Ilona Di Rocco fait ses valises…

La jeune joueuse Messine ne portera pas les couleurs jaunes et bleues la saison prochaine. Et pour cause, elle continuera sa progression dans le cadre d’un prêt au JDA Dijon.

Ilona Di Rocco est une demi centre prometteuse, comme en témoigne du haut de ses 19 ans son parcours quasi sans faute. Cette fille de sportifs n’est pas tombée loin de l’arbre et alors qu’elle est formée à Metz depuis 2014 elle a gravi les échelons petit à petit tout en accumulant quelques trophées au passage. Sélectionnée avec les équipes de France jeunes, championne de Nationale 1 l’an passé, elle a finalement signé son premier contrat professionnel en Août 2019, depuis elle s’entraîne et évolue avec les Dragonnes.
Souvent qualifiée de future pépite du championnat Français, elle ne brûle aucune étape et lorsque nous lui avions demandé ses ambitions pour la saison, après un match bien rempli, elle nous avait simplement confié son bonheur de grappiller du temps de jeu et d’aider le collectif quand l’occasion se présentait.

A titre personnel ? C’est compliqué parce que je suis jeune, normalement j’étais 15ème, dans un rôle de remplaçante pour le collectif. Pour moi c’est de l’apprentissage, j’ai appris beaucoup cette année. […] J’espère réussir à mettre mon petit plus dans l’équipe, aider tout le monde et faire au mieux pour aller plus loin.

Ilona Di Rocco à notre micro après Metz – Mérignac


Malgré cette belle trajectoire, il semblerait que sa place avec l’équipe première du Metz Handball ne soit pas encore complètement acquise et il lui faudra, à l’image de Marie Hélène Sajka ou de Laura Kanor ces dernières années, aller chercher du temps de jeu ailleurs pour espérer mieux revenir en jaune et bleu.
C’est ce que nous confirme aujourd’hui le Metz Handball via un communiqué dans lequel une prolongation de contrat jusqu’en 2022 est confirmée ainsi qu’un départ la saison prochaine. La native de Sedan devrait en effet découvrir une nouvelle région dans son parcours sportif, en faisant une escale en Bourgogne et plus précisément au JDA Dijon, également pensionnaire de Ligue Butagaz Énergie et pointant dans cette saison incomplète à la 8ème place.
Alors que les modalités de finalisation de cette saison 2019/2020 restent encore floues, nous pouvons déjà retenir que la réception de Dijon l’année prochaine sera à scruter à la loupe afin de constater les progrès d’une demi centre qui aura surement envie de se montrer sous son meilleur jour…


Crédit photo : Matthieu Henkinet (signées LGM)