Deux équipes de plus en Ligue Butagaz Énergie…

Tandis que nous sommes toujours dans l’attente d’une décision définitive concernant la fin de la saison de Ligue Butagaz Énergie, la Fédération vient de communiquer sur l’organisation de la saison prochaine et quelques changements sont à prévoir.

De nombreux championnats européens ont déjà choisi de fermer boutique suite à la crise liée au Covid – 19, mais alors que le suspens tient toujours concernant une fin heureuse ou non au championnat Français, le bureau directeur de la FFHandball vient de communiquer sur la manière dont serait organisé la Ligue Butagaz Énergie cuvée 2020-2021.

L’information la plus importante est qu’il y aura deux équipes supplémentaires sur le chemin de Dragonnes, faisant ainsi passer le championnat de 12 à 14 clubs. Cela signifie donc que quelque soit l’issue de la saison 2019/2020, Mérignac sera maintenu, mais aussi que deux équipes vont être promues depuis la D2F. Il s’agit des deux équipes inclues dans le dispositif VAP (voie d’accession professionnelle) les mieux classées. Aujourd’hui, les débats sont ouverts entre Saint-Amand-les-Eaux, Plan-de-Cuques et Celles sur Belle, les trois clubs sont en attente d’une résolution de leur saison, alors que les playoffs étaient déjà en cours et que des égalités étaient restaient à départager.


Ce communiqué acte également la fin des phases finales en Ligue Butagaz Énergie, le titre des championnes de France sera disputé entre les deux premiers clubs de la phase régulière, qui à l’issue des 26 journées de championnat seront départagés par une simple finale aller / retour.
Sont également à prévoir des modifications dans l’organisation de la coupe de France, qui seront précisées ultérieurement.
L’ensemble de ces retouches viennent s’inscrire dans une volonté affichée de longue date d’inscrire un peu plus la première division de handball du pays dans une démarche professionnelle et compétitive.