Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

NEWS

Fin de saison pour la Ligue Butagaz Energie

Alors qu’il restait trois rencontres en Saison Régulière avant 6 matchs de play-offs, Metz Handball ne pourra pas défendre son titre et prétendre à une 24ème couronne à la fin de cet exercice. Après plusieurs semaines de réflexion, la Ligue Féminine de Handball a décidé de suivre ses homologues allemand (Bundesliga), suédois (SHE), polonais (Superliga), danois (HTH Ligaen) et Hongrois pour mettre un terme à la saison 2019/2020 de la Ligue Butagaz Energie. 

Le 4 mars dernier, l’arbitre siffle la fin du match contre Chambray aux Arènes. Les Messines et les supporters applaudissent ce qui est une 15ème victoire en 19 journées sans savoir qu’il s’agissait de la dernière rencontre de la saison en championnat. Les mondes du sport et autres événementiels étaient déjà concernés par les restrictions sanitaires mais tout semblait encore abstrait. 3 rencontres, c’était ce qu’il restait pour espérer terminer à la première place de la saison régulière garantissant à la fois une place en Coupe d’Europe et des matchs retour jusqu’à la fin des play-offs. La saison de Metz Handball n’a pas été de tout repos entre blessures, doutes et mercato mouvementé mais l’équipe semblait monter en puissance alors que les rencontres couperets commençaient à arriver. Deuxième en championnat à égalité de points avec Brest, premier de son groupe en Ligue des Champions, qualifié en 1/2 finale de Coupe de France, le club était de nouveau armé pour reproduire la saison 2018/2019. Hélas, le Covid-19 est venu perturber cette belle dynamique retrouvée et il n’y aura plus de match de Handball en France cette saison. La ligue a ainsi décidé de figer son classement à la 19ème journée et de ne désigner aucun champion

Premières conséquences

Premier coup de tonnerre lorsque la Fédération française et européenne annoncent la suspension de toutes leurs compétitions jusqu’à début avril. Ce qui impliquait alors le report des confrontations contre Nice, Brest et Bourg de Péage mais surtout celui du 1/4 de finale contre Valcea. Thierry Weizman espérait que son équipe première puisse remettre le bleu de chauffe pour terminer la saison. Et le Comité de direction de la LFH se positionnait dans cette direction en envisageant de raccourcir le championnat avec l’annulation des play-offs et des play-downs. Dans la mesure où les clubs pouvaient reprendre leurs activités durant le mois de mai, le champion de France aurait été alors désigné à l’issue de la 22ème journée. Dans le même temps, l’EHF proposait un calendrier fantasmagorique pour conclure l’exercice européen en juin et… Septembre. Cette perspective a bien évidemment inquiété un certain nombre d’acteurs qui ne se voyaient pas reprendre une activité intense après une longue période de quasi inactivité. Et dans quelles conditions allaient se tenir les prochaines manifestations sportives ? Si le déconfinement se déroule bien le 11 Mai, il est cependant certain que les fans de Handball devront faire une croix sur un déplacement quelconque en salle durant un long moment puisque le Président de la République a annoncé l’interdiction de la tenue de grands rassemblements jusqu’à début juillet au minimum.

En tenant compte de l’avancée de la crise et de la viabilité économique des clubs, ce premier scénario ne pouvait pas être maintenu dans des conditions optimales. L’annulation de la saison était donc la meilleure des solutions. Depuis l’annonce des nouvelles normes drastiques mais nécessaires, Thierry Weizman s’est préparé et a anticipé une perte de 150 000€ (Metz Handball possède un budget de 3,5M€) à cause d’une diminution des recettes billetterie du fait de l’absence des deux chocs qui attendaient le Champion de France dont la joute européenne qui n’était pas comprise dans les abonnements. Et cette perte économique ne prend pas encore en compte les difficultés des partenaires directement impactés par la crise également. L’une des principales priorités de la LFH sera d’accompagner chacun des clubs pour relancer leur économie qui leur permettra de préserver l’attractivité de leur produit auprès du public, des partenaires institutionnels et privés mais aussi pour les diffuseurs TV. C’est donc avec un nouveau visage que la ligue va se présenter la saison prochaine comme nous l’avons mentionné précédemment : La saison 2020/2021 démarrera avec 14 clubs (sous réserve du respect du cahier des Charges de la LFH). En conséquence de cette nouvelle formule, la FFHB a décidé de revoir celle de la Coupe de France en créant une “Coupe de France Féminine Elite“. Fini la magie de la Coupe de France avec la présence des clubs amateurs, seuls les équipes de LBE et D2F pourront participer. Alors que sera organisée une phase de poule entre les clubs non européens en début de compétition, les clubs européens y participeront à partir des 1/4 de finale. De quoi alléger un futur calendrier dense. 

Si le club lorrain n’est pas réellement touché par les changements au niveau national, il l’est plutôt du coté de l’Europe. En effet, l’arrêt définitif de la compétition 2019/2020 laissait Metz à la 2ème place, derrière Brest au goal average particulier (défaite le 31 octobre dernier). Sachant que seul le champion ou le 1er du classement bénéficie d’office d’une qualification en Ligue des Champions, le club lorrain était normalement éligible à l’European Handball League (Ex-EHFCup), à savoir la deuxième Coupe d’Europe. Mais, dans l’attente d’un communiqué de l’EHF, la Fédération Française de Handball a fait savoir que les 2 clubs étaient premiers à égalité de point puisque n’ayant pas pu se départager à la 21ème journée. Brest et Metz seraient de la partie en Ligue des Champions mais la manière reste à définir.

Avec une formule de Ligue des Champions revisitée, les adversaires européens se départageront dans deux poules de huit. Le nombre de candidats reste inchangé mais les critères de sélection ne sont plus tout à fait les mêmes. Les neuf meilleures nations disposent d’une place qualificative directe pour la compétition. Un dixième ticket devait être normalement distribué au vainqueur de la Coupe EHF 2019-2020. Les 6 derniers tickets sont distribués via des Wild Cards. Comme l’indique le ranking EHF, tous les pays ne disposent que d’une seule place dans la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Donc la France ne qualifie qu’un club en ligue des champions et trois clubs en Coupe EHL. Néanmoins, chaque fédération a la possibilité de déposer un dossier de Wild Card afin de participer à la grande compétition. Il n’est donc pas impossible de revoir deux clubs français en EHFCL comme c’est le cas depuis 3 saisons. Il serait dommage de priver le public des Arènes d’une compétition devenue familière au fil des saisons. Affaire à suivre…

Communiqué officiel de Ligue Féminine de Handball

Crédit photo : Matthieu Henkinet
Visuel : Ligue Féminine de Handball

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

A 28 ans, Iván Balliu enchaîne sa seconde saison à Almeria (Deuxième division espagnole). Passé par le club à la Croix de Lorraine pendant...

METZ HANDBALL

Le mois de décembre est certainement le mois le plus important pour le Handball féminin. A partir de demain et jusqu’au 20 décembre, 16...

METZ TENNIS DE TABLE

Qualifiées pour la plus prestigieuse des compétitions européennes qui commence dès demain, les messines connaissent désormais leurs futures adversaires, et ça ne sera pas...

FC METZ

Alors qu’on entrevoyait une issue positive à la reprise du sport amateur dès le 15 décembre, les annonces du Premier Ministre Jean Castex ce...

METZ HANDBALL

L’information de son retour à l’entraînement parmi l’effectif messin avait surpris beaucoup de monde il y a une dizaine de jours. Aujourd’hui son implication...

FC METZ

A l’occasion du documentaire “Carlo”, proposé par Arnaud Caël, Dominique Hennequin et Didier Bailleux, qui sera disponible en boutique et diffusé sur Vià Moselle...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Alors qu’on entrevoyait une issue positive à la reprise du sport amateur dès le 15 décembre, les annonces du Premier Ministre Jean Castex ce...

METZ HANDBALL

L’information de son retour à l’entraînement parmi l’effectif messin avait surpris beaucoup de monde il y a une dizaine de jours. Aujourd’hui son implication...

METZ HANDBALL

L’équipe de France accueille de nouveau Marie-Hélène Sajka pour palier l’absence de Océane Sercien-Ugolin. C’est une situation à laquelle nous pourrions plusieurs fois assister...

METZ HANDBALL

Alors que la situation semblait particulièrement tendue en début de semaine dernière en raison du retrait de la Norvège de l’organisation de l’Euro alors...