait alors été 5ème et qualifié en Europa League. Enfin, Aulas a envoyé un document de 27 pages pour présenter une idée de playoffs afin de sauver la fin du championnat de France de Ligue 1, selon le schéma suivant.

Bien qu’avec cette brillante idée avec laquelle le FC Metz aurait eu une chance d’être champion de France et de jouer l’Europe, on ne peut pas s’empêcher de penser que cette suggestion de playoffs est totalement ubuesque. En plein crise sanitaire, avec l’impossibilité de jouer un match de football jusque fin juillet, organiser un tournoi de 25 matchs est tout bonnement impossible. Jean-Michel Aulas n’y arrivera pas cette fois-ci !

Evidemment, il est impossible de contenter tout le monde. Mais dans la mesure où il était pratiquement impossible de mener le championnat à son terme, cette solution de figer le championnat à la dernière journée disputée et d’établir le classement final selon le quotient points/match est la moins mauvaise et la plus équitable de toutes. Cette saison très spéciale de Ligue 1 aura donc livré son verdict et le FC Metz en sera bel bien un acteur la saison prochaine, et c’est plus que mérité.

Crédit photo : (DR)