Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

CHRONIQUES

FC Metz- FC Lorient : Enfin la victoire !

Le FC Metz s’est offert le FC Lorient hier après-midi et a mis fin à une très longue série de matchs sans victoire à domicile. Une superbe opération comptable et morale pour les grenats face à un concurrent direct au maintien.

Dans un championnat très serré et malgré un début de saison catastrophique, le FC Metz pouvait sortir de la zone rouge face à un FC Lorient dans une très mauvaise passe. Les Bretons accusaient une triste série de six défaites d’affilées avant la rencontre et espéraient bien renverser la vapeur à Saint Symphorien. De leur côté, les grenats devaient impérativement gagner, pour eux, mais également pour le public. Les supporters du FC Metz, privés de victoire dans leur cathédrale depuis plus de dix mois, allaient se montrer une nouvelle fois exemplaires et être récompensés de leur incroyable patience.

Une victoire tactique

Exit la défense à cinq et le milieu de terrain dégarni. Frédéric Antonetti décidait de frapper fort en offrant aux spectateurs un 4-3-3 hybride, solide et conquérant dès l’entame. Les retours de Farid Boulaya et Habib Maïga allaient enfin densifier un entrejeu souvent mis à mal ses dernières semaines et permettre au FC Metz de mieux tenir le ballon face à un FC Lorient en détresse. Une décision de patron à laquelle les joueurs ont adhéré très rapidement. Si rapidement qu’il n’aura fallu que vingt petites minutes aux grenats pour plier la rencontre. Si les deux premiers buts sont à mettre à l’actif d’une défense bretonnes aux abois sous la pression messine, le troisième est un pur bijou de Farid Boulaya (19′). Un coup-franc direct d’une rare beauté qui scellait l’issue du match et permettait aux joueurs à la Croix de Lorraine de gérer [presque] tranquillement jusqu’à la fin.

Bien commencer pour bien finir…

Le début de match canon des grenats leur a permis de jouer sereinement, sans pression. Peut-être trop. Bien sûr le score est flatteur et dans certaines circonstances il faut savoir savourer. Mais pour autant, l’euphorie ne doit pas occulter les défauts. Et des défauts, face à une équipe de Lorient valeureuse et combative, il y en a eu. A commencer par un relâchement, certes légitime et compréhensible, mais qui aurait pu coûter plus cher si les Lorientais s’étaient montrés plus efficaces en attaque.

Dix-huit tirs dont six cadrés pour les visiteurs contre seulement quatre tirs dont trois cadrés pour les Mosellans. Et seulement 33% de possession de balle. C’est trop peu. Mais les circonstances d’un match rendu facile dès la première demi-heure peuvent expliquer un certain relâchement. L’objectif, au delà du classement, c’était de se rassurer mentalement et d’entamer la réconciliation avec Saint Symphorien. Objectif atteint. En particulier pour Ibrahima Niane, qui tuait le match à la 80′ sur une tête rageuse, cinq minutes après être entré en jeu.

Le coup de poker Marc-Aurèle Caillard

A la surprise générale, Frédéric Antonetti décidait de titulariser Marc-Aurèle Caillard ce dimanche face au FC Lorient. Une décision pour le moins courageuse faisant suite à la très mauvaise passe de l’habituel titulaire Alexandre Oukidja. Fautif à plusieurs reprises et particulièrement inefficient contre Montpellier et Monaco, le portier algérien a cristallisé de nombreuses critiques, notamment de la part des supporters.

L’ancien guingampais a été presque parfait ce dimanche face aux Merlus. Caillard s’est d’abord montré rassurant dans les sorties aériennes, avant de se coucher parfaitement sur une frappe de Moffi (36’). Il aurait néanmoins pu être plus efficace sur la réduction du score lorientaise signée Monconduit (69’), en captant ou en repoussant mieux le centre venu de la gauche. Il s’est ensuite formidablement bien rattrapé avec un arrêt de grande classe à 3-1 face à Grbic (75’). Positif pour la suite.

Le retour en grâce de Pape Matar Sarr

En difficulté lors de ses dernières sorties, Pape Matar Sarr s’est rappelé au bon souvenir de Saint-Symphorien. Frédéric Antonetti faisait le choix de le titulariser d’entrée face à Lorient, malgré les absences que le jeune sénégalais avait pu avoir par le passé. Grand bien lui en a pris, puisque Sarr a été l’un des meilleurs messins de la rencontre !

Libéré par son ouverture du score un brin chanceuse (5’), Pape Matar Sarr a su répondre présent ce dimanche. Dans une position que l’on pourrait lui qualifier de préférentielle (milieu relayeur gauche dans un 4-3-3), le joueur prêté par Tottenham n’a pas déçu. Sécurisé par la présence de Vincent Pajot et Habib Maïga, Pape Matar Sarr s’est montré appliqué lors des phases offensives et très rigoureux dans les efforts défensifs. Mention bien pour Matar !

Le FC Metz sort de la zone rouge

Si la victoire fait du bien au moral, elle permet également au FC Metz d’appréhender le prochain déplacement à Lyon dans la peau du barragiste. Mieux encore, deux petits points séparent les Messins (15pts) du quinzième, Bordeaux (17 pts). Un match nul au Parc OL dans dix jours serait déjà une belle opération avant la trêve. Mais avant cela, il faudra aller chercher une qualification pour les 1/16ème de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Bergerac dimanche prochain. L’occasion pour certains joueurs de gagner du temps de jeu avant la CAN. Une seconde moitié de saison qui s’annonce déjà palpitante.

La galerie du match

Rédaction : Gérald Russello – Arthur Carmier
Crédit photos : Matthieu Henkinet/LGM

Écrit Par

Les derniers articles

METZ CANONNIERS

Lors du premier match des playoffs d’accession en Nationale 1, les Metz Canonniers se sont inclinés (83-89) à la maison, face à Hyères-Toulon. Les...

METZ HANDBALL

Paris 92 – Metz Handball, l’affiche alléchante destinée à clore une saison de Ligue Butagaz Energie de qualité s’est tenue ce samedi. Au terme...

CHRONIQUES

Dans une ambiance de fête au Parc des Princes, le FC Metz jouait son avenir en Ligue 1 face à un PSG champion de...

Une montée en grade au RFC Seraing pour Grégory Proment ? Une montée en grade au RFC Seraing pour Grégory Proment ?

FC METZ

Entraîneur des U21 du RFC Seraing depuis une saison, Grégory Proment pourrait bien monter en grade. L’ancien capitaine du FC Metz serait dans les...

Franck Stroppolo débarque au Metz Hockey Club ! Franck Stroppolo débarque au Metz Hockey Club !

+ DE SPORTS

Metz Hockey Club poursuit sa construction avec l’arrivée de Franck Stroppolo. Le défenseur de 28 ans était un joueur emblématique des Red Dogs d’Amnéville...

Cheng Hsien-Tzu signe à Metz TT ! Cheng Hsien-Tzu signe à Metz TT !

+ DE SPORTS

Metz TT a annoncé cette semaine la signature de la Taïwanaise Cheng Hsien-Tzu. Loïc Belguise devrait donc disposer d’une équipe avec 5 joueuses puisque...

Vous aimerez aussi

METZ CANONNIERS

Lors du premier match des playoffs d’accession en Nationale 1, les Metz Canonniers se sont inclinés (83-89) à la maison, face à Hyères-Toulon. Les...

METZ HANDBALL

Paris 92 – Metz Handball, l’affiche alléchante destinée à clore une saison de Ligue Butagaz Energie de qualité s’est tenue ce samedi. Au terme...

CHRONIQUES

Dans une ambiance de fête au Parc des Princes, le FC Metz jouait son avenir en Ligue 1 face à un PSG champion de...

FC METZ

Entraîneur des U21 du RFC Seraing depuis une saison, Grégory Proment pourrait bien monter en grade. L’ancien capitaine du FC Metz serait dans les...