Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Crédit : MAO/Panoramic

FC METZ

FC Metz – Stade de Reims : Début de saison compliqué des grenats

Au terme d’un match des plus ennuyeux, le Fc Metz a concédé le nul face à Reims. Avec seulement deux petits points sur neuf possibles, les messins vivent un début de saison compliqué. Si les causes sont multiples, les solutions se font rares.

Qu’elles paraissent déjà loin les belles promesses d’il y a quinze jours après l’encourageante prestation du FC Metz face au LOSC. Si le contenu du match contre le Stade de Reims ne fût pas aussi famélique que celui contre Nantes, il n’en reste pas moins inquiétant. Désorganisés, maladroits et visiblement très éprouvés, les messins n’ont presque jamais donné l’impression de pouvoir dominer leur adversaire. Une possession stérile (59%) et un manque de créativité criant, le spectacle offert aux quinze mille spectateurs ne restera pas dans les mémoires.
Frédéric Antonetti qui s’était vu reprocher [à tort ou à raison ?] certaines expérimentations la semaine passée à la Beaujoire, renouait hier avec un 4-3-3 que beaucoup réclamaient. Une organisation qui n’a clairement pas été à la hauteur des attentes.

La défense à quatre a éteint les latéraux

Rares furent les débordements et les habituelles chevauchées de Fabien Centonze et Matthieu Udol (préféré à Thomas Delaine). Si le premier a tenté en première mi-temps d’amener un peu d’animation offensive dans son couloir, le second s’est très souvent retrouvé acculé en défense. Les deux buteurs de la première journée qui avaient pallié la pauvreté de l’attaque grenat, n’ont jamais pu emballer la rencontre comme ils savent le faire. Peut-on seulement leur reprocher ?

Matthieu Udol n’a pas réussi à renverser la partie cette fois-ci. Crédit : FC Metz

Trop tendre au milieu… et sans créativité

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Si Vincent Pajot fait tout ce qu’il peut pour nous faire oublier la grinta de Kévin N’Doram, blessé pour au moins deux mois, Pape Matar Sarr n’a pas non plus brillé comme à son habitude. Le jeune Sénégalais dont l’avenir à Tottenham se précise, a bénéficié d’un marquage à la culotte durant toute la rencontre. S’il a magnifiquement servi Habib Maïga sur son but venu d’ailleurs, il s’est éteint progressivement à l’instar de ses coéquipiers. De quoi lui rappeler que son apprentissage du haut niveau est loin d’être terminé.

Une attaque dramatiquement muette

L’envie est là. La marge de progression identifiable. Mais les grenats peuvent-ils se permettre de prendre leur temps dans un championnat déjà très disputé ? Force est de constater que l’attaque du FC Metz est pour le moment tristement muette. Sans joueur créatif comme Farid Boulaya, ou son remplaçant désigné Amine Bassi, les avants messins ne sont pour le moment pas servis et donc peu dangereux. Frédéric Antonetti, exclu avec son homologue rémois en fin de match par Florent Batta, espère toujours du renfort et de l’expérience dans ce secteur mais s’est montré très paternaliste en conférence de presse.

Lamine Gueye a bien entamé son match mais il peut mieux faire. il a beaucoup progressé mais il doit faire des différences. Sabaly titulaire ? A l’entraînement, il casse tout, mais en match il perd beaucoup de duels. Ibrahima Niane ? Il lui manque le but. Ce sont des joueurs intéressants à qui il manque des buts. Ils peuvent se mettre en confiance et mettre en confiance les autres.

Frédéric Antonetti vit un début de saison compliqué. Crédit : Lucas Deslangles/LGM

Paternaliste et patient, sauf quand il fait sortir Papa Ndiaga Yade… quinze minutes après l’avoir fait entrer en jeu. Une méthode déjà employée lors du premier match et qui n’est pas des plus agréables pour les joueurs concernés. L’attaquant Sénégalais rejoindra d’ailleurs les vestiaires directement sans un regard vers le banc. Y a-t-il déjà péril en la demeure ? Alors que l’on attendait beaucoup d’un joueur comme Georges Mikautadze, ce dernier était absent du groupe. Certains médias belges évoquent même un retour au RFC Seraing. A moins d’une semaine de la fin du mercato, le casse-tête semble immense pour Philippe Gaillot et plus encore pour Frédéric Antonetti. Ne pas pouvoir se projeter clairement sur son effectif, ne facilite pas la tâche d’un entraîneur.

Et si la solution était Farid Boulaya ?

En partance depuis déjà plusieurs mois, Farid Boulaya n’a pris part à aucune rencontre de préparation. Actuellement légèrement blessé, il s’entraîne hors du groupe. L’international Algérien, à qui il reste une année de contrat, n’a pas reçu à ce jour d’offres à la hauteur de ses espérances. Le coach messin annonce même son retour à l’entraînement de groupe d’ici quelques jours. Et si le meneur de jeu des Fennec réintégrait l’effectif pour une année supplémentaire ? Ce qui était invraisemblable il y a encore un mois, semble sur le point d’arriver. Farid Boulaya pourrait bien rester à Metz et honorer son contrat jusqu’au bout. Quitte à partir libre l’an prochain.

Farid Boulaya va-t-il rester ? Crédit : Lucas Deslangles/LGM

Cette nouvelle qui réjouirait ses fans messins (ou irriterait ses détracteurs, au choix), pourrait bien faire le bonheur de l’entraîneur grenat. Le numéro 10 du club à la Croix de Lorraine et sa technique redonneraient vie à une animation offensive quasi inexistante depuis le début de saison. Et les possibilités tactiques s’en verraient doublées.

Encore une grosse semaine de suspense et les messins pourront peut-être enfin démarrer leur saison et engranger des points. Prochain rendez-vous dimanche prochain chez le promu Clermont Foot 63. Et une victoire déjà obligatoire.

Écrit Par

Les derniers articles

NEWS

Pour leur deuxième match de la saison, les rugbymen Messins ont calé face à leur public dans le cadre d’un RC Metz – RT...

FC METZ

L’ancien entraîneur du FC Metz Vincent Hognon n’a pas duré du côté du Swift Hesperange dans le championnat du Luxembourg, après un début de...

+ DE SPORTS

Alors que les qualifications ont démarré ce Dimanche, tous les yeux sont déjà tournés vers le premier tour du tableau final du Moselle Open...

FC METZ

Les réservistes messins, portés par de nombreux renforts professionnels en quête de temps de jeu, ont mal débuté leur rencontre avant de renverser logiquement...

METZ HANDBALL

Ce Samedi, Metz Handball faisait le déplacement à Odense au Danemark pour y disputer son premier match de Ligue des Champions de la saison....

FC METZ

Comme chaque année, le déplacement à la Meinau est un rendez-vous très attendu par les supporters du club à la Croix de Lorraine. A...

Vous aimerez aussi

NEWS

Pour leur deuxième match de la saison, les rugbymen Messins ont calé face à leur public dans le cadre d’un RC Metz – RT...

FC METZ

L’ancien entraîneur du FC Metz Vincent Hognon n’a pas duré du côté du Swift Hesperange dans le championnat du Luxembourg, après un début de...

+ DE SPORTS

Alors que les qualifications ont démarré ce Dimanche, tous les yeux sont déjà tournés vers le premier tour du tableau final du Moselle Open...

FC METZ

Les réservistes messins, portés par de nombreux renforts professionnels en quête de temps de jeu, ont mal débuté leur rencontre avant de renverser logiquement...