Les Cometz gardent l’espoir de playoffs face à Savigny

3 minutes de lecture

Ce dimanche, les Cometz de Metz disputaient face aux Lions de Savigny leur deuxième rencontre à domicile de la saison. Après une défaite dans le premier match, les Messins ont ouvert leur compteur de victoire sur leur terrain dans la deuxième partie.

Cette rencontre de D1 baseball face aux Lions de Savigny était la première des quatre séries de matchs que les Cometz de Metz vont disputer sur leur terrain au cours du mois de juillet. Après une première partie de saison où les hommes de Shane Priest se sont beaucoup déplacés en réussissant à maintenir un bilan à l’équilibre, cette vague de matchs à domicile apparaît comme une belle opportunité pour les Messins d’intégrer le wagon de tête. Dimanche, les Cometz ont joué deux bons matchs face aux Lions de Savigny, et ont manqué de peu une double victoire.

Au cours d’un premier match extrêmement serré, les Cometz se sont inclinés. Les deux équipes ont très bien joué, mais les Lions de Savigny ont fait la différence en fin de match avec un Home Run. En marquant quatre points dans la septième manche, les Saviniens se sont imposés sur le score de 6-5.

Le deuxième match a laissé moins de suspens. Les Messins ont rapidement pris l’avantage, en marquant beaucoup de points tout en encaissant très peu. Shane Priest a pu faire tourner son effectif dans un match remporté 9-2.

Bien qu’ils restent dans la course aux playoffs, il est absolument nécessaire pour les Cometz de commencer à enchaîner des victoires. Ils accueilleront les Templiers de Sénart dimanche prochain, rattrapant des matchs reportés à deux reprises à cause de la météo.

Cometz de Metz 1-1 Lions de Savigny

Match 1 : 5-6
Match 2 : 9-2

Le classement de D1 Baseball

Crédit Photo : Julien Buret / Let’s Go Metz

Let’s Go Metz est un média associatif créé en 2017 et qui a pour but de valoriser l’actualité sportive à Metz ainsi qu’en Moselle. Il est alimenté par le travail de ses membres bénévoles.

© 2023 – Let’s Go Metz. Tous droits réservés.