Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

Coupe de France : Fin de l’aventure pour les grenats

Les messins retrouvaient le stade Louis II pour la seconde fois en trois jours, cette fois-ci dans l’espoir de décrocher une place en quart de finale de la coupe de France. L’occasion de se racheter après la déroute de samedi dernier.

Pas le temps de souffler pour le FC Metz après la correction infligée par l’AS Monaco il y a trois jours en championnat, les grenats se déplaçaient à nouveau en Principauté pour tenter de décrocher leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. Une rencontre qui s’annonçait forcément très difficile seulement trois jours après cette mémorable humiliation et un groupe une nouvelle fois décimé au grand dam de Frédéric Antonetti. Outre John Boye, exclu en fin de rencontre et suspendu dès aujourd’hui pour ces huitièmes de finale, les messins allaient devoir se passer de Kévin N’Doram, touché à la cuisse dès son retour à la compétition, et de Marc-Aurèle Caillard, testé positif au COVID19. La doublure d’Alexandre Oukidja, de retour de suspension et habituellement titulaire en coupe, laissait donc sa place dans le groupe au jeune Ousmane Ba. A noter entre autre mauvaise nouvelle, la rechute de Vincent Pajot dont la saison est cette fois-ci terminée officiellement. Tant d’ingrédients qui annonçaient une soirée compliquées pour les grenats.

Dès l’entame, Alexandre Oukidja s’illustrait d’un magnifique arrêt réflexe sur une frappe de Gelson Martins au point de penalty (2′). Un premier face à face réussi pour le portier messin qui mettait en confiance les hommes à la Croix de Lorraine. Les grenats démarraient le match tambour battant en asphyxiant leur adversaire. Un pressing haut et une agressivité retrouvée pour les hommes de Frédéric Antonetti qui montraient un tout autre visage que lors de la déroute trois jours plus tôt. Aaron Leya Iseka manquait son tir sur une ouverture magistrale de Farid Boulaya (13′) tandis que Fabien Centonze et Thomas Delaine multipliaient les courses et les centres loupés. Si les débats étaient équilibrés, ce sont les monégasques qui se montraient les plus dangereux. Gelson Martins et Youssouf Fofana butaient une nouvelle fois sur Alexandre Oukidja (30′; 31′). Toujours en mouvement à l’image d’un Farid Boulaya très disponible dans l’entrejeu, le bloc messin ne manquait dans cette première période que d’un soupçon de précision dans la dernière passe pour inquiéter réellement la défense rouge et blanche. Aaron Leya Iseka s’essayait à une frappe lointaine (42′) mais Radosław Majecki captait facilement le ballon. Les deux équipes se séparaient donc sur un score vierge après une première mi-temps de belle facture des Mosellans qui auront malheureusement manqué de justesse dans les trente derniers mètres.

Au retour des vestiaires, les joueurs de la Principauté revenaient avec de bien meilleures intentions et Gelson Martins percutaient Alexandre Oukidja après sa frappe manquée (50′). Une situation similaire à celle qui avaient amené le premier but monégasque trois jours plus tôt, mais Johan Hamel n’ayant pas été retenu sur la feuille de match, le penalty n’était fort logiquement pas sifflé. Kevin Volland gratifiait son monde d’un somptueux contrôle orienté, frappe enchaînée (66′) mais le portier grenat veillait au grain. Alors que les messins marquaient très clairement le pas à l’entrée du dernier quart d’heure, les monégasques multipliaient les assauts et les coups de pieds arrêtés s’enchaînaient pour les locaux. Mais il s’en fallait pourtant d’un rien pour qu’Habib Maïga, seul au point de penalty, ne cadre sa tête (77′). Stevan Jovetić touchait les montants grenats quelques instants plus tard (79′) et le match s’emballait enfin dans ce deuxième acte. D’un but à l’autre les deux équipes s’évertuaient à échapper à la tant redoutée séance de tirs au but. Pape Matar Sarr frappait des trente mètres mais Radosław Majecki déviait le cuir en corner (83′) et Aurélien Tchouaméni ne cadrait pas sa reprise (87′). Alexandre Oukidja s’imposait devant ses buts à deux reprises dans les arrêts de jeu (92′; 93′) et offrait aux vingt-deux acteurs la séance de penalty que tout le monde voulait éviter.

Comme un symbole, le jeune Pape Matar Sarr s’élançait victorieusement le premier dans cette séance avant que Wissam Ben Yedder n’égalise. C’est Pape N’Diaga Yade qui donnait ensuite l’avantage aux messins avant que Kevin Volland ne prenne Alexandre Oukdja à contre-pied. Thierry Ambrose et Djibril Sidibé transformaient eux aussi leurs tirs au but. La pression montait alors d’un cran et Habib Maïga dévissait complètement sa frappe. Francesc Fàbregas en profitait pour donner l’avantage aux rouges et blancs. Dylan Bronn prolongeait l’espoir des messins mais Stevan Jovetić ne tremblait pas et propulsait l’AS Monaco en quart de finale.
Fin du rêve pour le FC Metz qui rentre la tête haute en Moselle et pourra désormais se consacrer entièrement à cette fin de championnat et ce, dès vendredi face au LOSC.

Crédits photos : Julien Buret (Image à la une), Twitter officiel FC Metz et AS Monaco

Avatar
Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

La jeune demi-centre qui était prêtée pour la fin de saison au Sambre Avesnois Handball en D2F, a décidé d’y prolonger l’aventure pour une...

METZ HANDBALL

Après son revers en 1/4 de finale aller sur le parquet de Brest, Metz Handball se devait de redresser la tête à domicile afin...

FC METZ

Alors que le FC Metz réalise sa meilleure saison en Ligue 1 depuis de très nombreuses années, les chimères du mercato font déjà trembler...

METZ HANDBALL

L’essentiel a été assuré il y a une semaine pour le Brest Bretagne Handball, alors que les joueuses de Laurent Bezeau s’adjugeaient sur leur...

FC METZ

On jouait la trente-deuxième journée de ligue 1 ce vendredi soir à Saint Symphorien et pour ce match d’ouverture les grenats recevaient l’actuel leader...

METZ HANDBALL

Il y a une semaine, dans une Bretagne lointaine, très lointaine…C’est une époque de guerre civile. A bord de jupettes spéciales opérant loin de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Alors que le FC Metz réalise sa meilleure saison en Ligue 1 depuis de très nombreuses années, les chimères du mercato font déjà trembler...

FC METZ

On jouait la trente-deuxième journée de ligue 1 ce vendredi soir à Saint Symphorien et pour ce match d’ouverture les grenats recevaient l’actuel leader...

FC METZ

Le FC Metz se déplaçait au stade Louis II ce samedi pour y affronter des monégasques en pleine bourre depuis le début de l’année....

FC METZ

Pour cette 30ème journée de Ligue 1, le FC Metz recevait le Stade Rennais dans un match de première moitié de tableau déjà capital...