Grace Zaadi à la recherche d’un nouveau défi

“Metz Handball est ancré dans mon coeur et je donnerai toujours tout pour ce club.” : Nouveau coup de tonnerre du côté de Metz Handball qui voit une 4ème joueuse, et pas des moindres, quitter le navire. Pour la première fois depuis 2012, Metz s’apprête à vivre un nouveau tournant de son histoire. À 26 ans, la Demi-Centre et capitaine Grâce Zaadi a décidé de poser ses valises en Russie en s’engageant avec Rostov-Don pendant 2 saisons pour poursuivre sa carrière.

 

 

Après Laura Glauser, c’est une autre joueuse emblématique qui ôtera la tunique jaune et bleue après 10 années de services. Prédisposée pour le leadership, persévérante et exigeante avec elle-même, l’internationale française a gravi les échelons étape par étape jusqu’à s’imposer comme l’une des cadres de Metz Handball assez rapidement. C’est tout naturellement qu’elle prend la casquette de capitaine 6 ans après son arrivée. La première année de capitanat est plus difficile mais avide de revanche, elle poursuit sa progression et son ascension en même temps que celle de l’équipe mosellane. Avec cette dernière, elle remplit son armoire de trophées tant collectifs qu’individuels (7 championnats de France, 4 Coupes de France, 2 Coupes de la Ligue, une médaille d’argent en EHFcup,  meilleure demi-centre en 2017-2018 et 2018-2019). Elle rajoute à son parcours, un petit Final 4 de Ligue des Champions où elle fut l’une des meilleures joueuses du groupe. Rien que ça. A la fin de la saison, les supporters Messins devront dire au revoir à l’une des âmes du club. Une de plus. La fin d’une génération dorée qui a entraîné le club historique lorrain vers des sommets qui semblaient encore inatteignables à son arrivée… 

On est contents pour elle (…). On lui souhaite de franchir une étape mais nous comptons rivaliser avec Rostov cette saison comme la prochaine. Nous n’avons pas essayé de la retenir contre son gré. Son bonheur est notre bonheur. 

Thierry Weizman en Conférence de Presse – Mardi 14 janvier 2020

 

 

Crédit Photo : Matthieu Henkinet 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *