Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Metz-Stras 95/96 sous les applaudissements de tout le stade, le soleil grenat de la SG éclipsa l’Alsace

CHRONIQUES

La section Graoully : C’était il y a 30 ans !

2021 sera l’année des 30 ans de la section Graoully et du mouvement ultra à Metz. L’occasion de vous faire revivre l’histoire de ce groupe de supporters qui a marqué les années 90 et changé à jamais le visage du stade Saint Symphorien.

“Ni vivants, ni morts, ailleurs.”
Pour bien comprendre ce qu’est ou plutôt ce qu’était la section Graoully, il faut remonter le temps jusqu’au tout début des années 90. A l’époque, le stade Saint Symphorien est bien différent de ce qu’il est actuellement, l’ancienne tribune sud est toujours debout, on a inauguré “la grande tribune” Nord depuis seulement 3/4 ans, en Ouest on a ce qu’on appelle les premières, côté autoroute, une tribune debout avec un toit, à l’ancienne, c’est de là que le Kop of Metz, anime les matchs avec ses cornes et ses chants populaires facilement reconnaissables. Tandis qu’en face en Est, côté canal, une tribune en pierre, sans toit, appelés les secondes, les places les moins chers bien entendu, où il valait mieux ne pas aller les soirs de pluie. A l’époque, si vous vouliez taper la chansonnette et mettre l’ambiance, c’était donc côté autoroute, au milieu du Kop. Un jour, une poignée de minots qui avaient envie de donner une touche « ultra » et organisée à cette tribune, en se démarquant du modèle en place, ont décidé de créer une section du Kop, d’où le nom de “section”.


Les ultras dans le folklore footballistique ce sont les fanatiques, celles et ceux qui donnent de leur voix, de leur temps, que ce soit à domicile comme en déplacement pour leur équipe favorite, pour animer le stade avec des tifos, des supporters qui défendent l’honneur du club, à différencier bien sûr des hooligans dont le seul but est de se battre. En 1991, à Metz et en France en général, le modèle n’est pas encore institutionalisé, on en est qu’aux prémisses du mouvement. Parmi ces jeunes séparatistes du kop, certains étaient liés d’amitié en dehors du stade avec des ultras de la Juventus de Turin (Plus précisément la section Ticino des viking de la Juve). Il faut savoir que là-bas, à Turin et en Italie, le mouvement ultra est déjà bien en place à ce moment-là, et certains capo (Les gars qui ont le mégaphone et qui haranguent la foule) et des groupes ultras très célèbres de la Juventus, comme la fameuse arancia meccanica (en hommage à Orange Mécanique, le film de Kubrick), puis plus tard les drughi, avaient adopté la mode du bombers retourné. Les types étaient littéralement en orange dans la tribune, et l’impact visuel était très fort. Et donc nos jeunes séparatistes messins, ont eux aussi adopté ce code vestimentaire et c’est ainsi qu’en 1991, une petite partie du Kop of Metz se distingue par sa tenue orange en tribune. Et pour reprendre les mots d’Olivier, ancien capo de la section Graoully que nous interrogions il y a 3 ans : “Visuellement, il y avait un impact fort, vous aviez cette tache colorée en action, notamment sur les descentes de but (parce qu’à l’époque on avait le droit de descendre sur les buts), l’idée d’une déferlante orange qui emporte tout sur son passage”. Un peu à l’image de la lave d’un volcan en éruption ! 

Finale au Parc des Princes, la SG s’approprie Boulogne Rouge

Ainsi commença donc il y a 30 ans, la folle ascension d’un groupe de supporters, fondation de ce qui deviendra bien plus tard la Horda Frenetik en tribune Est.
Cette histoire, vous pouvez la retrouver en images, avec plein d’anecdotes dans un dossier très complet en 5 épisodes, dans une passionnante correspondance avec Raphael, membre fondateur de la section Graoully : Le soleil se lève à l’Est.
Le soleil se lève à l’Est : La préhistoire
Le soleil se lève à l’Est : L’aube de la Section Graoully
Le soleil se lève à l’Est : La Graoullymania
Le soleil se lève à l’Est : L’Apocalypse
Le soleil se lève à l’Est : Epilogue

Cet article a fait l’objet d’une chronique radio dans 100% Grenats sur France Bleu Lorraine.
Crédits photos : DR

Écrit Par

Les derniers articles

+ DE SPORTS

Alors qu’il devait retrouver l’américain Sam Querrey en 8ème de finale, Ugo Humbert a dû se résoudre à ne pas participer à la rencontre...

+ DE SPORTS

Après une annulation en 2020, le tournoi de tennis féminin basé à Moulins les Metz au complexe de la Saussaie se prépare à faire...

FC METZ

Alors que le club annonçait vendredi dernier les prolongations de Justine Lerond, Marjorie Boilesen, Justine Rougemont et Marine Morel, le FC Metz vient de...

NEWS

Ancien joueur du Rugby Club Metz Moselle, puis membre du staff, Géraud Gas fera son retour dans le staff pour la saison 2021/2022. Il...

METZ HANDBALL

Ancien responsable de la formation Messine et désormais coach de l’équipe de Paris 92, Yacine Messaoudi ajoute une corde à son arc en prenant...

METZ CANONNIERS

Le Metz Basket Club vient d’annoncer la présence d’une équipe au sein du championnat de France U18 masculin en 2021/2022. Il n’y a pas...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Libre de tout contrat depuis son départ du FC Metz, Vincent Hognon pourrait rebondir au Swift Hesperange. Le récent troisième de la D1 luxembourgeoise...

FC METZ

Après une série de départs, le club à la croix de Lorraine vient de stopper l’hémorragie en annonçant la prolongation de quatre cadres de...

FC METZ

L’ex portier du FC Metz vient de se relancer en signant à La Berrichonne de Châteauroux, après une pige du côté d’Annecy en National....

FC METZ

Déjà pisté depuis quelques temps par les dirigeants du club phocéen, le latéral droit du FC Metz n’a jamais été aussi proche de s’engager...