Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

EHF European League : le doublé pour Xenia Smits

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier trophée international de l’Arrière gauche de 28 ans, également meilleure joueuse du Final 4, prenant ainsi la succession de Bruna de Paula.

Elle avait tout gagné avec Metz Handball. Quatre championnats, deux Coupes de France, des titres individuels (du meilleur espoir à la meilleure joueuse du championnat),… Tout ? Il lui manquait une distinction européenne pour compléter cette étagère déjà bien remplie. C’est chose faite avec la toute première European Handball League (C2) de Bietigheim. 30 ans après la Coupe IHF de Leipzig et 26 ans après la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupes du TV Lützellinden 1904 e.V., une nouvelle page s’écrit pour le Handball allemand.

En Lorraine, elle s’est s’inscrite comme l’une des toutes meilleures à son poste grâce à son expérience en Ligue des Champions. Pilier défensif des Messines, elle avait toutefois exprimé son talent offensif pour la saison historique de Metz Handball, en 2019. Tous les voyants étaient alors au vert pour l’Internationale Allemande. Jusqu’à cette blessure à l’épaule qui l’empêcha de bien conclure cinq saisons de bons et loyaux services avec les Dragonnes.

Bietigheim, véritable rouleau compresseur en European Handball League, Xenia Smits MVP.

Avant que le Covid n’ait eu raison de la saison 2019/2020, la native d’Anvers avait décidé de repartir dans son pays d’adoption pour le tout nouveau projet du SG BBM Bietigheim. Elle n’avait donc disputé que quelques matchs avant une fin d’exercice prématurée. À première vue, le choix était discutable pour beaucoup au regard de sa situation et du poids européen que possédait le club allemand, en perte de vitesse derrière Dortmund.

Deux ans plus tard ? Celui-ci semble avoir été le bon. Si la 1/2 finale du Final 4 a été âprement disputée (33-32 face à Herning-Ikast), la finale a été dominée par Bietigheim dans toutes ses largesses. Et, Xenia Smits y a brillamment contribué avec 7 buts sur 10 tentatives, 7 passes décisives mais surtout un très bel impact défensif tout le long du week end. Cette performance a été remarquée puisqu’elle a été élue meilleure joueuse du Final 4. Naturellement, l’Internationale a mis en lien sa prouesse individuelle avec les efforts de ses coéquipières. Mais, cette récompense est le symbole de ce tour de force allemand.

Après une saison 2020/2021 très délicate, Bietigheim a eu le temps de se renforcer pour remporter son troisième championnat et posséder un nombre de… 51 victoires consécutives à ce jour. Cependant, la série la plus impressionnante est celle qui a emmené le club vers le titre européen tant convoité. Les Allemandes ont fini la compétition invaincues avec 12 succès de 9 buts d’écart en moyenne. Personne n’a trouvé la faille, pas même le champion 2021. Pourtant, Nantes a été l’une des deux seules équipes ayant perturbé ce collectif taillé pour la Ligue des Champions. Une compétition qu’il retrouvera dès la saison prochaine avec de grandes ambitions.

Kristina Jørgensen, malheureuse finaliste mais…

De l’autre côté, ce n’était pas la fin rêvée par Kristina Jørgensen qui vivait enfin une finale internationale avec Viborg après les échecs de 2018, 2019 et la désillusion d’une élimination précoce en 2020/2021. Mise en difficulté à plusieurs reprises par la défense inamovible des Allemandes, la future Messine a manqué d’efficacité avec un certains nombre d’erreurs techniques au cours du jeu. Malgré cette absence de réussite, la demi-centre de 24 ans peut se targuer d’avoir mener son équipe vers une médaille européenne. Une première depuis la Coupe des vainqueurs de coupes remportée par le club en 2014.


Certes, la longue disette du Danemark continue (dernier titre remporté en 2016 par Holstebro) mais elle finit meilleure buteuse de la compétition avec 72 réalisations accompagnées de 54 passes décisives. De quoi partir l’esprit tranquille avant d’écrire un nouveau chapitre de sa déjà riche carrière…

Crédit photo : Axel Heimken/Kolektiff et Marco Wolf (Xenia Smits)

Écrit Par

Les derniers articles

Oukidja et Caillard en pleine discussion

FC METZ

Guillaume Dietsch ? Alexandre Oukidja ? Marc-Aurèle Caillard ? Qui sera le gardien du FC Metz en Ligue 2 ? L’entraîneur des Grenats Lazslo...

Mathis Bouvret (en orange) portera le maillot des Metz Canonniers la saison prochaine ! Mathis Bouvret (en orange) portera le maillot des Metz Canonniers la saison prochaine !

METZ CANONNIERS

Les contours de l’effectif des Metz Canonniers continuent de se dessiner. Le club messin pourra compter sur pas moins trois meneurs la saison prochaine...

L'ancien Messin Gaëtan Bussmann vers l'ASNL ? L'ancien Messin Gaëtan Bussmann vers l'ASNL ?

FC METZ

La colonie grenat sur le point de s’agrandir à l’AS Nancy Lorraine ? L’ex messin Gaëtan Bussmann serait ciblé par Albert Cartier, qu’il a...

Jean-Armel Kana Biyik à l'entraînement avec le FC Metz Jean-Armel Kana Biyik à l'entraînement avec le FC Metz

FC METZ

La valse des départs continuent au FC Metz. Le club à la Croix de Lorraine a annoncé ceux de quatre joueurs. En effet Jean-Armel...

FC METZ

Le mercato grenat continue du côté de la section féminine. Alexandra Atamaniuk sort de sa “retraite” et rejoint le FC Metz. Une recrue un...

FC METZ

Premier joueur à prendre la parole cette saison, Habib Maïga a rappelé combien il était dévoué au FC Metz. A l’occasion de la conférence...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Quelque temps après le Final 4 masculin, l’EHF a communiqué la liste des candidats autorisés à participer en Champions League aux côtés de Metz...

METZ HANDBALL

Opposée au Monténégro ce dimanche, l’équipe de France U20 a chuté pour la première fois au Mondial IHF 2022. Créditées d’un très bon début...

METZ HANDBALL

Metz Handball débutera la Ligue Butagaz Energie, à Bourg de Péage, le week-end du 3 et 4 Septembre 2022. 3 mois après avoir communiqué...

METZ HANDBALL

Deuxième match, deuxième victoire pour les bleuettes au mondial de handball U20. L’équipe de France n’a fait qu’une bouchée de la Corée du Sud....