Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Le FC Metz s'est offert le scalp de l'Olympique Lyonnais ce dimanche à Saint-Symphorien. De quoi croire au maintien ?
Le FC Metz s'est offert le scalp de l'Olympique Lyonnais ce dimanche à Saint-Symphorien. De quoi croire au maintien ?
Photo : Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

CHRONIQUES

FC Metz – OL : une victoire à domicile qui surprend

Le FC Metz a renoué avec la victoire à domicile, dans le temps additionnel, et ce n’est pas un exercice. Les Messins se sont offerts l’OL dans un match très ouvert et assez plaisant. Une victoire 3-2 dans le money time qui permet aux Grenats de croire à un miracle digne des meilleurs films de Noël.

Victoire à domicile et FC Metz. Les Grenats ont enfin fait rimer ce refrain en 2022. Un fait encore plus surprenant quand l’adversaire s’appelle l’Olympique Lyonnais, et qu’il sort d’un match référence lors de l’Olympico (3-0 contre l’OM). Les Messins, qui n’ont plus connu le succès depuis un déplacement à Reims mi-janvier, recevaient les Gones dans une ambiance plus que bizarre et assez hostile envers le technicien corse de la part des deux kops.

Pour cette nouvelle finale, Frédéric Antonetti reconduit le même 11 qu’à Montpellier. Cette fois, Mikelbrencis commence sur l’aile droite, bien accompagné par Lacroix, Kouyaté, Niakaté et Delaine. Au centre Pajot, Traoré et Sarr enchaînent avec Lamkel Zé et De Préville devant.

Une envie des grands matchs

Comme contre l’OM ou le PSG, Metz montre une certaine envie de bien faire, qui manque cruellement dans les autres matchs. Les occasions se multiplient des deux côtés, avec un léger avantage pour Lyon, qui occupe le mieux le terrain. Mais rapidement, Metz montre un visage étonnant. Présents en défense et profitant d’un Paqueta fantomatique, les Grenats ne subissent pas beaucoup, et en profitent pour se montrer. D’abord peu précis à l’image de Sarr qui tergiverse trop devant Malo Gusto (8e), puis Pajot qui butte sur Lopes (25e). 

Les contres aussi ont été à l’image des matchs récents du FC Metz, et ont souvent mal fini. Sarr s’est d’abord pris les pieds dans le tapis (35e), avant d’être signalé hors-jeu sur un service tardif de Lamkel Zé (45+1). Ce même Lamkel Zé qui provoquera l’expulsion de Mendes en position de dernier défenseur (68e). Encore une fois sur un contre. Les situations se sont multipliées sans réussite pour les Messins qui n’ont exploité qu’une seule fois correctement ces situations. Au point de se faire peur à 11 contre 10 jusqu’à la délivrance de Boulaya.

2

2 comme le nombre de victoires à domicile cette saison.

Une fragilité toujours là

Photo : Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

La deuxième mi-temps est symptomatique du FC Metz. Après quelques secondes, les Grenats auraient pu encaisser l’égalisation. Et à plusieurs reprises dans ces minutes de doute, le ballon est passé juste devant les buts de Caillard. À 11 contre 10, les Lorrains vont même se faire encore plus peur en concédant plusieurs grosses occasions, dont une barre transversale (73e) puis une superbe parade de Caillard (75e).

Les buts de Dembélé n’ont pas aidé à rassurer les Grenats. Le premier juste avant la mi-temps a quelque peu refroidi les hardeurs messines. Puis le deux partout, à la 85e minute juste après une balle de 3-1 et un nouveau contre raté par Lamkel Zé (84e). Même si Caillard n’est pas forcément irréprochable et ne peut que dévier le ballon dans le petit filet, la liberté laissée à l’attaquant dans la surface en supériorité numérique est rédhibitoire, et aurait pu sonner le glas des Messins.

Vincent Pajot en patron, Yadé enfin utile

Pajot est la satisfaction du match. Souvent dans les bons coups, il a été récompensé par son premier but depuis quatre ans dans l’élite, à la suite d’un corner de De Préville dévié par Lacroix, qui délivre sa première passe décisive en carrière. Volontaire dans ses efforts, il a enfin apporté son expérience dans le bon sens, notamment au moment de sortir pour laisser souffler ses partenaires.

Pour ce qui est des entrants, le boulot a été fait pour trois d’entre eux. Sans revenir sur les entrées de Bronn et Kana-Biyik pour faire souffler les jeunes Mikelbrencis et Lacroix, à bout de souffle pour leur premier match contre un tel adversaire, celles de Yade, N’Doram et Boulaya ont beaucoup apporté. Sur le côté gauche, Yadé a pris de l’importance. Entré a la pause, le Sénégalais s’est montré incisif, volontaire et appliqué, ce qui a énormément contrasté avec ses entrées précédentes. Techniquement passeur décisif pour Boulaya, Yadé a livré sa meilleure prestation de la saison de loin.

Tous les éléments restent en défaveur du FC Metz. Avec 3 points de retard sur le barragiste stéphanois mais une meilleure différence de but, il faudra compter sur des revers de l’ASSE lors des trois derniers matchs contre Nice, Reims et Nantes. Pour Metz, le miracle doit arriver contre Angers, à domicile samedi prochain, ou au Parc, contre le PSG…  

Écrit Par

Les derniers articles

METZ CANONNIERS

Lors du premier match des playoffs d’accession en Nationale 1, les Metz Canonniers se sont inclinés (83-89) à la maison, face à Hyères-Toulon. Les...

METZ HANDBALL

Paris 92 – Metz Handball, l’affiche alléchante destinée à clore une saison de Ligue Butagaz Energie de qualité s’est tenue ce samedi. Au terme...

CHRONIQUES

Dans une ambiance de fête au Parc des Princes, le FC Metz jouait son avenir en Ligue 1 face à un PSG champion de...

Une montée en grade au RFC Seraing pour Grégory Proment ? Une montée en grade au RFC Seraing pour Grégory Proment ?

FC METZ

Entraîneur des U21 du RFC Seraing depuis une saison, Grégory Proment pourrait bien monter en grade. L’ancien capitaine du FC Metz serait dans les...

Franck Stroppolo débarque au Metz Hockey Club ! Franck Stroppolo débarque au Metz Hockey Club !

+ DE SPORTS

Metz Hockey Club poursuit sa construction avec l’arrivée de Franck Stroppolo. Le défenseur de 28 ans était un joueur emblématique des Red Dogs d’Amnéville...

Cheng Hsien-Tzu signe à Metz TT ! Cheng Hsien-Tzu signe à Metz TT !

+ DE SPORTS

Metz TT a annoncé cette semaine la signature de la Taïwanaise Cheng Hsien-Tzu. Loïc Belguise devrait donc disposer d’une équipe avec 5 joueuses puisque...

Vous aimerez aussi

METZ CANONNIERS

Lors du premier match des playoffs d’accession en Nationale 1, les Metz Canonniers se sont inclinés (83-89) à la maison, face à Hyères-Toulon. Les...

METZ HANDBALL

Paris 92 – Metz Handball, l’affiche alléchante destinée à clore une saison de Ligue Butagaz Energie de qualité s’est tenue ce samedi. Au terme...

CHRONIQUES

Dans une ambiance de fête au Parc des Princes, le FC Metz jouait son avenir en Ligue 1 face à un PSG champion de...

FC METZ

Entraîneur des U21 du RFC Seraing depuis une saison, Grégory Proment pourrait bien monter en grade. L’ancien capitaine du FC Metz serait dans les...