FC Metz : bilan du mercato hivernal

Ça y est, c’est officiel ! Le mercato d’hiver est définitivement bouclé. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le FC Metz a été relativement calme. Le club n’a déploré aucun départ majeur et n’a enregistré que deux arrivées, retentissantes cependant. Let’s Go Metz tire pour vous le bilan du mercato hivernal du FC Metz.

Les arrivées

Simplement deux arrivées cet hiver en Lorraine, mais elles sont retentissantes. Prenons les dans l’ordre chronologique.

Vincent Pajot

Vincent Pajot a été la première recrue hivernale du FC Metz. Formé au Stade Rennais où il a côtoyé Frédéric Antonetti, le milieu de terrain a roulé sa bosse en Ligue 1 avec 172 apparitions avant de rejoindre la Lorraine, la plupart avec Rennes et l’AS Saint-Etienne. Peu utilisé par le SCO Angers qu’il avait rejoint à l’été 2019, Pajot a décidé de plier bagages et de poser ses valises à Metz, où il est titulaire depuis son arrivée.
On peut aisément dire que son arrivée a stabilisé le milieu de terrain messin. Pajot apporte un registre de jeu complet, allant de la récupération à la conservation du ballon et de projection vers l’avant. Metz ne possédait pas de joueur comme lui, excepté l’emblématique capitaine Renaud Cohade qui n’a plus les faveurs de Vincent Hognon…

Dylan Bronn

Autre arrivée, dans un secteur très épineux, celle de Dylan Bronn. En effet, la défense centrale était l’un des besoins les plus cruciaux pour le FC Metz. C’est pour cela que les dirigeants messins sont allés cherchés le solide défenseur tunisien du côté de La Gantoise en Belgique. Son nom ne vous disait peut-être rien, mais son CV déjà très fourni, pour le plus grand plaisir des observateurs avisés. Après une saison solide à Niort, le défenseur formé à l’AS Cannes est transféré à La Gantoise où il s’impose très vite comme un titulaire. Lors de ses deux premières saisons en Belgique, il dispute 62 matchs de Jupiler Pro League, dont 19 matchs de playoffs et inscrit la bagatelle de 10 buts (!), pas mal pour un défenseur. Carré par son entraîneur après avoir exprimé des envies de départ l’été dernier, il ne dispute que 5 matchs cette saison. Il rejoint donc la Lorraine pour 4M€, un investissement conséquent pour un club comme le FC Metz, qui plus est pour un défenseur central. C’est dire les ambitions affichés par les dirigeants. Pour l’instant, l’investissement est justifié car Bronn assure et rassure derrière, il s’est déjà imposé en patron dans cette défense centrale et la montée en puissance de John Boye n’est pas étrangère à son arrivée. Dylan Bronn affiche calme, sérénité et offre des possibilités de relance que Metz n’avait pas avec Sunzu ou Fofana. C’est une recrue assurément marquante.

Les départs

De ce point de vue, le mercato hivernal est réussi. Metz est parvenu à faire partir des joueurs indésirables, tout en gardant les joueurs clés de son effectif. On ne peut s’empêcher de penser à Habib Diallo, courtisé par de nombreux clubs, notamment en Angleterre. Des chiffres mirobolants ont sans doute hanté les esprits de la direction mais Habib est intransférable. Le vice-capitaine grenat l’a déclaré lui même et cela s’est confirmé, il ne va nulle part. Cinq départs sont à signifier cet hiver.

Stoppila Sunzu

Sunzu

C’est indéniablement LE grand perdant de l’arrivée de Dylan Bronn. Très loin du niveau qu’il affaichait la saison passée, Stoppila Sunzu est lentement descendu dans la hiérarchie des défenseurs centraux dans l’esprit de Vincent Hognon. C’est en toute logique que le zambien s’est envolé pour la Chine.

Adama Traoré

Entrainement FC Metz - 04012020 (32)Adama_Traoré

Un Adama Traoré peut en cacher un autre… Alors que son homonyme “Noss” est régulièrement dans le XI de Vincent Hognon, l’autre Adama Traoré était lui en mal de temps de jeu. Le “Malouda malien” comme il se fait appeler chez lui, est donc parti en toute logique en prêt du côté de Al-Adahl en Arabie Saoudite.

Amadou Dia N’Diaye

Entrainement FC Metz - 04012020 (14)Dia_Ndiaye

Autre prêt, mais pour un joueur sur lequel le club compte, celui d’Amadou Dia N’Diaye. Le jeune attaquant sénégalais est prêté pour 6 mois au FC Sochaux Montbéliard dans le but de s’aguérrir en Ligue 2. Le prometteur avant-centre avait déjà inscrit 11 buts cette saison avec la réserve de Grégory Proment. On lui souhaite la même réussite avec Omar Daf dans le Doubs.

Vincent Peugnet

Peugnet_fcmetz

Après le départ de Stoppila Sunzu, on pouvait penser que le capitaine de l’équipe réserve allait possiblement avoir la chance de gagner sa place dans le groupe professionnel. Il n’en est rien, le club ne compte visiblement pas sur lui. C’est pour cela que Vincent Peugnet est prêté à Esch, au Luxembourg.

Jamiro Monteiro

monteiro fcmetz

Départ officiel, même s’il avait quitté la Lorraine depuis quelques mois, celui de Jamiro Monteiro. Le milieu de terrain a définitivement été transféré à Philadelphie, où il était prêté depuis mars 2019, contre 1,8M€.

 

En définitive, le FC Metz a globalement réalisé un bon mercato hivernal. Si nous pouvons déplorer l’absence de recrues dans le secteur offensif, il faut garder à l’esprit que les deux arrivants ont déjà changé l’équipe, dans des secteurs et registres de jeu qui manquaient jusque là au club. De plus, le club à la Croix de Lorraine a su garder les reins solides concernant l’attaquant star Habib Diallo. Savoir garder ce genre de joueurs, même si ce n’est que pour 6 mois, est un pas en avant pour le club. A l’heure actuelle, le FC Metz se situe à la 16ème place du championnat de France de Ligue 1 avec 26 points.

 

Crédit photos : Matthieu Henkinet, à l’exception de Monteiro (fcmetz.com)