Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

FC Metz : Efficacité retrouvée à Dijon !

Le FC Metz se déplaçait en Côte-d’Or ce dimanche dans le cadre de la trente-cinquième journée de Ligue 1, avec pour objectif de renouer enfin avec la victoire après deux mois de diète offensive.

Le match avait tout du piège pour le FC Metz, dixième avant le coup d’envoi, face à la lanterne rouge Dijonnaise déjà condamnée. Et pour cause, si l’objectif avoué des joueurs de Frédéric Antonetti, outre celui de terminer dans le top 10, était de renouer avec la victoire qui les fuit depuis le déplacement à Bordeaux le 27 février, celui des Bourguignons ressemblait quant à lui plus à un baroud d’honneur. Les protégés de David Linarès, tombeurs de l’OGC Nice il y a deux semaines mais largement défaits à Rennes dimanche dernier, et qui ont donc d’ores et déjà validé leur billet pour l’étage inférieur restaient malgré tout mobilisés pour terminer cette saison la tête haute. Et la première surprise de la journée était concoctée par le technicien Corse du FC Metz, qui décidait d’aligner un 4-3-3 offensif sans Farid Boulaya mais avec les titularisations de Kévin N’Doram et d’Ibrahima Niane. A noter également l’absence de Kiki Kouyaté, suspendu.

Et c’est Fabien Centonze qui entamait les hostilités sur une frappe surpuissante à l’entrée de la surface (1′), mais le ballon finissait dans le petit filet extérieur. Les premières minutes du match n’étant pas des plus palpitantes, il fallait s’en remettre aux faits de jeu pour frissonner un peu. Averti dans les premiers instants de la rencontre, Papa Ndiaga Yade échappait miraculeusement à l’exclusion suite à une intervention une nouvelle fois mal maîtrisée sur Senou Coulibaly (13′). L’indulgence salutaire de Monsieur Franck Schneider allait permettre aux messins de continuer la partie à onze. Des grenats qui se montraient imprécis dans cette première demi-heure et coupables de nombreux déchets à l’image de Lamine Gueye idéalement placé mais qui loupait sa reprise sur un centre de Papa Ndiaga Yade (32′). Mais ce n’était que partie remise pour le duo sénégalais, lorsque sur un centre une nouvelle fois réussi par son coéquipier, Lamine Gueye expédiait le cuir au fond des filets de Saturnin Allagbé (37′). Une ouverture du score logique pour le FC Metz qui se montrait plus dangereux en cette fin de première mi-temps et qui allait même enfoncer le clou par l’intermédiaire de Pape Matar Sarr dont la reprise instantanée ne laissait aucune chance au portier dijonnais (40′). Le malheur des Bourguignons allait s’intensifier avec l’exclusion de Bersant Celina, coupable d’avoir contesté la décision arbitrale ayant amené le coup franc précédent. Les grenats rentraient donc aux vestiaires avec un avantage de deux buts, très sévère pour les Dijonnais.
Les joueurs de David Linarès relançaient pourtant le match dès la reprise avec une tête surpuissante de Mama Baldé sur un corner bien frappé par Frédéric Samaritano (49′). Les Bourguignons qui manquaient même de peu l’égalisation quelques instants plus tard sur un tir de Junior Dina Ebimbe (55′) dévié en corner par Alexandre Oukidja. Nullement affectés par leur infériorité numérique, les locaux insistaient et montraient beaucoup de courage et de détermination dans leurs duels tandis que du côté messin on se contentait de gérer le score. Mais sur un contre fulgurant de Vagner Dias, Victorien Angban centrait fort devant les cages dijonnaises et trouvait idéalement le pauvre Fouad Chafik qui taclait le ballon dans son propre but (71′). Un coup de grâce porté à la lanterne rouge qui n’allait pas s’en relever. Sur un magnifique mouvement en une-deux avec Farid Boulaya, Vagner Dias marquait le quatrième but du FC Metz et enterrait définitivement les espoirs rouges et noirs (82′). Quatre minutes plus tard, c’est Dylan Bronn qui reprenait victorieusement de la tête un coup franc de Farid Boulaya pour le cinquième but grenat (86′). Score final 1-5 pour le club à la Croix de Lorraine.
Les messins qui renouent donc enfin avec la victoire et retrouvent une efficacité offensive qui leur faisait défaut depuis deux mois.
Prochain rendez-vous dimanche prochain à Saint Symphorien avec la réception de Nîmes pour continuer vers l’objectif “première moitié de tableau” tant convoitée par le peuple grenat.

Crédit photos : Julien Buret (image à la une) ; Twitter FC Metz et DFCO Officiels

Avatar
Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Le FC Metz pourrait tenir sa première recrue pour la saison 2021-2022. Il s’agit de Lenny Joseph, 20 ans, attaquant du Puy Foot 43...

METZ HANDBALL

Ce Mercredi, les joueuses de Metz Handball ont poursuivi leur bonne série en signant face aux Nantes Atlantique Handball leur 3ème victoire de rang....

METZ HANDBALL

Opposé ce mercredi à Nantes dans un match en retard de la 2ème journée des playoffs de Ligue Butagaz Energie, Metz Handball s’est brillamment...

METZ HANDBALL

15 ans et 21 titres avec Metz Handball, Nina Kanto revient au sein du club mosellan pour entraîner et former les moins de 17...

FC METZ

Tout comme son homologue William Mikelbrencis appelé en Equipe de France U17, le jeune défenseur grenat a lui été convoqué avec la sélection française...

FC METZ

Récemment passé professionnel, le jeune défenseur est convoqué en équipe de France U17. Il n’a pas eu l’occasion de la porter qu’il troque déjà...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Le FC Metz pourrait tenir sa première recrue pour la saison 2021-2022. Il s’agit de Lenny Joseph, 20 ans, attaquant du Puy Foot 43...

FC METZ

Tout comme son homologue William Mikelbrencis appelé en Equipe de France U17, le jeune défenseur grenat a lui été convoqué avec la sélection française...

FC METZ

Récemment passé professionnel, le jeune défenseur est convoqué en équipe de France U17. Il n’a pas eu l’occasion de la porter qu’il troque déjà...

FC METZ

Pour cette trente-quatrième journée de ligue 1, le FC Metz recevait ce samedi le Paris-Saint-Germain au stade Saint Symphorien, à quatre jours de sa...