FC Metz – RC Lens : Le temps des regrets

Justine Rougemont aux prises avec une défense lensoise très rugueuse.

En marge de la deuxième journée du championnat de France de Division 2, les protégées de Jessica Silva recevaient leurs homologues du Racing Club de Lens au stade Dezavelle pour un match haut en couleur sous un ciel estival.

Victorieuses lors de leur premier déplacement en Bretagne huit jours plus tôt face au Stade Brestois, les joueuses du FC Metz se devaient d’enchaîner sur leur lancée et devant leur public avec la réception du RC Lens en ce dimanche sec et ensoleillé. Si l’on connaît l’antagonisme entre les deux clubs dans le cœur des supporters, cette affiche féminine est, elle, inédite… Le club sang et or étant nouveau né de la fusion avec le club d’Arras en 2020, les Lensoises effectuaient donc leur tout premier déplacement de leur histoire à Metz. L’occasion pour une ancienne grenat de fouler à nouveau le terrain synthétique de Dezavelle… Christy Gavory qui a quitté le club à la croix de Lorraine en juin dernier, retrouvait ses anciennes coéquipières le temps d’un match.

Christy Gavory sous ses nouvelles couleurs sang et or

Mais pour les vingt-deux actrices de la rencontre, pas question de sombrer dans la nostalgie ou dans la complaisance, et dès les premières minutes, le combat entre messines et lensoises fût âpre et sans retenue. Niveau spectacle, pas grand chose à se mettre sous la dent jusqu’à la 19ème minute de jeu et un tir sur le poteau de Maeva Salomon dans un angle impossible. L’attaquante messine, lancée sur son côté droit sur une ouverture magistrale d’Amélie Délabre, lançait les hostilités et une minute plus tard, c’est Lucie Esnault qui s’illustrait avec une magnifique parade qui soulageait toute la défense grenat. Une première période très engagée et très rythmée mais malgré quelques actions bien menées, les messines ont manqué de réalisme devant le but lensois et les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score vierge.

Après la pause, les messines revinrent avec les mêmes intentions qu’en fin de première période où elles avaient manqué de peu d’ouvrir le score, mais les lensoises, solides, ne voulaient pas craquer. Les joueuses du club à la croix de Lorraine multipliaient les assauts face à des lensoises bien en place mais également très agressives. Évoluant essentiellement en contre, les sangs et or se sont montrées particulièrement dangereuses lors des vingts dernières minutes et posèrent bien des difficultés à des messines un peu trop tendres dans les duels. A noter la rentrée et la première apparition de Lisa Martinez sur le terrain de Dezavelle qui a su contenir les quelques assauts lensois.

Entrée réussie pour Lisa Martinez qui n’a rien laissé passer en défense

Si leur supériorité sur le plan tactique et technique ne pouvait être contestée, c’est sur le plan physique et dans la finition que les joueuses grenats ont semblé pêcher tout au long de la rencontre.

Maeva Salomon et Amélie Delabre très déçues et frustrées par le résultat
Océane Picard, éprouvée, au micro de Let’s go Metz

A l’image d’une Océane Picard qui a eu droit à un traitement de faveur pendant les quatre-vingt-dix minutes de la part de la rugueuse défense rouge et or, et qui n’a pas pu exprimer tout le talent qu’on lui connaît, les messines n’ont pas su mettre ce petit “plus” dans le dernier geste. “C’est très frustrant, sur la fin on s’est précipitées, du coup on a perdu des ballons bêtement. Les lensoises ont su bien nous presser et nous mettre en difficulté, ce qui fait qu’on n’a pas su jouer notre football et combiner, on s’est contentées de jouer long… On est vraiment très frustrées.” Clairement éprouvée et un peu abattue, la jeune numéro 10 prodige du FC Metz avouait un manque évident de fraîcheur de toute l’équipe : “C’est peut-être le soleil, mais on était très fatiguées et globalement on a été un peu en dessous physiquement.

Jessica Silva, très déçue du résultat


Physiquement éprouvées et surprises par l’impact physique et l’agressivité des joueuses lensoises, c’est aussi le constat de Jessica Silva à la fin de la rencontre, la coach des grenats qui pointe également le manque cruel d’efficacité devant les buts : “On n’a pas su finir les actions qu’on a eues, et c’est dommage. On ne s’attendait pas à un bloc aussi haut, et on n’a pas su s’installer dans leur camp comme on le voulait en première mi-temps. On savait qu’il y avait des possibilités sur la largeur et on a essayé de jouer plus sur les côtés, mais on n’a pas su jouer au maximum de nos capacités. Maintenant on va se préparer pour Nantes.”

Prochain rendez-vous des messines, le dimanche 27 septembre à Nantes !

Rédaction : Gérald Russello – Crédit Photos : Julien Buret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *